Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

plantes aromatiques

Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !

26 Novembre 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Bobologie, #Boissons sages, #Confitures, #Dans le jardin, #En cuisine..., #Garder la forme, #Hiver, #Plantes Aromatiques, #Sirops, #Epices

 

THYM, ROMARIN & GINGEMBRE

 

 

 

Sirop ou Gelée pleine de peps ?

Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !
Certaines herbettes résistent heureusement fort bien aux frimas, même quand on n’habite pas dans le Sud ! Saviez-vous que le thym, par exemple, se plaît aussi au bord d’une fenêtre et peut même traverser tout l’hiver ? Tant mieux, car il est à la base de certaines préparations dont le but est précisément de nous faire traverser les mois gris en pleine forme !
 
À commencer sous forme de sirop, extra contre les maux de gorge mais aussi pour  fortifier l’organisme tout entier.
 
Tout commence par une petite cueillette...
  • Prélevez un petit bouquet de thym, une branche de romarin, et un morceau de gingembre de 5, 6 ou 7 cm, comme vous préférez.

     

  • Pelez ce dernier et coupez le en petits morceaux.
  • Mettez le tout à infuser dans un litre d’eau.
  • Ajoutez encore 1 kilo de sucre (vous pouvez bien sûr en mettre un peu moins, mais ce sera moins bonwink)
  • Couvrez et laissez macérer toute la nuit.
 
Le lendemain…

 

  • Retirez le couvercle, portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen entre 15 et 20 minutes.
  • Filtrez, laissez refroidir.
  • Le sirop est prêt, il ne reste qu’à le mettre en petites bouteilles, et voilà une potion parfaite pour se booster un peu les matins où la forme n’est pas franchement au rendez-vous.
Faut-il le préciser : rien ne vous interdit de la rallonger d’eau chaude, avec ou sans tranche de citron, pour une boisson vraiment réconfortante !
 
Plutôt une gelée spécial tonus ?
 
Si vous aimez découvrir des saveurs inhabituelles tout en vous offrant un petit coup de peps, prélevez la moitié seulement de la préparation précédente le sirop, et avec l’autre moitié essayez cette gelée thym, romarin et gingembre pour le moins surprenante :

 

  • Ajoutez de l’agar-agar (proportions en général indiquées sur le sachet) préalablement dilué dans un peu d’eau froide.
  • Portez à ébullition, laissez cuire 2 minutes, et mettre en petits pots.
Et maintenant, à vous les petits déjeuners qui déménagent !
Avis aux amateurs : c'est délicieux aussi avec un petit chèvre, frais ou ... très sec !

(Article republié)

 oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

 

Que cela ne vous fasse pas oublier pour autant cet autre grand classique des mois en "r"...smiley

Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !Thym, romarin et gingembre : le trio choc pour un hiver en pleine forme !
oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo
 
 
Lire la suite

HUILES ESSENTIELLES : PETIT SET ANTI-DÉPRIME POUR NOVEMBRE !

16 Novembre 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Garder la forme, #Bonheurs, #Forme, #Produits "maison" et naturels, #Plantes Aromatiques, #Automne, #12 mois par an !, #Lavande, #Huiles Essentielles, #Tonus, #Cool... relax !, #Zen, #Bains, #Hiver

En huiles essentielles aussi...

les Agrumes créent

 

la BONNE HUMEUR !

Fatigue dès le réveil, manque d’intérêt pour ce qui se passe autour de soi, libido en berne, plus envie de rien… il pourrait bien y avoir un petit peu de déprime, typique de novembre, dans l’air ! Comment garder ou retrouver rapidement sa bonne humeur ? Invitez les huiles essentielles, elles connaissent (presque) tous les secrets…
Indispensable petite reprise en attendant les flocons wink...
Les odeurs agissent sur le cerveau, profitons-en ! Utilisées en diffusion, en massages ou applications sur des points stratégiques ou même dans le bain, certaines huiles essentielles ont le pouvoir de détendre, de relaxer, mais aussi de mettre le cœur en joie et le moral à la hausse. Envie de créer un nuage de bonne humeur autour de vous ? Comptez avec elles !
Condition sine qua non pour être de bonne humeur : être détendu ! Nous avons tous une grande alliée pour cela ...

Lavande : la plus zen

Soucis, tensions, coup de blues, fatigue, ou carrément stress ? Impossible de retrouver le sourire avant de les dissiper. Pour se détendre de la tête aux pieds, l’huile essentielle de  lavande vraie (ou lavande officinale) est la championne toutes catégories.
Elle est en plus l’une des rares huiles essentielles que l’on peut utiliser pure, sans la diluer préalablement.
Profitez-en en massage d’abord : 1 ou 2 gouttes directement sur le plexus solaire, le haut du sternum ou le haut du dos.
Plutôt envie d’un bain ?
  • Plongez vous sans attendre dans un bain chaud additionné de 20 gouttes d’huile essentielle de lavande !
Envie de douceur mais aussi de gaieté ? Lavande toujours, mais cette fois en diffusion, une dizaine de minutes seulement, en association avec quelques gouttes d’huile essentielle de mandarine.
Atmosphère…
Si vous n’avez pas de diffuseur prévu à cet effet, versez entre 4 et 6 gouttes (au total) de ou des huiles essentielles choisies, dans une coupelle d'eau que vous placerez sur un radiateur. Ne mélangez pas plus de deux ou trois huiles essentielles entre elles, et, quelle que soit la synergie choisie, contentez-vous de 15 minutes de diffusion par heure, sous risque de saturer l'air.

