Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

Articles récents

HUILES ESSENTIELLES : PETIT SET ANTI-DÉPRIME POUR NOVEMBRE !

15 Novembre 2019 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Garder la forme, #Bonheurs, #Forme, #Produits "maison" et naturels, #Plantes Aromatiques, #Automne, #12 mois par an !, #Lavande, #Huiles Essentielles, #Tonus, #Cool... relax !, #Zen, #Bains, #Hiver

En huiles essentielles aussi...

 

les Agrumes créent

 

la BONNE HUMEUR !

Fatigue dès le réveil, manque d’intérêt pour ce qui se passe autour de soi, libido en berne, plus envie de rien… il pourrait bien y avoir un petit peu de déprime, typique de novembre, dans l’air ! Comment garder ou retrouver rapidement sa bonne humeur ? Invitez les huiles essentielles, elles connaissent (presque) tous les secrets…

Indispensable petite reprise en attendant les flocons wink...

Les odeurs agissent sur le cerveau, profitons-en ! Utilisées en diffusion, en massages ou applications sur des points stratégiques ou même dans le bain, certaines huiles essentielles ont le pouvoir de détendre, de relaxer, mais aussi de mettre le cœur en joie et le moral à la hausse. Envie de créer un nuage de bonne humeur autour de vous ? Comptez avec elles !

Condition sine qua non pour être de bonne humeur : être détendu ! Nous avons tous une grande alliée pour cela ...

Lavande : la plus zen

Soucis, tensions, coup de blues, fatigue, ou carrément stress ? Impossible de retrouver le sourire avant de les dissiper. Pour se détendre de la tête aux pieds, l’huile essentielle de  lavande vraie (ou lavande officinale) est la championne toutes catégories.

 

Elle est en plus l’une des rares huiles essentielles que l’on peut utiliser pure, sans la diluer préalablement.

Profitez-en en massage d’abord : 1 ou 2 gouttes directement sur le plexus solaire, le haut du sternum ou le haut du dos.

Plutôt envie d’un bain ?

  • Plongez vous sans attendre dans un bain chaud additionné de 20 gouttes d’huile essentielle de lavande !

Envie de douceur mais aussi de gaieté ? Lavande toujours, mais cette fois en diffusion, une dizaine de minutes seulement, en association avec quelques gouttes d’huile essentielle de mandarine.

Atmosphère…
Si vous n’avez pas de diffuseur prévu à cet effet, versez entre 4 et 6 gouttes (au total) de ou des huiles essentielles choisies, dans une coupelle d'eau que vous placerez sur un radiateur. Ne mélangez pas plus de deux ou trois huiles essentielles entre elles, et, quelle que soit la synergie choisie, contentez-vous de 15 minutes de diffusion par heure, sous risque de saturer l'air.

Néroli : le bien-être absolu

L’huile essentielle de néroli, issue des fleurs d’oranger, est aussi une inestimable alliée bien-être.

Pour lutter contre le stress et retrouver très vite le sourire, diluez une goutte de cette belle huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale. Appliquez ensuite sur les points stratégiques : plexus solaire en massant lentement dans le sens des aiguilles d’une montre, haut du sternum, clavicules, intérieur des poignets ou même plante des pieds.

Une variante, très indiquée en cas de nervosité ?

-       Massez-vous simplement le plexus solaire avec 1 goutte d’huile essentielle de néroli et 1 goutte d’huile essentielle de lavande officinale.

Quant à la recette la plus rapide pour un bien-être absolu

-       Appliquez 1 goutte d’huile essentielle de néroli sur votre nuque, et 1 autre sur chacun de vos poignets.

 L’huile essentielle de néroli est rare et assez chère, mais vous ne regretterez pas : ses vertus, anti-stress notamment, ainsi que son parfum délicieux sont à la hauteur de son prix.

Orange : le parfum de l’équilibre

L’essence d’orange possède des propriétés relaxantes, et son odeur est parmi les plus festives.

Une excellente manière d’en profiter ? Glissez-vous dans un bon bain :

  • Dans un bol, ajoutez 20 gouttes d’essence d’orange à un peu de savon liquide neutre (ou à un jaune d’œuf délayé), et mélangez bien.

  • Placez le tout sous le robinet de la baignoire, pendant que vous faites couler un bain.

  • Profitez-en ensuite une dizaine de minutes et terminez par une rapide douche froide des jambes.  

     

Histoire de varier les plaisirs, procédez de même avec 10 gouttes d’essence d’orange et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande : parfait pour chasser angoisse, anxiété, nervosité et fatigue nerveuse.

  • Le bain chaud augmente la circulation sanguine, et les huiles essentielles n'en seront que plus rapidement diffusées dans l'organisme : effets mmédiats garantis !

Si c’est surtout son odeur qui vous met le cœur en fête, faites-vous du bien tout en en faisant profiter toutes les personnes qui se trouvent dans la pièce :

Pour à la fois chasser la fatigue et créer une ambiance légère et enjouée, diffusez 5 gouttes d’essence d’orange et 2 gouttes d’huile essentielle de litsée citronnée (verveine exotique).

