Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

ete

REMÈDE « MAISON » : un SIROP PECTORAL

18 Août 2017 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #En cuisine..., #Garder la forme, #Produits "maison" et naturels, #Dans les Jardins Amis, #Fleurs, #Dans les champs, #Plantes, #Éte, #Dans le jardin, #Forme, #Hiver, #Phyto, #Automne, #Bobologie, #Remèdes "maison", #Sirops

 

Petit (ou gros) mal de gorge ?

 

 

Un Sirop et ça repart !
REMÈDE « MAISON » : un SIROP PECTORAL
Les canicules s’éloignent, les soirées se font plus fraîches, et les mois en « r » qui montrent bientôt le bout de leur nez… cela ne va pas tarder à gratouiller et à chatouiller. Anticipez et préparez maintenant le sirop qui chassera les chats dans la gorge de toute votre petite tribu ! En vedette : le lierre terrestre, le plantain et la mauve
 
Les petits remèdes aux grands effets, on en raffole ici ! En voici un, à préparer avec votre cueillette du moment pour pouvoir en profiter lorsque le froid sera venu.
Lierre terrestre, plantain et mauve conjugent leurs nombreuses propriétés, adoucissantes, calmantes, émollientes, pectorales, antitussives et anti-inflammatoires notamment, pour nous aider à soulager plus rapidement refroidissements, toux et bronchite, et garder une voix claire tout l’hiver.
 
Pour réaliser  le Sirop pectoral de Françoise, il vous faut :
1 l. d’eau
800 g de sucre blond bio (ou brun)
1 grosse poignée de feuilles de plantain
1 grosse poignée de feuilles de lierre terrestre (il rampe partout en cette saison)
1 poignée de fleurs de mauve
1 jus de citron
 
 Ensuite...?
 
  • Faites bouillir l’eau et le sucre pendant environ 20 min.
  • Retirez du feu.
  • Coupez grossièrement les feuilles de plantain et de lierre terrestre.
  • Plongez-les dans le sirop bouillant, ajoutez les fleurs de mauve et couvrez.
  • Laissez infuser les plantes quelques heures ou une nuit dans le sirop encore chaud.
  • Filtrez, ajoutez un jus de citron et remettez sur le feu jusqu’à ébullition.
  • Aussitôt cette dernière atteinte, remplissez à ras du goulot des bouteilles propres et préalablement trempées dans de l’eau bouillante.
  • Il ne vous reste plus qu’à étiqueter…
 
L’idéal est de boire ce sirop dilué avec de l’eau chaude ou ajouté à une tisane.
Rien ne vous empêche cependant d’en prendre jusqu’à 4 cuillères à café par jour (3 pour les enfants).

 

La recette de ce sirop pectoral, tout comme d'ailleurs les photos de ce billet, sont de Françoise Marmy. Merci à elle !

Vous aimez les saveurs de la cuisine sauvage, les préparations gourmandes, boissons ou confitures par exemple ? Vite, allez faire un tour sur son site et découvrez ses stages de septembre :

 

Plus sur la mauve ? Pour ça, c’est par là…

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

REMÈDE « MAISON » : un SIROP PECTORAL
REMÈDE « MAISON » : un SIROP PECTORAL
REMÈDE « MAISON » : un SIROP PECTORAL

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

MELON - EN CONFITURE, C'EST SI BON !

13 Août 2017 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Dans les champs, #Gourmandises..., #Fruits, #Éte, #Dans le jardin, #Garder la forme, #Confitures

 

La Confiture de Melon,

 

 

c’est tellement bon !

MELON -   EN CONFITURE, C'EST SI BON !
Le melon, c’est de saison. Il n’est jamais si bon que dégusté tel quel, bien mûr et parfumé, mais pourquoi ne pas faire en sorte de pouvoir s’en régaler même lorsque l’été sera passé ? Pour cela, à vous de jouer, sans trop tarder !
 
Il y a des années, j’avais profité du soleil et de la générosité de la Provence pour tenter de mettre ses irrésistibles melons en bocaux, en suivant une recette. Résultat : une confiture sympathique, certes, mais vraiment trop douceâtre à mon goût.
 