Néroli : le bien-être absolu

L’huile essentielle de néroli, issue des fleurs d’oranger, est aussi une inestimable alliée bien-être.
Pour lutter contre le stress et retrouver très vite le sourire, diluez une goutte de cette belle huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale. Appliquez ensuite sur les points stratégiques : plexus solaire en massant lentement dans le sens des aiguilles d’une montre, haut du sternum, clavicules, intérieur des poignets ou même plante des pieds.
Une variante, très indiquée en cas de nervosité ?
-       Massez-vous simplement le plexus solaire avec 1 goutte d’huile essentielle de néroli et 1 goutte d’huile essentielle de lavande officinale.
Quant à la recette la plus rapide pour un bien-être absolu
-       Appliquez 1 goutte d’huile essentielle de néroli sur votre nuque, et 1 autre sur chacun de vos poignets.
 L’huile essentielle de néroli est rare et assez chère, mais vous ne regretterez pas : ses vertus, anti-stress notamment, ainsi que son parfum délicieux sont à la hauteur de son prix.

Orange : le parfum de l’équilibre

L’essence d’orange possède des propriétés relaxantes, et son odeur est parmi les plus festives.
Une excellente manière d’en profiter ? Glissez-vous dans un bon bain :
  • Dans un bol, ajoutez 20 gouttes d’essence d’orange à un peu de savon liquide neutre (ou à un jaune d’œuf délayé), et mélangez bien.
  • Placez le tout sous le robinet de la baignoire, pendant que vous faites couler un bain.
  • Profitez-en ensuite une dizaine de minutes et terminez par une rapide douche froide des jambes.  

     

Histoire de varier les plaisirs, procédez de même avec 10 gouttes d’essence d’orange et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande : parfait pour chasser angoisse, anxiété, nervosité et fatigue nerveuse.
  • Le bain chaud augmente la circulation sanguine, et les huiles essentielles n'en seront que plus rapidement diffusées dans l'organisme : effets mmédiats garantis !
Si c’est surtout son odeur qui vous met le cœur en fête, faites-vous du bien tout en en faisant profiter toutes les personnes qui se trouvent dans la pièce :
Pour à la fois chasser la fatigue et créer une ambiance légère et enjouée, diffusez 5 gouttes d’essence d’orange et 2 gouttes d’huile essentielle de litsée citronnée (verveine exotique).
En diffusion toujours, essayez 2 gouttes d’essence d’orange et 2 gouttes d’huile essentielle de cannelle.
L’essence d’orange se marie également très bien avec celles de mandarine ou de citron.
Mandarine : le sourire retrouvé
Comment retrouver rapidement le sourire, lorsque vous avez besoin d’un petit coup de peps ?
  • Diluez 1 goutte d’essence de mandarine dans une cuillère à café d’huile végétale, et appliquez  sur le plexus, le haut du sternum ou à l’intérieur des poignets.
Lorsque la mauvaise humeur guette, ne la laissez pas déborder…
  • Mélangez dans un bol une cuillère à soupe de savon liquide, 8 gouttes d’essence de mandarine et 8 gouttes d’essence de pamplemousse.
  • Placez le tout sous le robinet pendant que vous coulez votre bain (à 37 °) et profitez de ce dernier une vingtaine de minutes.
Attention : ne vous exposez pas au soleil ni d’ailleurs au solarium après un tel bain, car ces essences, en réaction aux rayons, pourraient provoquer de vilaines taches sur votre peau.
Pour le reste, plongez-vous dans ce bain les yeux fermés : aucun ronchonchon n’y résisterait !
En diffusion, les essences de mandarine, de limette, d’orange mais aussi les huiles essentielles de cannelle, d’ylang-ylang, de vanille, de cèdre et de géranium sont celles qui promettent les ambiance les plus festives : 5 à 6 gouttes au total, et pas plus de 3 essences à la fois. À vous de composer !

Litsée citronnée : pour faire venir les anges…

On dit de la senteur de la litsée, ou verveine exotique, qu’elle n'a pas son pareil pour aider à garder ou à retrouver le sourire, et qu’elle fait venir les anges... À vérifier sans tarder !
En diffusion, et à plus forte raison lorsqu’elle est associée à la mandarine, elle procure joie et détente.
  • Son odeur fraîche et citronnée rappelle celle de la verveine citronnée, ainsi que celle de la mélisse, à un détail près… elle est nettement moins chère !