En diffusion toujours, essayez 2 gouttes d’essence d’orange et 2 gouttes d’huile essentielle de cannelle.

L’essence d’orange se marie également très bien avec celles de mandarine ou de citron.

Mandarine : le sourire retrouvé

Comment retrouver rapidement le sourire, lorsque vous avez besoin d’un petit coup de peps ?

  • Diluez 1 goutte d’essence de mandarine dans une cuillère à café d’huile végétale, et appliquez  sur le plexus, le haut du sternum ou à l’intérieur des poignets.

Lorsque la mauvaise humeur guette, ne la laissez pas déborder…

  • Mélangez dans un bol une cuillère à soupe de savon liquide, 8 gouttes d’essence de mandarine et 8 gouttes d’essence de pamplemousse.

  • Placez le tout sous le robinet pendant que vous coulez votre bain (à 37 °) et profitez de ce dernier une vingtaine de minutes.

Attention : ne vous exposez pas au soleil ni d’ailleurs au solarium après un tel bain, car ces essences, en réaction aux rayons, pourraient provoquer de vilaines taches sur votre peau.

Pour le reste, plongez-vous dans ce bain les yeux fermés : aucun ronchonchon n’y résisterait !

En diffusion, les essences de mandarine, de limette, d’orange mais aussi les huiles essentielles de cannelle, d’ylang-ylang, de vanille, de cèdre et de géranium sont celles qui promettent les ambiance les plus festives : 5 à 6 gouttes au total, et pas plus de 3 essences à la fois. À vous de composer !

Litsée citronnée : pour faire venir les anges…

On dit de la senteur de la litsée, ou verveine exotique, qu’elle n'a pas son pareil pour aider à garder ou à retrouver le sourire, et qu’elle fait venir les anges... À vérifier sans tarder !

En diffusion, et à plus forte raison lorsqu’elle est associée à la mandarine, elle procure joie et détente.

  • Son odeur fraîche et citronnée rappelle celle de la verveine citronnée, ainsi que celle de la mélisse, à un détail près… elle est nettement moins chère !

Le géranium : la joie de vivre

La senteur du géranium rosat, dont on raffole ou que l’on déteste, n’est pas sans rappeler celle de la rose. L’huile essentielle de rose est d’ailleurs un merveilleux harmonisant des émotions : un seul inconvénient, son prix…

Pour vite retrouver la joie de vivre :  1 goutte d’huile essentielle de géranium rosat, à l’intérieur du poignet ou sur le dos de la main, pendant quelques jours.

En diffusion, le géranium se marie bien avec la litsée citronnée : anti-stress et reposantes à souhait, elles créent ensemble une ambiance tout simplement… délicieuse.

Et, comme je vous le  propose ci-dessous, toutes les autres utilisations de l’huile essentielle de géranium : un « must » pour la peau… et pour la bonne humeur !

Mais avant cela, encore quelques recommandations s'imposent :

Prudence !
Rappelons-le : la plus grande prudence est toujours de rigueur avec les huiles essentielles.
- Achetez-les impérativement 100 % naturelles.
- Contentez-vous des mélanges suggérés ici, ou demandez conseil à un spécialiste, car toutes les huiles essentielles ne conviennent pas à la diffusion. Enfin, ne forcez pas sur le dosage : quelques gouttes suffisent.
Dernières précautions…
- Tenez toujours vos huiles essentielles hors de portée des enfants. Attention aussi aux brûle-parfums et coupelles posées sur les radiateurs !
- Certaines huiles essentielles conviennent, mais d’autres sont contre-indiquées pendant une partie ou toute la grossesse. Si vous êtes enceinte, renoncez à utiliser ces huiles sans un conseil médical, ou sans l’avis d’un très bon aromathérapeute.

Article republié

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Vous avez décidé de faire de l'huile essentielle de géranium votre grande alliée des mois frisquets ? Comme vous avez raison...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !

1 Novembre 2019 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Bobologie, #Boissons sages, #Confitures, #Dans le jardin, #En cuisine..., #Garder la forme, #Hiver, #Plantes Aromatiques, #Sirops, #Epices

 

THYM, ROMARIN & GINGEMBRE

 

 

 

Sirop ou Gelée pleine de peps ?

Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !

Certaines herbettes résistent heureusement fort bien aux frimas, même quand on n’habite pas dans le Sud ! Saviez-vous que le thym, par exemple, se plaît aussi au bord d’une fenêtre et peut même traverser tout l’hiver ? Tant mieux, car il est à la base de certaines préparations dont le but est précisément de nous faire traverser les mois gris en pleine forme !

 

À commencer sous forme de sirop, extra contre les maux de gorge mais aussi pour  fortifier l’organisme tout entier.

 

Tout commence par une petite cueillette...

  • Prélevez un petit bouquet de thym, une branche de romarin, et un morceau de gingembre de 5, 6 ou 7 cm, comme vous préférez.

     

  • Pelez ce dernier et coupez le en petits morceaux.

  • Mettez le tout à infuser dans un litre d’eau.

  • Ajoutez encore 1 kilo de sucre (vous pouvez bien sûr en mettre un peu moins, mais ce sera moins bonwink)

  • Couvrez et laissez macérer toute la nuit.