Cet été, place à l’improvisation ! Il s’agissait à la fois de s’occuper d’un melon qui n’aurait pas attendu un jour de plus et de trouver le moyen de souligner plutôt que d’adoucir encore son goût.  Défi relevé et… gagné !
Les quantités sont données ici pour un seul et beau melon. À multiplier bien sûr par autant que vous le souhaitez !
 
La veille :
 
  •        Préparez le melon, coupez-le en gros cubes. Pesez-le.
  •        Ajoutez la moitié de son poids en sucre et mélangez.
  •        Complétez encore avec 3 grosses tranches de citrons impérativement bios.
  •        Sans oublier la « magic touch », celle qui relève et donne du caractère à cette confiture : un brin de romarin frais !
  •        Laissez reposer à couvert toute la nuit.
 
Et le jour même :
 
  •        Réservez un tout petit peu du jus qui se sera formé pendant la nuit.
  •        Portez votre préparation à ébullition.
  •        Laissez cuire 15 à 20 minutes à feu frémissant, tout en écumant.
  •        Retirez les citrons et le brin de romarin.
  •        Diluez 1 sachet d’agar-agar dans le jus prélevé préalablement. Si vous aimez une consistance plutôt gelée, mettez 2 sachets.
  •        Ajoutez, et prolongez la cuisson encore 2 minutes.
  •        Mettez en pots immédiatement.
Cette proposition, avec ici à titre indicatif 620 g de chair de melon et 310 g de sucre, suffit pour 3 petits pots à confiture.
 
À propos du melon...
 
Très riche en eau (plus de 90 %), et peu calorique  (31 Kcal pour 100 g), le melon est vraiment un aliment de choix l’été, lorsqu’il fait très chaud. Ses autres atouts ? Il est riche en vitamine C  et en bêtacarotène, un précieux antioxydant qui est aussi un précurseur de la vitamine A : plus l’orange de sa chair est foncé, plus il en contient. Les melons sont également de bonnes sources de potassium.
Traité en confiture ou en gelée, il n’est évidemment pas très diététique…
Pourtant, consommé seul, c’est un bon allié de celles et ceux qui tiennent avoir la plutôt que les formes !
La preuve, avec une soupe froide comme on les aime en été…

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

MELON -   EN CONFITURE, C'EST SI BON !MELON -   EN CONFITURE, C'EST SI BON !MELON -   EN CONFITURE, C'EST SI BON !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Herbettes et improvisations gourmandes

2 Juin 2017 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Boissons sages, #Gastro sauvage, #Gourmandises..., #Plantes, #Plantes Aromatiques, #Éte, #Printemps..., #Dans le jardin, #Confitures, #Sirops, #Menthe

 

Gelée et sirop aux

 

Trésors de mon Jardin

Herbettes et improvisations gourmandes
À essai loupé… créativité boostée ! Après avoir lamentablement raté une tentative gourmande avec une fleur sauvage (à refaire autrement, je vous tiendrai au courant…), pas question de rester sur un échec ! Place à l’improvisation , en un minimum de temps pour des résultats, ma foi, tout à fait concluants !
Après un petit tour au jardin, ce sont finalement les herbettes qui m’apportent une nouvelle inspiration. Ravie de mon petit bouquet ! Il est composé de
- un peu de menthe
- un peu de mélisse
- un tout petit brin de romarin (pour apporter un peu de punch)
- quelques tiges de marjolaine
- et encore une belle grappe de lilas blanc (la dernière)
Le reste est plus que facile :
  • Verser 1 litre d’eau dans une casserole, avec 1 kg de sucre, déposer sa cueillette et porter à ébullition.

Pour ma part, j’ai encore ajouté quelques pincées d’une tisane aux pétales de fleurs, et 2 clous de girofle.
  • Laisser cuire entre 10 et 15 minutes,
  • Retirer du feu, enlever les clous de girofle et laisser infuser toute la nuit.
  • Le lendemain, il n’y a plus qu’à filtrer.
  • La moitié se retrouve en petites bouteilles : et voilà un sirop sympa !
Version gelée ?
Quant à l’autre moitié...
  • Il suffit de délayer à froid un sachet d’agar-agar dans un peu de la préparation, de verser ce peu dans la casserole, avec le reste de ce qui a infusé toute la nuit, de porter à ébullition et de cuire 2 minutes. Et hop, en pots !
Résultat ? Une gelée rafraîchissante et vraiment délicieuse, à déguster avec un chèvre frais ou comme on la préfère !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Et puisque l'on va à grands pas vers l'été, que les jardins, mais aussi les champs et les forêts sont de merveilleux décors à nos loisirs, permettez-moi de vous rappeler quelques livres qui débordent d'idées simples (oui, oui, c'est promis), à réaliser avec des fleurs, des plantes et même des fruits pour la beauté, le bien-être et le plaisir de toute la famille.  C'est par ici :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Herbettes et improvisations gourmandesHerbettes et improvisations gourmandes
Lire la suite