Le géranium : la joie de vivre

La senteur du géranium rosat, dont on raffole ou que l’on déteste, n’est pas sans rappeler celle de la rose. L’huile essentielle de rose est d’ailleurs un merveilleux harmonisant des émotions : un seul inconvénient, son prix…
Pour vite retrouver la joie de vivre :  1 goutte d’huile essentielle de géranium rosat, à l’intérieur du poignet ou sur le dos de la main, pendant quelques jours.
En diffusion, le géranium se marie bien avec la litsée citronnée : anti-stress et reposantes à souhait, elles créent ensemble une ambiance tout simplement… délicieuse.
Et, comme je vous le  propose ci-dessous, toutes les autres utilisations de l’huile essentielle de géranium : un « must » pour la peau… et pour la bonne humeur !
Mais avant cela, encore quelques recommandations s'imposent :
Prudence !
Rappelons-le : la plus grande prudence est toujours de rigueur avec les huiles essentielles.
- Achetez-les impérativement 100 % naturelles.
- Contentez-vous des mélanges suggérés ici, ou demandez conseil à un spécialiste, car toutes les huiles essentielles ne conviennent pas à la diffusion. Enfin, ne forcez pas sur le dosage : quelques gouttes suffisent.
Dernières précautions…
- Tenez toujours vos huiles essentielles hors de portée des enfants. Attention aussi aux brûle-parfums et coupelles posées sur les radiateurs !
- Certaines huiles essentielles conviennent, mais d’autres sont contre-indiquées pendant une partie ou toute la grossesse. Si vous êtes enceinte, renoncez à utiliser ces huiles sans un conseil médical, ou sans l’avis d’un très bon aromathérapeute.
Article republié

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Vous avez décidé de faire de l'huile essentielle de géranium votre grande alliée des mois frisquets ? Comme vous avez raison...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?

27 Août 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Boissons sages, #Cool... relax !, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #En cuisine..., #Été, #Plantes, #Plantes Aromatiques, #Sans lait ni gluten, #Sirops, #Gourmandises..., #Automne

 

Verveine en folie (bis)

 

En sirop ou en cœur ?

Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?
Saviez-vous que la verveine citronnelle aurait le pouvoir de nous aider à nous rappeler de nos rêves ? Et même parfois à nous donner des rêves prémonitoires ? Si cela vous dit, mais surtout pour le plaisir de se rafraîchir délicieusement et aussi de se détendre, voici une première suggestion…
Le sirop de verveine citronnelle

 

Cette belle dame est relaxante, fortifiante et apéritive. J’en raffole sous de nombreuses formes, et le sirop n’est pas la moindre…
Pour le préparer :
  • Portez à ébullition un demi- litre d’eau et 500 g de sucre.
  • Maintenez un petit quart d’heure, éteignez et retirez de la plaque.
  • Ajoutez 4 ou 5 branches de verveine citronnée, et laissez infuser toute la nuit.
  • Le lendemain, filtrez, mettez en bouteille… oui, c’est tout !

Dessert coup de cœur !

Comment transformer vite fait bien fait votre passion pour la verveine en un irrésistible dessert ? C’est archi-simple ! En plus, le cœur à la verveine se décline aussi bien en flan qu’en crème. Un délice sans lait et sans gluten à partager avec ceux que vous aimez !

 

👀 Faites chauffer un demi-litre de lait de riz.
👀 Mettez dans la casserole une grosse poignée de feuilles de verveine citronnée (à doser selon l’intensité recherchée), laissez infuser une vingtaine de minutes.
👀 Retirez la verveine, puis portez la préparation à ébullition en ajoutant de l’agar-agar, et en remuant constamment.
👀 Retirez du feu, ajoutez - ou non - du sucre, laissez refroidir et hop, au réfrigérateur !
Que vous la préfériez en crème ou en flan ... laissez-vous tenter !
Quelques indications pour vous aider à adapter ce dessert à votre goût ?
🌿 Les quantités sont prévues ici pour 4 personnes. À multiplier par autant de petits et grands gourmands que vous voulez !
🌿 Je mets un sachet d'agar-agar pour un flan très ferme, et un demi-sachet pour une crème.
🌿 À la place du lait de riz, vous pouvez bien sûr prendre du lait de noisette ou d’amande : la sensation finale est moins fraîche, moins légère, mais certain(e)s trouveront peut-être plus onctueux. 
Entre infusion diurétique et calmante, à déguster chaude ou glacée, délicieux et rafraichissant sirop de verveine ou mélange verveine-menthe, "maison" toujours, gelée irrévérencieuse, liqueur ou même eau de toilette très très "verte" (oui, toutes les recettes sont sur ce Blog 😉 ),   profitez de la verveine citronnée pendant que vous en avez encore sous la main. Et n’oubliez pas lorsque le moment sera venu de la récolter et de la faire sécher !