 

Le lendemain…

 

  • Retirez le couvercle, portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen entre 15 et 20 minutes.

  • Filtrez, laissez refroidir.

  • Le sirop est prêt, il ne reste qu’à le mettre en petites bouteilles, et voilà une potion parfaite pour se booster un peu les matins où la forme n’est pas franchement au rendez-vous.

Faut-il le préciser : rien ne vous interdit de la rallonger d’eau chaude, avec ou sans tranche de citron, pour une boisson vraiment réconfortante !

 

Plutôt une gelée spécial tonus ?

 

Si vous aimez découvrir des saveurs inhabituelles tout en vous offrant un petit coup de peps, prélevez la moitié seulement de la préparation précédente le sirop, et avec l’autre moitié essayez cette gelée thym, romarin et gingembre pour le moins surprenante :

 

  • Ajoutez de l’agar-agar (proportions en général indiquées sur le sachet) préalablement dilué dans un peu d’eau froide.

  • Portez à ébullition, laissez cuire 2 minutes, et mettre en petits pots.

Et maintenant, à vous les petits déjeuners qui déménagent !

Avis aux amateurs : c'est délicieux aussi avec un petit chèvre, frais ou ... très sec !

 

 oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

 

Que cela ne vous fasse pas oublier pour autant cet autre grand classique des mois en "r"...smiley

Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

 

Lire la suite

Biscuits aux amandes, sans gluten

25 Octobre 2019 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bonheurs, #Epices, #Gourmandises..., #Sans lait ni gluten, #Sainte Hildegarde, #Biscuits & Co, #Forme, #12 mois par an !, #Automne, #En cuisine...

 

Biscuits aux Amandes

Faciles et sans gluten

J’aime beaucoup Sainte Hildegarde. Enfin… ce que je connais d’elle ! Cette religieuse mystique du Moyen Age avait en quelque sorte la « ligne directe », ce qui lui permettait, grâce à ce don, de connaître le meilleur remède ou le meilleur traitement pour chacun.

Apparemment, si elle était une fervente de l’extase, elle l’était tout autant des bonnes choses. Celles qui font du bien au corps et à l’esprit.

C’est ainsi qu’il y a fort longtemps (les annotations en début d’ouvrage évoquent, hum… 1993), lors d’une visite à la magnifique Abbaye de Senanques, en farfouillant dans la bibliothèque, je tombe sur « Les recettes de la Joie avec sainte Hildegarde » de Daniel Maurin et Jany Fournier-Rosset.

Aussi curieuse que gourmande, je n’y ai évidemment pas résisté.

Et de dévorer aussi bien les infos sur les plantes que les recettes proposées… C’est ainsi que j’ai appris que sainte Hildegarde préconisait tout particulièrement trois aliments : l’épeautre, le fenouil et les amandes.

Devenue très vite accro à ses petits biscuits aux amandes (qui, complétés par certaines épices dont la cannelle, se transforment en « biscuits de la joie »), je les ai bien sûr fait goûter autour de moi, et ils ont toujours su se faire apprécier.

Un jour est venu où, pour cause d’allergie au blé, même si j’ai continué à en préparer pour les ami-es, je n’y avais tout simplement plus droit. Je m’étais alors promis d’en essayer une autre version, et voilà, c’est - enfin - chose faite.

Simplissime, en plus…

Mélangez bien :

  • 200 g d’amandes moulues ou hachées

  • 200 g de farine complète de sarrasin

  • 200 g de sucre roux

  • 2 œufs

Roulez la pâte entre vos mains, de manière à obtenir des sortes de boudins assez fins. Posez ensuite ces derniers sur une planche, et coupez-les pour avoir plus ou moins des carrés (ou donnez-leur la forme que vous voudrez !).

Comme la pâte est collante, et qu’elle le devient de plus en plus au fur et à mesure qu’on la travaille avec les mains, cette forme de biscuits convient très bien.

Déposez sur une plaque, glissez au four entre 180 et 200°, pour 15 à 20 minutes.

Laissez refroidir et dégustez.

Et s’il en reste, conservez-les dans une boîte en métal.

Biscuits aux amandes, sans gluten

Bon à savoir : réalisés avec de la simple farine blanche, ces biscuits sont délicieusement moelleux, alors que cette version, avec farine de sarrasin complète, est nettement plus rustique. Elle a en revanche le mérite de convenir à tous…

Très sympa aussi avec une poignée de farine de noix de coco ou une autre de farine de châtaignes ajoutée à de la mi-blanche wink!

Pour les « biscuits de la joie », il suffit d’ajouter cannelle, clous de girofle moulus et muscade râpée (sans excès, la muscade). Le gingembre offre aussi un plus tout à fait agréable…

Dans un prochain billet, je vous parlerai d’une petite boisson - réservée aux grands - qui accompagne à merveille ces biscuits !