Les "simples" sont-elles efficaces ?

7 Octobre 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bobos & Co, #Dans le jardin, #Éte, #Garder la forme, #Menthe, #Produits "maison" et naturels, #Phyto, #Zen, #Plantes

 

Les plantes sont-elles efficaces ?

 

La preuve par... 33 !

Les "simples" sont-elles efficaces ?

Tisanes, fumigations, cataplasmes et bains aux plantes font partie de la panoplie « santé » de nos douces grand-mères. Lesquelles nous ont, pour notre plus grand bonheur, souvent transmis une partie de leur savoir. Faites-vous partie de ceux qui se demandent parfois si tout cela est bien sérieux ?

Réponse entre les pages d’un livre : Les 33 plantes validées scientifiquement, des Drs Bertrand Graz & Jacques Falquet. Sa particularité ? Ses auteurs sont respectivement médecin et biochimiste, chercheurs, tout deux passionnés par le monde végétal et bien sûr le désir de partager leurs connaissances et leurs découvertes.

Ne vous y trompez pas : il y a beaucoup plus que 33 plantes qui ont fait leurs preuves scientifiquement ! Dans leur souci de mettre ces précieuses infos à notre portée, les auteurs se sont cependant limités à celles que l’on peut trouver et identifier facilement, sans risque de confusion, et qui ne présentent de surcroît pas d’effets secondaires dangereux.

Un ouvrage d’ores et déjà incontournable pour celles et ceux qui veulent prendre le plus souvent possible leur santé en main naturellement. Et il n’y a plus qu’à suivre les guides, d’abord sur le chemin des décisions, pour aller du symptôme à la plante la plus susceptible de le soulager. Chaque « simple » fait l’objet d’un portrait complet, assorti des endroits où la trouver, et bien sûr de son mode d’emploi.

 

M comme Menthe,

mais aussi comme maux de tête et migraine ...

Les "simples" sont-elles efficaces ?

Pas de temps à perdre… j’ai donc testé l’alcool de menthe, tel que proposé dans ce livre, pour soulager migraine, tensions musculaires et autres maux de tête :

Si ce n’est déjà fait, cueillez la menthe de votre jardin et mettez-la sécher.

- Une fois la menthe bien sèche, émiettez-la et placez-la dans un bocal propre.

- Recouvrez d’alcool à 90°.

- Fermez le bocal et laissez-le reposer une semaine à l’abri de la lumière.

- Après une semaine, filtrez avec une passoire fine.

- Admirez au passage la belle couleur verte de la préparation, mais transvasez-la aussitôt dans un flacon en verre de préférence teinté.

Ensuite, lorsque c’est nécessaire, appliquez du bout des doigts sur les tempes et le front en massant doucement pour bien faire pénétrer. Attention toutefois à ne pas appliquer trop près des yeux ou gare aux risques d’irritation.

Les "simples" sont-elles efficaces ?

Cette recette d'alcool de menthe est l’une des propositions de Bertrand Graz & Jacques Falquet. Les amateurs, éclairés ou non, en trouveront de nombreuses autres, simples efficaces et surtout … confirmées, dans Les 33 plantes validées scientifiquement - stratégies de soins et modes d’emploi, paru aux éditions Favre.

Plus sur ce livre ? Sous Plantes & Phyto, par ici...

Et plus sur la Menthe ? Alors ça, c'est à plein

d'endroits dans ce blog, par exemple par là...

Lire la suite

Lavande : cœurs à croquer pour le faire craquer !

23 Septembre 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Lavande, #Gourmandises..., #Plantes Aromatiques, #Sans lait ni gluten, #Biscuits & Co, #Automne, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #En cuisine..., #Dessert & Douceur, #Été

 

Lavande Gourmande...