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Envie d'une petite variante, un peu moins sage, sur le même thème... ?

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?
Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?
Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?
Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?
Verveine citronnelle : en sirop ou en dessert ?

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Mélisse encore : un petit vin sympa

30 Juillet 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Bienvenue !, #Bonheurs, #Cool... relax !, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #Été, #Plantes Aromatiques, #Elixirs & Vins

 

Fan de Mélisse ?

 

Encore un petit délice à déguster entre amis !

Mélisse encore : un petit vin sympa
Vite, pendant qu’il en reste dans les jardins, encore un petit délice avec la mélisse !  Dans la série mini-préparation et maxi-plaisir, voici de quoi rafraîchir et enchanter les palais :  un petit Vin de Mélisse on ne peut plus simple et rapide à obtenir, tellement délicieux à partager lors des moments conviviaux…
Vous la trouvez envahissante ? Profitez plutôt de son arôme délicat de toutes les manières possibles ! Comme elle perd beaucoup de son goût et de son charme une fois séchée, c’est maintenant qu’il faut en profiter !
Le mode d’emploi de ce petit vin sans prétention ? Simplissime :
Pour une bouteille de vin blanc, il vous faut un gros bouquet de mélisse fraîche et 1 c. à soupe de sucre brun. À multiplier évidemment par 3,4,5... 
  • Prenez un gros bocal, à la mesure de la quantité de boisson que vous voulez préparer.
  • Versez d’abord le vin blanc (je prends un Muscat de Corse, mais vin doux ou plutôt sec, c’est comme vous préférez)
  • Ajoutez le sucre, blanc ou brun, 1 c. à s. ou plus, selon vos goûts et vos envies. Si vous mettez du sucre, ce qui est facultatif, mélangez bien avec le vin.
  • Glissez ensuite un gros bouquet de mélisse fraîche, grossièrement ciselée.
Il ne reste plus qu’à attendre entre 7 et 10 jours, en secouant régulièrement le bocal.
Filtrez, laissez reposer quelques jours avant de déguster, servez très frais et… bonne soirée 😊!

 

J’aime bien cette préparation, facile à préparer tout au long de la saison puisqu’elle demande peu de temps de macération.

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Si vous aussi êtes fan de mélisse, retrouvez-là tout au long de ce blog : eau de mélisse, sirop, gelée, teinture relaxante ou liqueur… à vos cueillettes :
Mélisse encore : un petit vin sympa
Mélisse encore : un petit vin sympa
Mélisse encore : un petit vin sympa

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Taboulé au Romarin et Hydrolats en cuisine

9 Juillet 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Huiles Essentielles, #Garder la forme, #Sans lait ni gluten, #Été, #Automne, #Plantes Aromatiques, #Gourmandises..., #Plantes, #Forme, #Tonus, #Livres

 

Taboulé au Romarin

Taboulé au Romarin et Hydrolats en cuisine

Invitez les hydrolats 

à votre table !

Vous aimez rehausser certains arômes, apporter une touche d’originalité à vos plats, découvrir des saveurs inattendues ou surprendre vos papilles… et celles de vos convives ? Tout cela en vous faisant à la fois plaisir et du bien ? Commencez par réinventer le taboulé et bien plus encore…
Comment faire entrer tout un jardin aromatique dans sa cuisine même lorsque l’on habite en pleine ville ? De la manière la plus gourmande qui soit, en profitant des saveurs mais aussi des bienfaits de 23 hydrolats déclinés en plus d’une trentaine de recettes, simples, colorées et bien sûr… parfumées ! L’invitation est signée Valérie Cupillard, bien connue des gourmands intolérants ou allergiques, et de tous les adeptes de recettes saines, ludiques et délicieuses.  Rien qu’en feuilletant Cuisiner aux hydrolats  on se régale déjà… Envie d’essayer ?  Merci à Valérie qui nous offre cette belle salade d’été 😊 !

Taboulé de millet au romarin

Sous forme d’hydrolat, il est plus facile d’enrober les graines de millet avec les arômes de romarin qu’avec la plante fraîche ciselée.
Préparation : 20 minutes, cuisson : 15 minutes pour le millet et pour les haricots, repos : 10 minutes.
Pour 4 personnes :
100 g de millet décortiqué
Une poignée de haricots verts
2 tomates
2 c. à soupe d’hydrolat de romarin
4 c. à soupe d’huile d’olive
2 c. à soupe de graines de tournesol décortiqué
Sel
  • Faites chauffer 30 cl d’eau dans une petite casserole, Dès qu’elle est bouillante, salez et versez les graines de millet. Laissez cuire sur feu doux et à couvert jusqu’à absorption complète de l’eau (15 minutes environ). Ensuite laissez gonfler 10 minutes hors du feu. Ce temps de repose est important pour obtenir des graines cuites à point.
  • Préparez les haricots verts, coupez-les en tronçons et faites-les cuire à la vapeur une quinzaine de minutes. Pendant ce temps, coupez les tomates en dés.
  • Dans un saladier, émulsionnez vivement l’hydrolat se romarin avec l’huile d’olive à l’aide d’une fourchette. Salez et ajoutez les dés de tomates, remuez de façon à mélanger leur jus avec la sauce.
  • Versez le millet cuit et refroidi dans le saladier, mélangez avec les haricots verts et les graines de tournesol.
Rien ne vous empêche évidemment de préférer, par exemple, la ratatouille confite ou les flans légers à la courgette. Et pour terminer, que diriez-vous d’un sorbet myrtille à la lavande ou d’une panna cotta fruits rouges au géranium ? L’eau à la bouche, je vous l’avais dit…