Faire plus ample connaissance avec sainte Hildegarde, de son vrai nom Hildegarde de Bingen ? Voici quelques titres, parmi d’autres :

« Les secrets de santé et bien-être de Sainte Hildegarde de Bingen », de Daniel Maurin

« Les remèdes de santé d'Hildegarde de Bingen », de Paul Ferris

« Toute la science médicale de sainte Hildegarde » et « L'art de guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen : Recettes, traitements et régimes », de Wighard Strehlow

(Article légèrement modifié et republié)

Toujours sur les pas de Sainte Hildegarde, deux potions contre les frimas, à consommer bien sûr avec modération mais si vous le souhaitez avec quelques biscuits aux amandes...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Gingembre : en miel, confiture ou sirop ... c'est encore et toujours le moment !

11 Octobre 2019 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Automne, #Bien-être, #Forme, #Gourmandises..., #Epices, #Garder la forme, #En cuisine..., #Produits "maison" et naturels, #Boissons sages, #Plantes, #Hiver, #Tonus, #Sirops, #Bobologie

 

Ma botte secrète contre le mal de gorge

 

 

Le Miel au Gingembre

Et oui, c'est déjà de nouveau le moment...

Archi simple, délicieux tout l’hiver et remarquablement efficace, connaissez-vous le miel de gingembre ? Si oui, c'est le moment de le préparer. Et sinon ? Il est grand temps de le découvrir...

Parmi tous les trucs de grand-mère pour chasser le chat de sa gorge, et même mieux, éviter qu’il ne s’installe, j’en retiens trois : avoir les pieds au chaud, se couvrir la gorge au moindre froid et prendre de temps à autre une cuillère de ce sirop qui ressemble plutôt à une confiture.

En complément à mon billet "Comment passer entre les gouttes ?", voici la meilleure potion pour garder à la fois tonus et voix claire…

  • Pelez et râpez une grosse poignée de gingembre (même grossièrement, par exemple en lanières, avec l’éplucheur)

  • Couvrez avec un bon miel, et faites chauffer doucement (surtout sans cuire ni bouillir) pendant une grosse dizaine de minutes. C’est prêt lorsque le miel dégage une bonne odeur de gingembre…

  • Laissez refroidir et versez le tout dans un bocal en verre, le tour est joué !

Prenez une cuillère de cette préparation dès que vous sentez venir un mal de gorge , la toux ou un rhume.

Astuce gourmande : à condition d’aimer le gingembre, c’est juste fantastique en tartine ou en tisane… : versez de l'eau bouillie sur 2 cuillères de ce sirop, remuez, et appréciez le remontant !

(Billet republié)

Gingembre  : en miel, confiture ou sirop ... c'est encore et toujours le moment !Gingembre  : en miel, confiture ou sirop ... c'est encore et toujours le moment !Gingembre  : en miel, confiture ou sirop ... c'est encore et toujours le moment !

Et si vous cherchez une autre excellente alliée pour

 

passer entre les gouttes, c'est par là...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Huile aux fleurs : au bonheur du visage et /ou du corps

6 Septembre 2019 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Beaute, #Bien-être, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #Fleurs, #Huiles Essentielles, #Lavande, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Rose, #Visage, #Été, #Macérât, #Produits maison et naturels

 

Il est temps de préparer votre

 

 

Huile aux Fleurs

Huile aux fleurs : au bonheur du visage et /ou du corps

Il reste plein de merveilles dans votre jardin mais plus pour très longtemps ? Qu’à cela ne tienne : prolongez le plaisir des fleurs et profitez de leurs bienfaits bien au-delà de la belle saison. Comment ? En préparant une irrésistible huile de beauté  personnalisée, qui aura le don d’enchanter votre âme tout en régalant votre peau…

 

  • Équipez-vous d’un petit panier et choisissez le début d’une belle matinée pour faire votre cueillette : pétales de rose ou de coquelicot, bourrache, calendula, capucine, rose trémière, bleuet ou mauve … adoucissantes, apaisantes, embellissantes, toutes sont de vrais petits bonheurs pour la peau.

  • Ajoutez quelques têtes de lavande que vous aurez pris soin de sécher cet l’été. S’il vous reste des pâquerettes, des fleurs de camomille ou de trèfle rouge, elles ont leur place aussi, évidemment !

Et si vous l’aimez, pourquoi pas un petit bout de vanille ouvert dans le sens de la longueur ?

  • Recouvrez d'une belle huile végétale, amande, tournesol, noyau d'abricot, sésame ou même olive, selon les besoins de votre peau et... votre budget.

  • Laissez le tout reposer entre 2 et 3 semaines, filtrez et mettez dans un joli flacon.

Suivant la composition de votre huile aux fleurs, appliquez-la en soin pour le visage ou pour le corps, ou les deux si vous le souhaitez.

 

Facultatif : quelques gouttes d’une huile essentielle que vous aimez finira de personnaliser votre huile.

 

En guise de rappel...

- N’utilisez bien sûr que des fleurs qui ont poussé naturellement, des roses non traitées.

- Quant à l’huile essentielle, si vous en rajouter une, ne choisissez qu’une huile que vous connaissez et que vous êtes certaine d’utiliser sans risque !

