Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

Articles avec #detox tag

JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?

21 Octobre 2016 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Garder la forme, #12 mois par an !, #Automne, #Phyto, #Tonus, #Détox, #En cuisine..., #Printemps..., #Bien-être, #Produits "maison" et naturels

 

 

 

Envie ou besoin de détox ? À vous

 

le Jus d'herbe de blé !

En ce moment, chez nous c’est cure de jus d’herbe de blé. Drôle d’idée ? Côté goût, pour démarrer la journée, je vous l’accorde,  il y a mieux… Comme cure détox, en revanche, pour drainer les toxines, nettoyer le foie et donner un coup de vitalité à tout l’organisme, difficile d’imaginer mieux. Tonifiant, basifiant… épatant !

L’idéal est bien sûr de faire sa propre culture. Pour cela, vous avez besoin :

-       De plusieurs bacs (au moins deux, plus si vous êtes plusieurs à faire la cure ) à superposer, ou alors d’un bac et d’une planche qui le recouvre complètement, complétée par un poids.

-       De terreau bio

-       De blé à germer bio.

Première étape ...

Placez le blé dans de l’eau tiède pendant quelques heures, ou toute une nuit, jusqu’à ce que le germe commence à sortir.

Remplissez vos caissettes de terreau : 5 à 6 cm suffisent.

Déposez alors le blé germé en surface. Faites en sorte que toute la terre soit recouverte, mais sans que les graines se superposent.

Arrosez bien.

Mettez par-dessus un deuxième bac rempli de terreau, ou alors une planche qui recoure bien toute la surface. Ceci pour deux raisons : d’une part pour bien plaquer les grains contre la terre humide, et d’autre part pour les maintenir dans l’obscurité au moins 12 heures.

Dès que les germes ont atteint 4 ou 5 mm, découvrez le ou les bacs.

Il ne reste plus qu’à vous émerveiller de la rapidité et de la vigueur avec laquelle l’herbe pousse et verdit !

Deuxième étape ?

Maintenez votre petite culture humide, mais sans trop arroser pour autant  sous risque de voir apparaître des moisissures.

    Pour avoir de l’herbe de blé en continu, prévoyez plusieurs bacs et semez en échelonnant sur plusieurs jours.

    Et enfin...  à votre santé !

    • Après 5 à 7 jours, récoltez, en coupant au ciseau et  en laissant la base, plus claire.  Laissez pousser, vous pourrez faire une deuxième, voire une troisième récolte.

    • Juste après l’avoir coupée, passez votre herbe de blé à l’extracteur de jus, de manière à obtenir un petit verre par personne, et buvez sans attendre, le matin, à jeun.

    Pour la première « dégustation », contentez-vous d’une gorgée (ou 2 à 3 cuillères à soupe), et dès le lendemain, encouragez-vous pour un petit verre entier !

    Pour un effet optimal, il est recommandé d’attendre ensuite 30 à 60 minutes avant de manger ou de boire (à l’exception de l’eau, que l’on peut prendre dès que l’on veut).

    Quant à la durée de la cure, en dehors de tout problème de santé, une semaine à  10 jour à chaque changement de saison, cela semble déjà bien !

    Certains n’hésitent pas à dire qu’une telle cure, détoxifiante et basifiante, aide à fabriquer du sang neuf et à nettoyer le foie.  Alors… à votre bonne santé !

    JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?

    Encore plus d'idées détox ? En voici :

    Lire la suite

    Cueillette sauvage : c’est (re)parti !

    17 Mars 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bonheurs, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Fleurs, #Gastro sauvage, #Plantes, #Printemps..., #Gourmandises..., #Tonus, #Detox

     

    En compagnie de Françoise Marmy

    Cueillette sauvage : c'est parti !

    Cueillette sauvage : c’est (re)parti !