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Extrait du livre Cuisiner aux hydrolats – Bienfaits & recettes, de Valérie Cupillard, éditions La Plage.
Photos taboulé et couverture : Chloé Sadaa
 
Pour retrouver Valérie, ses livres, ses bonnes idées et ses recettes, c'est par ici :   
Taboulé au Romarin et Hydrolats en cuisineTaboulé au Romarin et Hydrolats en cuisineTaboulé au Romarin et Hydrolats en cuisine

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Mélisse : teinture mère ou liqueur... tout pour être zen et relax !

25 Juin 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bains, #Bien-être, #Bobologie, #Cool... relax !, #Dans le jardin, #Elixirs & Vins, #En cuisine..., #Forme, #Phyto, #Plantes Aromatiques, #Zen, #Été, #12 mois par an !, #Garder la forme, #Préparations "maison" et naturelles

 

Besoin de vous sentir plus relax, ou même zen ?

 

 

Misez sur la Mélisse !

Mélisse : teinture mère ou liqueur... tout pour être zen et relax !
La mélisse, plante relaxante par excellence, est appréciée depuis fort longtemps pour calmer les troubles nerveux, l'anxiété, l'émotivité, la nervosité, l'irritabilité et même parfois les gros coups de blues. En plus d'être délicieuse, elle combat aussi les troubles digestifs liés à la tension nerveuse et au stress. Ici, l'heure est aux petites préparations "maison", sans oublier les manières les plus simples de goûter à ses bienfaits et à ses différentes vertus. Avec elle, vive le retour à la détente 😊 !
La version la plus rapide pour profiter de ses effets : l’infusion 
  • Versez l'équivalent d'une tasse d'eau bouillante sur une ou 2 cuillères de mélisse, fraîche de préférence. Laissez infuser 10 minutes, filtrez. 
  • Prenez jusqu'à 4 tasses par jour si vous soufrez de tension nerveuse excessive, de palpitations et jusqu’à 5 tasses pour soulager les crampes d'estomac et les troubles digestifs liés au stress.

Ou plongez-vous dans un bain à la mélisse…

  • Préparez une infusion, comme indiqué ci-dessus, et ajoutez-la à l'eau de votre bain : excellent pour lutter contre le stress et se détendre, tout en vous préparant à une bonne nuit…  
Si vous traversez des moments de crises émotionnelles, profitez aussi de ses bienfaits grâce à quelques préparations très efficaces !
Il y a bien sûr d’abord la fameuse Eau de Mélisse proposée dans un autre billet (voir ci-dessous) mais voici encore deux autres manières de calmer le trop plein d’émotivité.
Place maintenant aux préparations à faire vous-même !
 
Liqueur de Mélisse
Bon pour la zénitude, mais pas seulement...
  • Laissez macérer entre 8 et 10 jours 60 g de feuilles et de plante fraîche dans 5 dl d’alcool à 60°.
  • Filtrez.
  • Préparez un sirop avec 200 g de sucre roux et 2, 5 dl d’eau : chauffez jusqu’à réduction de moitié.
  • Ajoutez ce sirop avec la macération, mélangez bien et versez dans des bouteilles que vous conserverez ensuite au frais.

En période de grand désordre émotionnel, prenez un petit verre de liqueur après le repas. Faut-il le préciser : n'en abusez pas ! 

Teinture Mère de Mélisse
Une petite préparation très simple, que vous - et votre entourage ! -  apprécierez en de nombreuses occasions ...
  • Placez une ou deux grosses poignées de mélisse fraîche dans un bocal (pour moi 40 g environ).
  • Recouvrez de 3 dl d’alcool à 70 °.
  • Laissez reposer 21 jours en secouant le bocal chaque jour, afin d’améliorer la diffusion des principes actifs dans l’alcool.
  • Filtrez, et versez dans de petits flacons, si possible en verre teinté et assortis d’une pipette. Conservez à l’abri de la chaleur et de la lumière !
Stress, anxiété, nervosité, troubles digestifs, troubles du sommeil, maux de tête d’origine digestive ou nerveuse… ? 
- Prenez 15 à 20 gouttes de cette préparation 2 à 3 fois par jour dans un peu d’eau ou de tisane
Le plus : Vous pouvez aussi utiliser la teinture de mélisse en usage externe, par exemple en cas de douleurs rhumatismales ou, dans une moindre mesure, de piqûre d’insectes.
 