Huile aux fleurs : au bonheur du visage et /ou du corpsHuile aux fleurs : au bonheur du visage et /ou du corpsHuile aux fleurs : au bonheur du visage et /ou du corps

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Mirabelles : tout l'or de l'été

23 Août 2019 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Fruits, #Confitures, #Dans le jardin, #Dans le verger, #En cuisine..., #Gourmandises..., #Été, #Automne, #Forme

Mira(si)belles...

 

Tout l'or de l'été !

Mirabelles : tout l'or de l'été

L’arbre a été très, très généreux, alors voici deux confitures plutôt qu’une : la première, toute classique et la seconde avec un zeste d’exotisme, juste pour rehausser encore leur merveilleux goût .

 

Sans autre transition, passons directement à la préparation smiley. . .

 

Confiture, première version :

 

  • Pour 1 kg de mirabelles (dénoyautées) : 600 g de sucre, le jus d’un citron.

  • Mélangez et laissez reposer quelques heures ou toute la nuit.

  • Portez à ébullition, maintenez une trentaine de minutes.

  • Juste avant la fin, j’ai mis un peu de agar-agar (un demi-sachet, soit 4 g par kilo de mirabelles). Pensez à bien diluer l'agar-agar dans un petit bol, avec un peu du jus de cuisson, avant de l'ajouter dans la casserole, ou alors gare aux grumeaux !

  • PS - l'agar-agar est facultatif : tout dépend si vous aimez une confiture ferme ou plutôt style marmelade wink

Versez dans des jolis pots (elles le méritent bien !) préalablement stérilisés et… réjouissez-vous de vos prochains petits déjeuners !

Pour la deuxième version, même recette de base, c’est tout pareil, à la différence que le jus vient cette fois d’un citron vert. Et c’est super !

 

Belle et... bonne pour la forme !

 

Vous préférez les manger en tarte ou directement de l’arbre ?

Ne vous privez surtout pas ! Car en plus d’être belle et fort réjouissante au palais, la mirabelle est…

 

Très riche en fibres, donc bonne pour le transit intestinal

Riche en béta-carotène ainsi qu’en vitamine E, un précieux antioxydant, excellent pour la vue et pour la peau.

Elle contient plein d’oligo-éléments, tous essentiels à notre bonne santé.

Et… mirabelle sur le gâteau, elle est en plus peu calorique !

 

Bref, la mirabelle est aussi bonne pour notre gourmandise que pour notre forme !

 

 oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

L’idée du jour : un pain aux mirabelles. Sympa !

Mirabelles : tout l'or de l'été
Mirabelles : tout l'or de l'été

Un pain sur levain dont on  parlait ici :

Et s'il vous en reste vraiment beaucoup, chutneys ou mirabelles version "fruits défendus", jetez un oeil par ici...

Mirabelles : tout l'or de l'été Mirabelles : tout l'or de l'été Mirabelles : tout l'or de l'été

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Marjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

16 Août 2019 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Boissons sages, #Cool... relax !, #Dans le jardin, #Éte, #En cuisine..., #Plantes Aromatiques, #Phyto, #Sirops, #Zen, #Bains, #Bien-être, #Bobologie

Connaissez-vous...

la plante préférée d'Aphrodite ?

Marjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

Cultivée la plupart du temps pour être utilisée en condiment, la marjolaine (Origanum majorana) se reconnaît facilement à ses petites feuilles opposées, arrondies et qui dégagent une bonne odeur aromatique lorsqu’on les froisse. Elle était, si l’on en croit l’histoire, la plante préférée d’Aphrodite - équilibrante des fonctions nerveuses elle équilibre... tout ! - , et les prêtres de l’Égypte ancienne la prescrivaient déjà contre les migraines et la fragilité nerveuse.

Comme l’origan, dont la saveur est toutefois plus poivrée, la marjolaine a des propriétés stimulantes et antispasmodiques. Elle est surtout un excellent antiseptique général, tant par voie interne qu’en usage externe.

Appréciée pour soulager les problèmes respiratoires, les bronchites chroniques, mais aussi les digestions difficiles, c’est incontestablement sur le système nerveux que son action est la plus convaincante. Sédative, elle est aussi volontiers recommandée pour prévenir le stress pour lutter contre l’anxiété et les insomnies. Et même si ses usages les plus répandus relèvent de l’aromathérapie (l'huile essentielle de marjolaine, elle, calmerait plutôt les ardeurs...), la modeste marjolaine de nos jardins permet elle aussi d’améliorer ces différentes situations.

Il suffit pour cela d’une ou deux tasses d’infusion par jour :

- Versez une grande tasse d’eau bouillante sur 1 cuillère à soupe de feuilles fraîches de marjolaine (ou sur 1 cuillère à café de feuilles séchées) et laissez infuser 10 minutes.

Un chat dans la gorge ? Entre les chauds et froids de ce printemps hésitant, pas étonnant ! Lorsque ça gratouille ou que ça chatouille, il s’agit surtout d’adoucir. Cela, aussi l'infusion de marjolaine le fait très bien.

Pour en augmenter encore l’effet, ou alors juste pour le plaisir, ajoutez une petite cuillère de miel au gingembre !

Quant au rhume... tordez-lui le nez : procédez sans tarder à une inhalation par fumigation au-dessus d’une infusion de marjolaine !