Coeurs à croquer

pour mieux le faire craquer !

Cela fait envie, n’est-ce pas ? Et c’est aussi bon que joli !

Avez-vous récolté et fait sécher la lavande de votre jardin ? À vous alors ces petits cœurs aussi souvent que vous en aurez envie ! Avec un thé sympa pour réchauffer les fins d'après-midi qui se font déjà frileuses, décidément c’est extra...

Comment procéder pour réaliser ces délicats coeurs à la lavande ? Réunissez :

  • 200 g de farine
  • 120 g de beurre ramolli
  • 60 g de sucre
  • 1 petite cuillère à soupe de fleurs de lavande séchées
  • et un peu de sucre blanc pour la touche finale.

À l'action maintenant...

- Mélangez le beurre fondu et le sucre.

- Ajoutez la farine, puis la lavande séchée, et mélangez bien.

- Formez une boule avec cette pâte, couvrez-la et placez-la une demi-heure au frigo.

- Ne reste ensuite plus qu’à l’étaler (une surface farinée s’impose), à y découper des petits cœurs, à placer ces derniers sur une plaque préalablement recouverte d’un papier sulfurisé, et à glisser au four (200°) pour une dizaine de minutes.

- À leur sortie du four, saupoudrez-les sans attendre de sucre blanc, puis laissez-les refroidir avant de les glisser (avec une spatule !) sur une assiette.

Gourmand et… un rien calorique, je vous l’accorde. La faute à qui ? À ma « sorcière » préférée, côté cuisine sauvage, Brigitte Bulard-Cordeau : cette recette est librement adaptée de l’un de ses grimoires enchantés, ici « Mes recettes féeriques » (éditions Chêne). Vous ne l’avez pas ? Dépêchez-vous : la plupart de ses autres merveilleux grimoires gourmands sont déjà épuisés !

Allergique au gluten et/ou au lait ? Ne vous privez pas pour autant de ces cœurs à la lavande ! Une suggestion : remplacez par exemple la farine de blé par de la farine de quinoa ou de la farine de riz (ou un mélange des deux) et le beurre par de la crème d’amande.

Des petits coeurs dédiés à tous les gourmands et gourmandes connu(e)s ou inconnu(e)s !Des petits coeurs dédiés à tous les gourmands et gourmandes connu(e)s ou inconnu(e)s !Des petits coeurs dédiés à tous les gourmands et gourmandes connu(e)s ou inconnu(e)s !

Des petits coeurs dédiés à tous les gourmands et gourmandes connu(e)s ou inconnu(e)s !

Plus tout ce que la lavande peut faire pour vous, votre

bien-être, votre beauté...

Lire la suite

La Menthe et ses petits bonheurs

9 Septembre 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bains, #Dans le jardin, #Éte, #Lotions & Co, #Menthe, #Produits "maison" et naturels, #Plantes Aromatiques, #Visage, #Cool... relax !, #Forme

La Menthe

 

et tous ses petits bonheurs

La Menthe  et ses petits bonheurs

Taboulé, tzatziki, sauce anglaise (ou non), pesto salé ou sucré, mais aussi rafraîchissant sirop, citronnade à la menthe ou pot du druide, en été, sous une forme ou sous une autre, elle est de toutes les fêtes ! Digestive, apaisante et bien agréable en infusion, elle offre également sans compter ses jolies propriétés à toutes les peaux. Et lorsqu’elle monte en fleurs, elle fait encore le bonheur des abeilles !

Excellente pour favoriser la digestion, appréciée aussi pour soutenir la concentration, apaiser certains maux de tête et calmer les maux de gorge, l'infusion de menthe est aussi d'un grand secours pour celles et ceux qui souffrent du mal des transports.

- Buvez 3 fois par jour une infusion de menthe fraîche, en commençant la cure 3 jours avant le départ.

- Préparez-en pour le voyage, emportez-la dans un thermos, et buvez par petites gorgées… jusqu'à ce que vous soyez arrivé(e) à destination !

En voyage ou ailleurs, si vous avez mal à la tête,

- Frottez quelques feuilles de menthe fraîches sur votre front !

Chaud le jour, frais la nuit, et déjà la gorge qui chatouille ?