Quels effets indésirables possibles ?
 
Il n’y a pas d’interaction connue avec d’autres plantes ou compléments alimentaires mais l'usage simultané d'autres plantes calmantes pourrait augmenter l’effet sédatif de la mélisse.
Elle peut en outre amplifier les effets de l’alcool.
Attention si vous prenez des médicaments : la mélisse pourrait augmenter l’effet de remèdes sédatifs et calmants. De plus, elle peut théoriquement inhiber l’action de certains médicaments prescrits en cas de troubles de la thyroïde. 
(Billet republié)
oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo
 Plutôt tenté/e par l' Eau de Mélisse ? Par ici... 
Ou alors en version Sirop et  Gelée ?
Mélisse : teinture mère ou liqueur... tout pour être zen et relax !Mélisse : teinture mère ou liqueur... tout pour être zen et relax !Mélisse : teinture mère ou liqueur... tout pour être zen et relax !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Oxymel pour les voies respiratoires

20 Novembre 2020 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Bien-être, #Bobologie, #Dans le jardin, #Dans le verger, #Forme, #Garder la forme, #Dans les champs, #Hiver, #Elixirs & Vins, #Phyto, #Plantes Aromatiques, #Produits "maison" et naturels, #Soins naturels, #Tonus

 

Composez votre Oxymel

 

Spécial Souffle !

Oxymel pour les voies respiratoires
Après l’Oxymel « tout terrain » proposé il y a quelques semaines, voici un Oxymel plus particulièrement destiné à prévenir et si nécessaire aider à soulager les soucis respiratoires. Le principe reste le même, seul le contenu de la préparation change un peu…
C’est le moment ou jamais de booster votre système immunitaire, de renforcer votre bouclier naturel, bref de tout mettre en œuvre pour barrer le passage aux virus de saison. Et à plus forte raison à ceux qui s’attaquent à la sphère respiratoire…
L’Oxymel, tel que proposé ici même il y a quelques semaines (voir lien en bas de la page) y contribue, c’est sûr. Cependant, plus il sera ciblé, meilleur sera la prévention !
Alors cette fois, dans mon bocal j’ai mis : 
  • Une petite poignée d’hysope séchée
  • Des feuilles de capucine, tellement riches en vitamine C (facultatif !)
  • Du thym
  • Du lierre terrestre
  • Quelques feuilles de sauge (très peu)
  • Quelques autres de sauge ananas
  • Des zestes de citron (bio, évidemment !)
À part l’hysope, achetée en droguerie et déjà séchée, et les zestes de citron, tout le reste est a été cueilli frais, autour de la maison.
J’ai donc laissé ma petite récolte un jour dans le bocal ouvert, afin qu’un maximum d’humidité puisse s’en échapper.
Ensuite, pour la phase finale…
  • Mélangez 5 dl de vinaigre de cidre bio avec 250 de miel local, jusqu’à ce que ce dernier soit complètement dilué, puis versez dans le bocal, de manière à recouvrir l’ensemble des plantes...
Pensez à secouer un peu le bocal chaque jour, et laisser reposer entre 3 et 4 semaines avant de filtrer.
La suite, vous la connaissez :
- En cas de toux, refroidissement, ou autres troubles des voies respiratoires, prenez 1 cuillère à café d’Oxymel pur ou dilué dans un peu d’eau, 1 à 4 fois par jour, selon les besoins.

Attention : il est évident que tout souci qui persiste doit faire l'objet d'une consultation !

- À titre préventif, 1 ou 2 cuillères à café dans un peu d’eau chaude, avant l’un des repas principaux.
oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Tout (ou presque) sur l’Oxymel ? Par ici…

Oxymel pour les voies respiratoires
Oxymel pour les voies respiratoires
Oxymel pour les voies respiratoires

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Liqueur de verveine : laissez-vous tenter !

4 Septembre 2020 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Dans le jardin, #Coups de Coeur, #Elixirs & Vins, #En cuisine..., #Gourmandises..., #Hiver, #Plantes Aromatiques, #Été, #Petits Bonheurs, #Zen, #Idées cadeaux

 

Liqueur de Verveine

 

 

À votre bonne santé !


 

Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !
Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !
Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !
Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !
Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !
Merveilleuse verveine citronnelle ! Il est certes bien plus joyeux de la cueillir et de la préparer en plein été, en juin ou juillet quand elle se fait d'un vert aussi beau que tendre. Heureusement il n'est  jamais trop tard pour bien faire... Il vous en reste beaucoup ? Chic, vous allez pouvoir en sécher une partie et  transformer l'autre en véritable petit plaisir pour les papilles et pour l’âme !
 
Très prisée en médecine populaire, la verveine citronnelle, relaxante, fortifiante et apéritive, est appréciée sous de nombreuses formes. Dont une qui se laisse particulièrement bien déguster, occasionnellement évidemment, très fraîche en apéritif  ou alors au coin du feu lorsque le froid sera venu.
 