Avec elle, tenez le grand méchant

stress à distance !

Vous avez envie ou besoin d’une recette   plus   spécifique pour lutter contre le stress ?  À vous alors cet excellent vinaigre de marjolaine, proposé par Marie-France Muller dans son indispensable petit livre Le vinaigre Santé (éd. Jouvence) :

- Faites sécher 50 g de marjolaine, réduisez en poudre et recouvrez d’un demi-litre de vinaigre de cidre.

 -Laissez macérer 3 semaines, filtrez.

- Prenez une cuillère à café de ce vinaigre dans une tisane, deux fois par jour, lorsque vous en avez besoin.

oOoOoOoOoOo

Ou alors, toujours pour lutter contre le stress, plongez-vous dans un bain relaxant !

- Versez 3 ou 4 grosses poignées de marjolaine dans 2 litres d'eau. Portez à ébullition et laissez cuire 5 minutes.

- Couvrez, attendez que la décoction refroidisse, filtrez et ajoutez à l'eau de votre bain.

Simple, parfumé et efficace !

Côté saveurs

Oui à la marjolaine dans les cakes, les

quiches, en pesto et même... en sirop !

En cuisine, la marjolaine, appelée parfois aussi grand origan, est traditionnellement appréciée pour rendre les plats un peu lourds ou les légumes secs plus faciles à digérer.

N’hésitez pas à en parsemer certains plats : ajoutée fraîche, sur des quenelles de poissons par exemple, juste avant de déguster, elle apporte un petit je ne sais quoi de piquant et frais à la fois.

Toujours à condition de ne pas être enceinte, seule ou associée à d’autres herbes, pense-y aussi en pesto : un délice !

Pensez aussi à en glisser une bonne poignée dans la préparation d’un cake aux courgettes et à la feta… vous m'en direz des nouvelles !

D'autres encore en font des crèmes, des glaces ou des flans.

(Billet modifié et republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Et pourquoi ne pas l’essayer aussi en sirop ? Ça, c’est par là :

Marjolaine : la plante préférée d'AphroditeMarjolaine : la plante préférée d'AphroditeMarjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

ALLONS VOIR SI LA ROSE...

26 Juillet 2019 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #En cuisine..., #Lotions & Co, #Produits "maison" et naturels, #Fleurs, #Gourmandises..., #Peau (Soins de la), #Bonheurs, #Dans le jardin, #Coups de Coeur, #Visage, #Confitures, #Rose, #Été

 

Tout (ou presque) pour vivre

la vie en  Roses !

On dit que les roses cultivées dans les jardins attirent les fées. Quant à l’infusion de boutons de rose, bue le soir elle favoriserait les rêves prophétiques. Traditionnellement, la rose est associée à Vénus, à Cupidon, et c’est tout naturellement qu’elle entre dans de nombreux rituels amoureux… ne serait-ce que celui d’offrir la reine des fleurs à l’élu(e) de son cœur !

 

Si vous avez la chance d’avoir des rosiers et la bonne idée de ne pas les traiter, voici quelques idées pour en prolonger le plaisir.

La rose, adoucissante, astringente, raffermissante, offre ses magnifiques qualités à toutes les femmes ! Essayez plutôt cette  crème de nuit hydratante...

Pour la préparer, il vous faut : 1 tasse de pétales de rose, 4 à 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de cire d’abeille et 1 petite cuillère d’eau distillée.

  • Versez l’huile d’olive dans un petit saladier, placez ce dernier dans une casserole d’eau, et faites chauffer doucement.

  • Ajoutez autant de pétales de rose que l’huile peut en absorber.

  • Retirez du feu, couvrez et laissez macérer une semaine.

  • Filtrez, en pressant bien les pétales pour recueillir le plus d’huile

    possible.

Ensuite…

  • Faites fondre la cire d’abeille au bain-marie.

  • Ajoutez progressivement l’huile parfumée.

  • Retirez du feu et complétez en versant l’eau distillée presque goutte à goutte,  jusqu’à ce que vous obteniez la consistance désirée.

  • Conservez dans un petit pot.

Et maintenant… soyons gourmands !

Et puis, il n’y en a pas que pour vous : avec cette gelée à la rose, vous allez aussi pouvoir faire le bonheur des enfants (et pas seulement…)

Pour cela, récoltez délicatement les pétales tout beaux, tout frais d’une vingtaine de roses et coupez leur base blanche.

La plupart des recettes proposent de réaliser cette confiture avec des roses rouges. Dans mon jardin, les plus odorantes sont orangées et un peu sauvages, alors j’ai tenté, en parts plus ou moins égales, un trio de pétales rouges, jaunes, et oranges.

Ô surprise, je n’en croyais presque pas mes yeux : le résultat est d’un magnifique rose bonbon… sans l'ombre d'un colorant évidemment !

Reprenons ...

  • Rincez rapidement les pétales à l’eau courante, et déposez-les dans un litre d’eau, avec le jus d’un citron.

  • Portez le tout à ébullition, et laissez cuire doucement une vingtaine de  minutes.

L’eau va se colorer : c’est bon signe !

Un peu de patience maintenant, car il faut laisser refroidir.