- Préparez une infusion un peu plus corsée et laissez-la tiédir.

- Utilisez en gargarismes, plusieurs fois par jour.

Laquelle choisir ? Il existe de nombreuses variétés de menthes. La plus appréciée pour ses vertus thérapeutiques est la menthe poivrée, mais pour ces petites préparations, toutes celles que vous avez dans votre jardin iront très bien !

Attention : la menthe est plutôt tonifiante, stimulante, et si vous l’aimez en infusion, évitez de la prendre trop tard dans la journée… sous risque de voir votre sommeil légèrement perturbé. Ou alors… mélangez à parts égales menthe et tilleul !

Dans ma salle de bains...

La Menthe  et ses petits bonheurs

Extra pour toutes les peaux, la menthe prend un soin particulier des plus grasses ainsi que de celles qui souffrent d’acné ou de couperose.

Préparez d'abord le plus naturel des démaquillants :

- Hachez très finement une douzaine de feuilles de menthe, et mélangez ces dernières à 2,5 dl de lait.

- Laissez toute la nuit au réfrigérateur, filtrez le lendemain matin et à vous ce démaquillant (à conserver au frais), à déposer sur un coton avant de procéder comme d’habitude. Même les peaux délicates se régaleront !

- Terminez par l’application d’une lotion…. qui peut tout à fait être une simple infusion de menthe refroidie !

Plutôt tentée par un masque ? Celui-ci a des vertus purifiantes que toutes les peaux apprécieront :

- Préparez une pâte avec de l’argile surfine et une simple infusion de menthe refroidie. Appliquez sur le visage, laissez poser 20 minutes, et retirez.

- Finissez par l’application d’une eau florale ou… de votre lotion à la menthe !

Avec elle, il ne tient qu’à vous de vous préparer votre dentifrice « maison » :

- Mélangez intimement 1 cuillère à soupe d’argile blanche surfine avec une pincée de bicarbonate de soude et 1 cuillère à café (ou plus) de menthe séchée et réduite en poudre. Il ne reste plus qu’à trouver un tout petit bocal !

Facultatif : ajoutez si vous le voulez 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

La Menthe  et ses petits bonheurs

Pour finir, plongeons dans un bain relaxant et rafraîchissant !

- Versez un litre d'eau bouillante sur 6 cuillères à soupe de feuilles de menthe.

- Laissez infuser une dizaine de minutes, et ajoutez à l'eau de votre bain, à 38°.

- Profitez de ce moment pendant une quinzaine de minutes, avant d'en ressortir tout(e) décontracté(e) !

Ce bain est également indiqué pour calmer rougeurs et autres éruptions cutanées liées au stress ou à la nervosité. Vous pouvez aussi lotionner les zones irritées avec une simple infusion de menthe poivrée que vous aurez d’abord laissée refroidir.

Cuisine, bien-être ou beauté naturelle, les recettes à base de menthe sont innombrables : pensez donc à sécher celle de votre jardin pour en profiter jusqu’en début d’été prochain !

La Menthe  et ses petits bonheursLa Menthe  et ses petits bonheurs
D'autres idées à la menthe ? C'est par ici...
Lire la suite

Pour l’amour de nos hommes (et de leur peau…)

26 Août 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Plantes Aromatiques, #Autres Plaisirs, #Parfums & Co, #Beaute, #Lavande, #Menthe, #Verveine, #Pour Eux, #Produits "maison" et naturels, #Idées cadeaux, #Été, #Automne, #Bien-être

 

Pour l'Amour de nos Hommes

 

(et de leur peau...)

Chez certains, rien n’est plus sexy qu’une barbe de trois jours. Mais chez tous… quelle douceur quand ils viennent juste de se raser !

Pour eux, voici une lotion after-shave « maison », à préparer pendant que, côté aromatiques, votre jardin est encore généreux :

- Dans un demi-litre d’alcool à 70°, mettez deux grosses poignées de feuilles de menthe.

- Le lendemain, ajoutez sarriette, verveine, et feuilles de cassis, à raison de 2 grosses poignées chacune.

- Laissez macérer, selon votre envie, 24 heures et 3 semaines, puis filtrez.

- Humez, évaluez… et ajoutez, si vous le désirez, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande.