    Vous avez toujours rêvé d’aller passer quelques jours dans les Grisons ou de mieux connaître la Gruyère, de confronter l’image bucolique des paysages suisses à la réalité ? Si vous aimez la nature, y être mais aussi la goûter, c’est peut-être pour cette année ! Pour un maximum de plaisir et de saveurs, suivez le ou plutôt la guide…

    Passionnée par le monde végétal et depuis longtemps par la gastronomie sauvage, Françoise Marmy approfondit d’abord ses connaissances aux côtés de François Couplan. Ensemble, ils ouvrent ensuite la voie, très fréquentée depuis, des journées et stages d’initiation à la cueillette. Cueillette suivie, comme il se doit, de la préparation de repas à base de plantes et de fleurs comestibles.

    Plus la nature est sauvage, plus Françoise Marmy s’y sent bien. Si la montagne est son endroit de prédilection, les douces campagnes recèlent aussi des trésors qu’elle aime partager. Ici ou ailleurs, elle concocte chaque année un programme des plus variés et... des plus appétissants (voir plus bas).

    Mais commençons d’abord par prendre l’apéritif, avec ses canapés à l’alliaire !

    Cueillette sauvage : c’est (re)parti !

    De quoi avons-nous besoin ?

    1 grosse poignée de feuilles d’alliaire, du beurre à température ambiante, du sel, 1 c. à café de moutarde et du pain.

    Ensuite...

    Hachez finement l’alliaire crue.

    Mélangez-la à l’aide d’une fourchette avec du beurre mou.

    Ajoutez du sel et une petite cuillerée à café de moutarde.

    Etalez cette pâte sur des toasts ou sur des tranches de pain.

    Décorez avec des fleurs comestibles de saison (primevère, violette, lamier tacheté, pâquerette, myosotis, etc.)

    L'alliaire dans presque tous ses étatsL'alliaire dans presque tous ses états

    L'alliaire dans presque tous ses états

    Mettez-vous l'eau à la bouche... demandez le programme !

    Cueillettes, apéros ou gastro sauvage, dans le Doubs, près de Bulle, en Valais ou dans les Grisons, survie en Haute-Provence… que ce soit pour une journée, un week-end ou une semaine, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts !

    Avec Françoise Marmy, partez aussi à la découverte des « simples » pour soigner votre famille ou alors soyez gourmand et apprenez l’art de préparer des confitures sauvages !

    Plus ? Retrouvez toutes ses activités sur :

    Cueillette sauvage : c’est (re)parti !
    Cueillette sauvage : c’est (re)parti !
    Cueillette sauvage : c’est (re)parti !
    Lire la suite

    FIT APRÈS LES FÊTES ?

    7 Avril 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Boissons sages, #Fruits, #Forme, #Fêtes, #Printemps..., #Phyto, #La Ligne !, #Detox, #Tonus

    FIT APRÈS LES FÊTES ?
    Le week-end pascal est souvent synonyme de tables bien garnies, et vous avez légèrement abusé ? Moi aussi… Heureusement, le grand engouement pour les jus de toutes sortes permet de se refaire à la fois une mini détox et une bonne conscience. À condition de bien les choisir…

    Ce vert n’est-il pas printanier à souhait ? Il est aussi rafraîchissant pour l’organisme que pour les yeux. Pour l’obtenir, rien de plus simple.

    Pour un verre, passez à la centrifugeuse :

    • 4 pommes vertes, style granny smith, un citron bio et un morceau de gingembre frais et pelé.
    • Faites tourner, dégustez…

    L’idéal est de préparer ce jus le matin et de le boire une demi-heure avant le petit déj’. Vous l’apprécierez autant pour booster votre tonus que pour larguer le superflu.

    J’aime beaucoup son côté très « vert » décidément, sa saveur presque piquante, tout à fait de saison.

    Comme en plus nous sommes en période de lune décroissante, qui facilite l’élimination de tout ce que l’on ne veut plus, profitons-en !

    À votre santé !

    Le saviez-vous ?

    Non seulement le dicton prétend que « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours », mais il semble que les granny smith aident tout particulièrement à lutter contre les kilos indésirables. Que de bonnes raisons, décidément, de croquer la pomme !

    Lire la suite