Une petite liqueur de verveine, ça vous dit ?
 
Pas une minute à perdre…
Il y a différentes manières de procéder, en voici une que j’aime bien.
 
  • Comptez d’abord 60 jolies feuilles de verveine citronnelle.
  • Dans un gros bocal, versez un litre d’alcool à 45° et ajoutez les feuilles de verveine. Il est tout à fait possible d'utiliser par exemple de la vodka, ou alors un alcool de fruit.
  • Laissez reposer entre une semaine (c’est un minimum) et deux mois au frais et surtout dans l’obscurité : indispensable pour conserver la belle couleur verte !
  • Filtrez ensuite la macération.
  • Préparez un sirop en chauffant du sucre, entre 150 et 300 g selon votre goût, et un petit verre d’eau. Attention : ne perdez pas de vue que plus vous rajouterez d'eau, plus le degré d'alcool baissera.
  • Ajoutez ce sirop à la préparation, mélangez bien, mettez en bouteilles et… oubliez si vous y arrivez pendant 2 ou 3 mois.
 
Il sera ensuite enfin temps de déguster (avec modération, faut-il le préciser wink) cet excellent élixir ! À température ambiante ou tout droit sorti du congélatur, c'est comme vous préférez !

 

(Article republié)

Et s'il vous reste vraiment beaucoup de verveine, dans un tout autre registre, voici encore une idée sympa...

Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !Liqueur de verveine :  laissez-vous tenter !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

Lire la suite

Sirops : variations sur un thème de saison…

3 Juillet 2020 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Dans le jardin, #Été, #Dans le verger, #Bien-être, #En cuisine..., #Sirops, #Boissons sages, #Plantes Aromatiques, #Coups de Coeur, #Fêtes, #Cool... relax !, #Tonus

 

Sirops en vedette...

 

 

Menthe ou Verveine ? 

Sirops : variations sur un thème de saison…
Sirops : variations sur un thème de saison…
Pour garder la forme, boire suffisamment est absolument nécessaire, et à plus forte raison lorsqu’il fait chaud ! En juillet, l’heure est plus que jamais aux rafraîchissements. Savez-vous tout ce que la verveine et la menthe peuvent faire pour vous ? Avec elles, découvrez les plus délicieuses manières de rester alerte et de garder les idées claires malgré les canicules qui ne vont plus tarder…
 
Première suggestion avec la  verveine citronnelle

Cette belle dame est relaxante, fortifiante et apéritive. J’en raffole sous de nombreuses formes, et le sirop n’est pas la moindre…

Pour le préparer :

  • Portez à ébullition un demi- litre d’eau et 500 g de sucre.
  • Maintenez un petit quart d’heure, éteignez et retirez de la plaque.
  • Ajoutez 4 ou 5 branches de verveine citronnée, et laissez infuser toute la nuit.
  • Le lendemain, filtrez, mettez en bouteille… oui, c’est tout !
 
Chaud dehors… frais dedans !
Retour de balade ou … du boulot ? Rien de tel qu’un bon sirop de menthe  pour se désaltérer mais aussi retrouver rapidement une agréable sensation de fraîcheur.
Un seul problème : ceux que l’on trouve dans le commerce contiennent souvent des "E" et autres additifs en tous genres, et il n'est pas toujours facile de trouver un sirop à la menthe vraiment naturel. Qu’à cela ne tienne… préparez-le vous-même, c’est si simplesmiley !
Ramenez une quinzaine de branches de menthe de votre jardin, de celui d’une amie ou du marché.
  • Rincez-les rapidement, puis coupez-les grossièrement en morceaux dans une casserole.
  • Recouvrez avec 600 g de sucre et 6 dl d'eau.
  • Portez à ébullition, baissez le feu et laissez ensuite frémir encore 10 minutes à tout petit bouillon.
  • Retirez du feu, couvrez, et laissez reposer toute la nuit. 
  • Le lendemain, il ne reste plus qu’à filtrer. Et à déguster bien sûr… 
Quelques astuces pour devenir encore plus fan des sirops de votre jardin ?  
Jouez avec les parfums et les arômes de différentes espèces de menthes ! Elles se renforcent l’une l’autre et le résultat, bien soutenu, est vraiment concluant.
Le mélange menthe et verveine citronnée est très désaltérant également. Le dosage idéal ? Un tiers de verveine et deux tiers de menthe.
Essayez aussi menthe et mélisse, ou encore le trio menthe, mélisse, verveine citronnée, ou tout ce qui vous inspire !
 
Eau plate ou pétillante, avec ou sans glaçons, rondelles de citrons bio facultatives ou même jus de citron vert, en sirop ou pourquoi pas dans un Pot du Druide (voir juste ci-dessous wink… il y a du cocktail estival dans l’air, pour petits et grands ! Vive l’été !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

 Plus sur la menthe ? 