Une variante très agréable aussi : sarriette et feuilles de cassis toujours, mais aussi romarin et fleurs de lavande.

Mon chéri, mon frère, mon père lorsqu'il était encore là… ils y ont tous eu droit, à chacun sa lotion ! À vous de jouer et de créer les vôtres pour les hommes de votre vie !

Des idées, des recettes, des suggestions, y compris d'eaux parfumées, pour eux et pour vous ? Jetez un coup d'oeil à la page "Livres"...

Et encore…

Et à propos de senteurs, récoltez les pétales de roses de votre jardin : je vous propose bientôt une merveilleuse eau, à porter cette fois au féminin.

À suivre...

Lire la suite

Verveine en folie !

19 Août 2016 Publié dans #Éte, #Plantes Aromatiques, #Gourmandises..., #Verveine, #Sans lait ni gluten, #Dans le jardin, #En cuisine..., #La Ligne !, #Parfums & Co, #Autres Plaisirs, #Dessert & Douceur

 

Verveine en folie

 

Un coeur à prendre ou à offrir ?

Verveine en folie !

Vous avez l'impression d'avoir épuisé vos idées de dessert pour un soir d'été ? Parions que non ! À multiplier par deux, par quatre, par six… par autant que vous voulez, le cœur à la verveine se décline aussi bien en flan qu’en crème. Un délice à partager avec ceux que vous aimez… même s’ils sont allergiques au lait ou au gluten !

Comment le réaliser vite fait bien fait ? C’est archi-simple :

- Faites chauffer un demi-litre de lait de riz.

- Mettez dans la casserole une grosse poignée de feuilles de verveine citronnée (à doser selon l’intensité recherchée), laissez infuser une vingtaine de minutes.

- Retirez la verveine, puis portez la préparation à ébullition en ajoutant de l’agar-agar, et en remuant constamment.

- Retirez du feu, ajoutez - ou non - du sucre, laissez refroidir et hop, au réfrigérateur !

Que vous la préfériez en crème ou en flan

 

... laissez-vous tenter !

À vous d’adapter cette « recette » au feeling…

Quelques indications pour vous y aider ?

- Les quantités sont prévues ici pour 4 personnes.

- Je mets un sachet de agar-agar pour un flan très ferme, et un demi sachet pour une crème.

- À la place du lait de riz, vous pouvez aussi prendre du lait d’amande : la sensation finale est moins fraîche, moins légère, mais certain(e)s trouveront peut-être plus onctueux. Faut-il le préciser... la même recette peut aussi être réalisée avec du lait de vache !

Enfin, entre délicieux sirop verveine-menthe "maison" et infusion diurétique, rafraîchissante et calmante, à déguster chaude ou glacée, profitez de la verveine citronnée pendant que vous en avez encore sous la main. Et surtout, n’oubliez pas lorsque le moment sera venu de la récolter et de la faire sécher.

Et côté beauté ?
Recouvrez une poignée de verveine citronnelle fraîche d'eau bouillante, laissez infuser entre 20 et 30 minutes, filtrez  :  voilà une lotion toute douce pour les peaux grasses et pour celles qui souffrent d'acné !

Si vous êtes franchement dingue de la verveine, de son côté

à la fois rafraîchissant et pétillant, jetez un oeil par là...

Verveine en folie !Verveine en folie !Verveine en folie !
Lire la suite

BOURRACHE : la plante qui rend heureux

12 Août 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Dans le jardin, #Éte, #Fleurs, #Gastro sauvage, #Lotions & Co, #Plantes, #Peau (Soins de la), #Visage, #Soins du corps

Avez-vous de la Bourrache,

 

la "plante qui rend heureux" ?

BOURRACHE : la plante qui rend heureux

Si les Anciens l’appelaient « la plante qui rend heureux », ils savaient bien pourquoi ! À vous aujourd’hui de profiter de cette « simple » aux immenses qualités… et de plus facile à trouver puisque la bourrache, cette jolie fleur bleue, pousse sauvagement au bord des sentiers et dans les jardins.

Parions que vous aimerez autant l’huile tirée de ses graines que ses ravissantes petites fleurs bleues pour leurs effets adoucissants, calmants et purifiants !

