Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

Huile de PÂQUERETTES, suite et… fin !

3 Mai 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Fleurs, #Lotions & Co, #Huiles Essentielles, #Printemps..., #Produits "maison" et naturels, #Pâquerettes, #Soins du corps, #Peau (Soins de la), #Plantes

Huile de PÂQUERETTES, suite et… fin !
Vous êtes plusieurs à me l’avoir dit ou écrit : l’opération séchage des pâquerettes, c’est fait ! Voici donc la suite de cette préparation, que j’ai améliorée depuis l’année passée. Pour être tout à fait franche, je n’étais pas très contente de l’odeur : apparemment, c’est tout simplement qu’il vaut mieux sécher d’abord les fleurs. C’est en tout cas ce que l’on va vérifier… ensemble !

Une fois les pâquerettes séchées donc…

  • Placez-les dans un gros bocal, et recouvrez-les d’huile de tournesol ou d’huile de pépins de raisin, légère, sans odeur et bourrée de vitamine E. Quelle que soit celle que vous préférez, choisissez-la évidemment toujours bio ou de première qualité !
  • Laissez macérer pendant 21 jours à la lumière du soleil.
  • Filtrez et conservez à l’abri de la lumière et du soleil, dans une bouteille teintée.
  • Facultatif : ajoutez, si vous le souhaitez, quelques gouttes d’huile essentielle de géranium ou de cèdre pour renforcer encore l’effet raffermissant. Dans ce cas, secouez ensuite votre flacon avant chaque utilisation pour bien mélanger.

Tonifiante, cette huile de pâquerette connue et appréciée depuis l’Antiquité a l’excellente réputation d’être particulièrement douée pour… booster votre buste, précisément, raffermir la peau là où elle en a besoin (cuisse, bras, ventre…), et même apaiser rapidement les bleus en cas de chutes, de contusions et de douleurs.

Certaines l’apprécient également pour estomper les cicatrices, les vergetures ou même les rides : répétez patiemment pendant 2 mois…

Entre 200 et 300 têtes de pâquerettes séchées, recouvertes d'une huile de première qualitéEntre 200 et 300 têtes de pâquerettes séchées, recouvertes d'une huile de première qualité

Entre 200 et 300 têtes de pâquerettes séchées, recouvertes d'une huile de première qualité

Le truc en plus ?

Si vous en faites votre soin privilégié pour le buste, faites pénétrer cette huile en massages circulaires, de la base des seins jusqu’au menton.

Après l’application, une fois que l’huile a bien pénétré, vous pouvez encore optimiser en appliquant quelques secondes sur les seins une serviette préalablement trempée dans de l’eau glacée. Ou alors passez chaque jour un glaçon ainsi que le faisait, dit-on, Catherine de Russie…

PS - Il est bien sûr possible de réaliser ce macérât avec de l’huile d’amande douce, tout autre huile riche en vitamine E, ou encore de l’huile d’olive : cette dernière est certes plus grasse et plus odorante, mais avec elle, votre huile de pâquerette se gardera un peu plus longtemps.

Et encore…

Saviez-vous que boutons, fleurs et petites feuilles fraîches de pâquerettes se dégustent aussi en salade ? Elles ont un effet diurétique, alors n’en abusez pas…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article