Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

pour eux aussi...

Calendula… pour en finir avec certains soucis !

24 Septembre 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Beauté, #Bien-être, #Bobologie, #Dans le jardin, #Fleurs, #Été, #Peau (Soins de la), #Produits "maison" et naturels, #Plantes, #Macérât, #Soins du corps, #Visage, #Pour eux aussi...

 

Calendula

 

Avec lui, oubliez certains soucis !

Calendula… pour en finir avec certains soucis !

Ici ils sont encore magnifiques, et ces lumineux petits soleils font merveille dans différentes recettes de bien-être et de beauté. Quelle ingratitude d’ailleurs de les appeler des soucis, alors que le nom de calendula est tellement plus joli !

Au 12e siècle déjà, Sainte Hildegarde vantait les nombreux mérites du souci, ou Calendula officinalis, qui est aujourd’hui l’une des plantes les plus employées en cosmétique. En usage externe, ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques en font en effet une grande alliée de la peau. Voyons plutôt…
Comment nettoyer en profondeur les peaux très fragiles, sans pour autant les exposer à des réactions inflammatoires ? Essayez le masque-peeling au calendula :
  • Mélangez une cuillère à soupe de fleurs de souci séchées à une cuillère à soupe de lait démaquillant doux.
  • Étalez ce lait au calendula sur votre visage encore un peu humide, laissez agir 5 minutes, puis massez délicatement du bout des doigts, en effectuant de petits cercles.
  • Retirez le reste du masque à l’eau tiède, terminez par une lotion puis une crème de soins.
Histoire de varier les plaisirs, voici une lotion adoucissante archi-simple à préparer, aussi longtemps que votre jardin vous le permet :
  • Versez une grosse tasse d’eau bouillante sur deux cuillères à soupe de fleurs fraîches de souci, ou calendula, laissez infuser 10 minutes et filtrez.
Vous pourrez ensuite la conserver jusqu’à 5 jours au réfrigérateur.
oOoOoOoOoOoOoOo
Quant au fameux macérât de calendula, tellement utile, le voici dans toute sa simplicité :

 

  • Remplissez un bocal, préalablement stérilisé, de fleurs séchées de souci.
  • Recouvrez d’une bonne huile végétale, amande douce, noyaux d’abricot, olive ou sésame, et laissez macérer entre 3 et 4 semaines à l’abri de la lumière.
  • Filtrez, et versez dans un ou des flacons opaques.
Ce macérât huileux garde toutes ses qualités pendant 6 mois environ.
Vous l’apprécierez aussi bien pour favoriser la cicatrisation des blessures que pour apaiser les brûlures, les coups de soleil, les éruptions cutanées. Calmant et adoucissant, il agit comme un baume pour les peaux irritées.
Profitez de ses propriétés pour soigner les petites plaies, cajoler votre peau après une exposition au soleil ou nourrir les mains déshydratées.
En guise de petit bonus… 
Pour apaiser tous les... soucis de peau,  y compris l’érythème ou « fesses rouges » des nourrissons :
  • Versez de l’eau bouillante sur une cuillerée à café de pétales de fleurs de souci, laissez infuser entre 5 et 10 minutes, filtrez.
Trempez une compresse dans l’infusion, et appliquez-la sur la zone à soigner.
On vous l’avait dit : le souci ne demande vraiment qu’à diminuer les vôtres 😉 !
Et si vous avez envie de préparer un véritable onguent, dans les règles de l’art, Jean vous expliquait tout par là :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo​​​​​​​OoOoOoOoOoo​​​​​​​OoOoOoOoO

Lire la suite