Au 16e siècle, un herboriste anglais, John Gerard, vantait déjà ses mérites: « un sirop fabriqué avec des fleurs de bourrache réconforte le cœur, chasse la mélancolie, apaise l’individu agité ou lunatique ».

Depuis, les chercheurs ont trouvé le secret de la bourrache : ses graines contiennent plusieurs acides gras essentiels très précieux pour la forme, la santé et la beauté, dont un, l’acide gammalinolénique, est même indispensable à l’organisme.

Grande amie de l’épiderme, l’huile issue de ses graines améliore de manière durable l’hydratation de la peau, de l’intérieur et en profondeur : excellent pour entretenir son élasticité, sa souplesse, préserver sa jeunesse et lutter contre le vieillissement prématuré ! Un « must » que les peaux sèches, fragiles ou dévitalisées apprécieront particulièrement…

- Quelques gouttes de bourrache matin et soir, en léger massage sur la peau parfaitement nettoyée, ont un visible effet antirides… qu’on se le dise !

Intéressons-nous plutôt ici à ce que l'on peut

concocter soi-même...

BOURRACHE : la plante qui rend heureux

Vous avez de la bourrache en abondance ? Parfait pour préparer d’abord une lotion adoucissante, agréable à toutes les peaux :

- Jetez une poignée de feuilles de bourrache dans l’équivalent d’une tasse d’eau bouillie, couvrez, laissez infuser 20 minutes et filtrez. C’est tout !

- Pour en profiter quelques jours, conservez-la au réfrigérateur.

La bourrache convient aussi très bien à la préparation de cataplasmes contre les démangeaisons et autres irritations, mais aussi en masques pour préserver la souplesse de la peau et prévenir l’apparition des rides.

Si votre peau est irritée…

- Prenez un joli bouquet de bourrache, et hachez-le finement, tiges et feuilles comprises.

- Mélangez avec 2 ou 3 cuillères à soupe d’argile en poudre et un peu d’eau, de manière à obtenir une pâte.

- Étalez cette dernière sur un linge de coton et appliquez sur la zone irritée.

- Laissez agir entre 30 et 60 minutes.

- Répétez si nécessaire.

Et pour un masque ? Pareil, avec un peu moins d’argile, et en appliquant directement sur la peau du visage. Après l’avoir retiré, terminez - si possible - par l’application de votre lotion à la bourrache !

Attention : les parties aériennes, soit les fleurs, feuilles et tiges de la bourrache contiennent un type d’alcaloïdes (alcaloïdes pyrrolizidiniques) qui à hautes doses peuvent être toxiques pour le foie. Prudence donc si vous vous connaissez une sensibilité de ce côté-là ! Les femmes enceintes, elles, s’abstiendront.
Pour le plaisir des yeux et du palais...
BOURRACHE : la plante qui rend heureux

Pensez aussi à elle en cas de toux ou de bronchite : dans ce cas, recouvrez 1 bonne cuillère à café de fleurs séchées par tasse d'eau frémissante, laissez infuser une dizaine de minutes et prenez 2 à 3 fois par jour, entre les repas.

Lorsqu'elles sont jeunes, ses feuilles se marient bien aux salades, vous les préférerez ensuite en légumes...

Pour le plaisir des yeux, n’hésitez pas à parsemer certaines salades de fleurs de bourrache fraîches, ou à en décorer vos canapés et bien sûr vos desserts.

Et puis, pendant que c’est encore largement la saison, les petites fleurs bleues seront du plus joli effet dans vos pots du druide !

Ça, c’était par là :

Lire la suite

Fraîche ou séchée, la lavande on adore !

9 Août 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Éte, #Beaute, #Bien-être, #Lavande, #Cheveux (Soins des), #Cool... relax !, #Forme, #Fleurs, #Garder la forme, #Dans les champs

Calmer, gommer, détendre...

 

Fraîche ou séchée, on l'adore !
Fraîche ou séchée, la lavande on adore !

Celles (et ceux !) qui ont récolté la lavande fraîche de leur jardin pour en prolonger les plaisirs parfumés ont eu bien raison. En plus des petits bonheurs gourmands (nous y reviendrons…), la lavande est une grande alliée de la forme et de la beauté.