  • Retirez alors les pétales, en les pressant bien pour ne rien perdre de ce précieux nectar.

Je me contente ensuite d’ajouter 400 g de sucre et 2 sachets d’agar-agar. Cette algue aide bien la gelée à « prendre », tout en permettant de sucrer nettement moins. Du coup, elle se conservera aussi moins longtemps, mais ça, ce n’est pas un problème !

  • Portez une nouvelle fois à ébullition, pour 5 à 7 minutes seulement.

  • Mettez en pots sans attendre. Et voilà la phase la plus délicate, puisqu’il s’agit maintenant de laisser cette si jolie gelée de rose refroidir…

Les enfants en raffolent en tartines, dans les crêpes ou bien sûr directement dans le pot ! Pour les plus grands, c’est très sympa aussi dans un blanc battu, un yoghourt nature ou pour mettre un petit chèvre frais en habit de fête. À vos fantaisies !

(Article republié)

 oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Plus avec les roses de votre jardin ? Eau de rose ou magnifique huile de beauté… profitez de les préparer maintenant:

ALLONS VOIR SI LA ROSE...ALLONS VOIR SI LA ROSE...ALLONS VOIR SI LA ROSE...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Huiles essentielles : le top 10 de l’été

19 Juillet 2019 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bobologie, #Cool... relax !, #Forme, #Huiles Essentielles, #Lavande, #Menthe, #Infos sympas, #Été, #Garder la forme, #Peau (Soins de la)

 

Vacances à l’horizon ?

 

Emportez vos « Essentielles » !

Huiles essentielles : le top 10 de l’été

Petites, précieuses et faciles à glisser dans vos bagages, certaines huiles essentielles vous rendront de grands services en vacances. À choisir selon vos besoins…

Citron (Citrus limonum) - Si vous êtes sujet(te) aux mycoses, un truc simple pour les prévenir :

  • Ajoutez 5 gouttes d’essence de citron et 8 gouttes d’huile essentielle de thym à 50 ml de crème ou de lotion pour le corps.

  • Appliquez sur les zones à risque.

Attention toutefois avec l’essence de citron : comme celle de tous les agrumes, elle est photosensibilisante, donc pas question de s’exposer au soleil après !

Citronnelle (Cymbopogon winterianus) - À titre préventif, contre toutes les piqûres d’été, surtout la nuit et en soirée... 

  • Déposez quelques gouttes  autour de la table et des chaises, et renouvelez toutes les 2 heures.

  • Pour la nuit : 1 ou 2 gouttes sur l’oreiller ou le col du pyjama…

 

Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) 

  • Versez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans une lotion pour le corps : vous tiendrez ainsi plus facilement les moustiques, mais aussi les insectes en général à distance. Très pratique en voyage !

 

Géranium rosat (Pelargonium graveolens)

La nuit, quelques gouttes d’huile essentielle de géranium rosat et de menthe poivrée sur votre oreiller tiendront les moustiques éloignés.

Et le jour ?

  • Ayez toujours avec vous un petit flacon, contenant 10 gouttes d’huile de géranium rosat  et autant de lavande : en cas de besoin, appliquez 2 gouttes de ce mélange sur la piqûre.

Gingembre (Zingiber officinale) - un grand allié en cas d’état nauséeux, ainsi que pour soulager, mieux, prévenir le mal des transports, pour petits et grands !

  • Diluez une goutte d’huile essentielle de gingembre dans l’équivalent de 5 gouttes d’huile végétale.

  • Massez le plexus avec ce mélange.

Une autre option, plus pratique si le mal se manifeste pendant le voyage et que vous n’avez pas préparé votre petit mélange : croquez un petit morceau de sucre sur lequel vous avez préalablement déposé une goutte d’huile essentielle de gingembre.

 

Lavande vraie, fine ou officinale (Lavandula angustifolia , Lavandula Vera, Lavendula Officinalis) - L’incontournable, pour toute la famille, et en de nombreuses circonstances ! Toujours très pratique, à plus forte raison que la lavande est l’une des rares huiles essentielles à pouvoir être utilisée pure.

  • Stressé(e) par les préparatifs, ou l’horaire à tenir pou ne pas manquer l’avion ? Pour calmer le jeu, déposez 1 goutte à l’intérieur de chaque poignet !

     

  • Mal des voyages ? Versez 3 gouttes d'huile essentielle de lavande sur un mouchoir en papier et inhalez.

  • Pure ou diluée dans un peu d’huile végétale, elle soulage aussi les coups de soleil.

  • En cas de piqûre de guêpe et même de méduse, appliquez directement 1 à 2 gouttes de lavande aspic sur la piqûre.

 

Menthe poivrée (Mentha piperita) - Un long trajet en perspective ? Avec elle, gardez les idées claires et rester éveillé :

  • Déposez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir en papier et glissez-le dans la ventilation de la voiture.

Utile aussi contre le mal des transports : 1 à 2 gouttes d’huile essentielle diluées dans un peu d’huile végétale à appliquer sur le plexus solaire, ainsi que 1 ou 2 gouttes sur un mouchoir à inhaler pendant le voyage.