... ou sur la verveine, par exemple comment en faire une eau de toilette pétillante de fraîcheur et de bonne humeur ?

Envie de plus d'idées, de bien-être ou de beauté, faciles à préparer et à offrir, autour de la menthe ou des autres plantes de l'été ?  C'est par ici...

Sirops : variations sur un thème de saison…Sirops : variations sur un thème de saison…Sirops : variations sur un thème de saison…

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Marjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

16 Août 2019 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Boissons sages, #Cool... relax !, #Dans le jardin, #Éte, #En cuisine..., #Plantes Aromatiques, #Phyto, #Sirops, #Zen, #Bains, #Bien-être, #Bobologie

Connaissez-vous...

la plante préférée d'Aphrodite ?

Marjolaine : la plante préférée d'Aphrodite
Cultivée la plupart du temps pour être utilisée en condiment, la marjolaine (Origanum majorana) se reconnaît facilement à ses petites feuilles opposées, arrondies et qui dégagent une bonne odeur aromatique lorsqu’on les froisse. Elle était, si l’on en croit l’histoire, la plante préférée d’Aphrodite - équilibrante des fonctions nerveuses elle équilibre... tout ! - , et les prêtres de l’Égypte ancienne la prescrivaient déjà contre les migraines et la fragilité nerveuse.
Comme l’origan, dont la saveur est toutefois plus poivrée, la marjolaine a des propriétés stimulantes et antispasmodiques. Elle est surtout un excellent antiseptique général, tant par voie interne qu’en usage externe.

Appréciée pour soulager les problèmes respiratoires, les bronchites chroniques, mais aussi les digestions difficiles, c’est incontestablement sur le système nerveux que son action est la plus convaincante. Sédative, elle est aussi volontiers recommandée pour prévenir le stress pour lutter contre l’anxiété et les insomnies. Et même si ses usages les plus répandus relèvent de l’aromathérapie (l'huile essentielle de marjolaine, elle, calmerait plutôt les ardeurs...), la modeste marjolaine de nos jardins permet elle aussi d’améliorer ces différentes situations.
Il suffit pour cela d’une ou deux tasses d’infusion par jour :
- Versez une grande tasse d’eau bouillante sur 1 cuillère à soupe de feuilles fraîches de marjolaine (ou sur 1 cuillère à café de feuilles séchées) et laissez infuser 10 minutes.
Un chat dans la gorge ? Entre les chauds et froids de ce printemps hésitant, pas étonnant ! Lorsque ça gratouille ou que ça chatouille, il s’agit surtout d’adoucir. Cela, aussi l'infusion de marjolaine le fait très bien.
Pour en augmenter encore l’effet, ou alors juste pour le plaisir, ajoutez une petite cuillère de miel au gingembre !
Quant au rhume... tordez-lui le nez : procédez sans tarder à une inhalation par fumigation au-dessus d’une infusion de marjolaine !

Avec elle, tenez le grand méchant

stress à distance !

Vous avez envie ou besoin d’une recette   plus   spécifique pour lutter contre le stress ?  À vous alors cet excellent vinaigre de marjolaine, proposé par Marie-France Muller dans son indispensable petit livre Le vinaigre Santé (éd. Jouvence) :
- Faites sécher 50 g de marjolaine, réduisez en poudre et recouvrez d’un demi-litre de vinaigre de cidre.
 -Laissez macérer 3 semaines, filtrez.
- Prenez une cuillère à café de ce vinaigre dans une tisane, deux fois par jour, lorsque vous en avez besoin.
oOoOoOoOoOo
Ou alors, toujours pour lutter contre le stress, plongez-vous dans un bain relaxant !
- Versez 3 ou 4 grosses poignées de marjolaine dans 2 litres d'eau. Portez à ébullition et laissez cuire 5 minutes.
- Couvrez, attendez que la décoction refroidisse, filtrez et ajoutez à l'eau de votre bain.
Simple, parfumé et efficace !

Côté saveurs

Oui à la marjolaine dans les cakes, les

quiches, en pesto et même... en sirop !

En cuisine, la marjolaine, appelée parfois aussi grand origan, est traditionnellement appréciée pour rendre les plats un peu lourds ou les légumes secs plus faciles à digérer.
N’hésitez pas à en parsemer certains plats : ajoutée fraîche, sur des quenelles de poissons par exemple, juste avant de déguster, elle apporte un petit je ne sais quoi de piquant et frais à la fois.
Toujours à condition de ne pas être enceinte, seule ou associée à d’autres herbes, pense-y aussi en pesto : un délice !
Pensez aussi à en glisser une bonne poignée dans la préparation d’un cake aux courgettes et à la feta… vous m'en direz des nouvelles !
D'autres encore en font des crèmes, des glaces ou des flans.

(Billet modifié et republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Et pourquoi ne pas l’essayer aussi en sirop ? Ça, c’est par là :
Marjolaine : la plante préférée d'AphroditeMarjolaine : la plante préférée d'AphroditeMarjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>