Dotée de remarquables propriétés antiseptiques et antibactériennes, la lavande vraie entre dans la préparation de nombreuses recettes de soins et de santé. Réputée pour son action calmante sur la peau, en massage sur les tempes, elle soulage également les maux de tête et favorise à la fois la détente nerveuse et le sommeil.

Fort utile sous forme d’huile essentielle (incontournable : nous y reviendrons également !), la lavande à feuilles étroites, celle que l’on trouve dans les jardins, l’est aussi dans sa version la plus naturelle.

Appréciez-la pour son parfum rafraîchissant, bien sûr, mais aussi pour ses vertus calmantes.

  • En infusion, comptez 25 g de fleurs par litre d’eau, et buvez jusqu’à 3 tasses par jour

Pour le plaisir, et pas seulement... : la même infusion peut servir en inhalation en cas de refroidissements, pour soulager les affections des bronches ou du larynx.

Pensez aussi à de délicieux bains de lavande : préparés avec une décoction de fleurs, longuement infusées, ils sont relaxants et équilibrants, et conviennent aussi bien aux petits qu’aux grands.

Les gestes « beauté »

Toutes les peaux ont besoin de pureté, celles qui ont tendance à devenir grasses plus encore que les autres. Comment les débarrasser de l’excès de sébum et autres impuretés, tout en les rafraîchissant ? Avec la plus douce des lotions :

  • Versez 2 cuillères à soupe de fleurs de lavande dans une tasse d’eau bouillante.
  • Portez à nouveau à ébullition, couvrez, retirez du feu, laissez infuser une vingtaine de minutes et filtrez.
  • Utilisez cette lotion matin et soir.
Fraîche ou séchée, la lavande on adore !

Quelques bons gestes pour le corps

Comme le visage, le corps mérite lui aussi d’être régulièrement débarrassé de ses cellules mortes et autres impuretés. Un gommage, effectué en principe 1 fois par semaine, ou au moins 2 fois par mois, stimule le renouvellement cellulaire tout en redonnant ou en préservant à la peau sa fermeté.

Le plus simple, avec presque rien ?

  • Pour à la fois adoucir et parfumer la peau, ajoutez un peu de lavande séchée à une poignée de sel marin. Appliquez sur votre peau humide et massez légèrement en faisant de petits cercles.
  • Rincez soigneusement à l'eau tiède, et enchaînez ensuite avec votre douche matinale.

Certaines sont accros des vinaigres de beauté. Vous peut-être ? Préparez le vôtre sans tarder, autour d’un thème : la lavande toujours…

  • Versez un litre de vinaigre de cidre sur 2 poignées de fleurs de lavande officinale, et laissez reposer pendant 3 jours.
  • Filtrez et complétez de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande.

Les préparations à base de fleurs de lavande conviennent aux peaux normales, qu’elles nettoient en douceur, sans les agresser, et laissent ensuite pures et claires... qu'on se le dise !

Quant à l’huile de beauté de lavande, appréciez ses qualités toniques pour la peau et relaxantes pour l’esprit…

  • Versez un demi-litre d’huile d’amande douce et un demi-litre d’huile de germe de blé sur une grosse poignée de fleurs de lavande.
  • Chauffez le tout au bain-marie, à petit feu, pendant 2 heures.
  • Laissez reposer une nuit, puis filtrez.

Jusqu’à la pointe des cheveux…

La douce lavande officinale, la lavande à feuilles étroites, se prête à merveille à la préparation d’un rinçage qui convient à tous les types de cheveux :

  • Versez un litre d’eau bouillante sur une poignée de fleurs de lavande, laissez infuser 10 minutes, filtrez, laissez refroidir et… appliquez !

Côté bien-être

Dernière suggestion pour aujourd’hui : un bain de pied à la lavande.

Un bain de pieds froid et bref accélère la circulation sanguine et tonifie tout l’organisme : idéal pour commencer la journée en débordant de vitalité !

Pour vous relaxer après le travail, et éventuellement repartir d’un bon pied vers d’autres activités, préférez-le tiède.

SI vous avez directement rendez-vous avec Morphée, agrémentez-le d’une infusion de lavande : le pied… !

Fraîche ou séchée, la lavande on adore !

Si c'est surtout le vinaigre de lavande qui vous intéresse, c'est par là :

Tout cela et bien plus, c'est par ici...
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>