 

Pamplemousse (Citrus X paradisi Macfadyen) -  Vous avez abusé des plaisirs de la table ou… trop fait la fête la veille ?

  • Prenez 2 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans un peu de miel, à la fin du repas.

 

Tea tree (Melaleuca alternifolia) - Une autre huile essentielle à presque tout faire ! Et plus particulièrement cet été… par exemple en cas de piqûre d’insectes, abeilles et guêpes comprises :

  • Appliquez une goutte d’huile essentielle de tea tree, ou arbre à thé, sur l’endroit douloureux !

Cet excellent désinfectant  convient également pour les plaies.

 

Ylang-ylang (Cananga odorata) – Vous êtes resté trop longtemps au soleil, votre peau rougit, le coup de soleil menace ?

  • Mélangez 3 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang et 1 cuillère à café de vinaigre de cidre à 1 litre d’eau froide.

  • Plongez-y une serviette propre, et appliquez-la sur l’endroit douloureux. Renouvelez autant que nécessaire. Effet apaisant garanti !

Ce ne sont bien sûr là que quelques-unes des applications de ces 10 huiles essentielles, choisies pour leurs qualités en relation directe avec les petits soucis de l’été. Chacune d’entre elles peut faire beaucoup plus pour vous…  à condition évidemment de bien vous renseigner et de les utiliser avec la plus grande prudence : naturelle ne veut pas dire sans danger, et, ici encore plus qu’ailleurs, pas question de jouer les apprentis sorciers !

Moyennant quoi, ces merveilleuses petites huiles n’auront que des bienfaits à vous apporter !

 

Une dernière recommandation  s’impose…

 

Par précaution, pas d’huile essentielle pour les femmes enceintes ou allaitantes, ni pour les enfants de moins de 3 ans !

En cas de soucis de santé, prenez toujours l’avis de votre médecin ou d’un aromathérapeute professionnel avant d’utiliser une huile essentielle.

La photo de ylang-ylang est de Maya A.P, via Pixabay. Merci à elle smiley !

        

    oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Huiles essentielles : le top 10 de l’étéHuiles essentielles : le top 10 de l’étéHuiles essentielles : le top 10 de l’été

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!

6 Juillet 2019 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Elixirs & Vins, #Menthe, #Boissons sages, #Sirops, #Bien-être, #Dans le jardin, #Lotions & Co, #Plantes Aromatiques, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Visage, #Été, #Beauté

Vive la Menthe,

 

pour se rafraîchir ou se faire belle

L'été est là, le thermomètre commence à grimper ! Que boire quand il fait chaud, très chaud ? Rien ne vaut un bon sirop de menthe, pas trop sucré mais bien froid pour se rafraîchir !

Un seul hic : si vous fuyez les "E" et autres additifs en tous genres, vous aurez remarqué qu'il n'est pas toujours facile de trouver un sirop à la menthe vraiment naturel ! Alors finalement... pourquoi ne pas le faire soi-même, vite fait, bien fait !

- Placez une quinzaine de branches de menthes, coupées en gros morceaux, dans une casserole.

- Ajoutez 600 g de sucre et 6 dl d'eau, portez le tout à ébullition, puis laissez cuire 10 minutes à tout petit bouillon.

Comme il était déjà très tard dans la soirée lorsque j'ai fait mon premier sirop de menthe, j'avais laissé le tout dans le casserole, et passé mon sirop le lendemain. Résultat plus que concluant : je ne procède dorénavant plus que comme ça !

5 dl ce n'est pas beaucoup, et ce bon sirop va vite disparaître ! Qu'à cela ne tienne : il est si rapide et facile à préparer que quand il n'y en a plus... il y en a de nouveau très vite!

L'astuce en plus ? Pour plus de saveurs, de parfums, de surprises, mélangez les variétés de menthe, c'est encore meilleur !

Rafraîchissante... pour la peau aussi !

Côté beauté, si vous avez de la menthe dans votre jardin, et dans ce cas c'est souvent à profusion, profitez-en.

La menthe offre en effet ses qualités antiseptiques, anti-inflammatoires, astringentes et cicatrisantes aux peaux normales et grasses, ainsi qu'à celles qui souffrent d'acné.

Si vous avez facilement les pores dilatés, vous apprécierez cette fumigation pour les resserrer :

- Versez dans une casserole d’eau bouillante des feuilles de mélisse, de menthe, de persilet de thym, en proportions égales.

- Maintenez le visage au-dessus des vapeurs 5 minutes, et profitez des bienfaits des plantes !

Pour une lotion parfumée à la menthe, toujours appréciée des peaux grasses, c'est archi-simple :

- Préparez une infusion de menthe, laissez refroidir, filtrez... appliquez.

-Conservez le reste au réfrigérateur si vous souhaitez en profiter quelques jours !

Et ce n'est qu'un avant-goût de tout ce que la menthe fraîche peut faire pour vous. À suivre...

(Billet republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Encore plus de suggestions autour de la menthe ? Par ici...

Envie de plus d'idées, de bien-être ou de beauté, faciles à préparer et à offrir, autour de la menthe ou des autres plantes de l'été ? C'est par ici...

La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>