Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

produits "maison" et naturels

Oxymel : préparez-le maintenant !

1 Octobre 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Desarzens Publié dans #Automne, #Bien-être, #Bobologie, #Dans le jardin, #Forme, #Garder la forme, #Hiver, #Phyto, #Plantes Aromatiques, #Produits "maison" et naturels, #Tonus, #Soins naturels, #Menthe

 

Cet automne, c’est décidé…

 

Je fais mon Oxymel !

Oxymel : préparez-le maintenant !
Connaissez-vous l’Oxymel ? On pourrait le présenter comme un vinaigre au miel et aux plantes. Oui mais… c’est en réalité bien plus que cela ! Préparés et appréciés depuis la Grèce Antique, les oxymels sont avant tout réputés pour leurs vertus expectorantes et diurétiques. En fonction de leur composition, ils peuvent cependant répondre à toute une série de maux. Et même mieux : agir parfois comme d’excellents fortifiants pour booster notre bouclier naturel !
L’idéal, si vous le pouvez, est bien sûr d’utiliser les herbes aromatiques et médicinales qui poussent près de chez vous.
Si vous avez un jardin, gageons qu’il vous fournit exactement les plantes dont vous avez besoin !
Alors c’est le moment d’en faire une belle cueillette pour en profiter pendant de longs mois.
Oxymel mode d’emploi
Il vous faut :
- Un gros bocal (ici j’ai pris un bocal de 2 l.)
- 1 litre de vinaigre de cidre
- 500 g de miel bio, pressé à froid, si possible auprès d’un apiculteur local.
  • Partez faire votre cueillette, et remplissez ensuite sans tasser le bocal d’herbes fraîchement cueillies. Pour ma part, menthe, verveine citronnée, mélisse, sauge et sauge ananas, romarin, thym citronné et thym parfumeront mon premier Oxymel. 
  • Le lendemain, mariez intimement 1 litre de vinaigre de cidre bio et 500 g de miel. Il est possible aussi de mettre vinaigre et miel à parts égales, à vous de voir !
  • Versez ce mélange sur les herbes aromatiques en remuant délicatement pour bien mélanger le tout.
  • Laissez reposer le macérât de 2 à 3 semaines, en secouant chaque jour. J’aime bien attendre 21 jours.
  • Il ne reste ensuite plus qu’à filtrer et à mettre dans des bouteilles de verre, si possibles teintées que vous conserverez dans un endroit frais.
Comment en profiter ?
Il y a différentes manières de procéder, mais voici une suggestion d’utilisation.
- En cas de toux, refroidissement, soucis digestifs ou nervosité, par exemple, prenez 1 cuillère à café d’Oxymel pur ou dilué dans un peu d’eau, 1 à 4 fois par jour, selon les besoins.
- À titre préventif, 1 ou 2 cuillères à café dans un peu d’eau chaude, avant l’un des repas principaux.
Quelques précisions
Vous pouvez bien sûr ajouter verveine, lavande, sarriette, origan... selon vos goûts et vos besoins !
Pourquoi le vinaigre de cidre ? En plus d’avoir des propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques, il est extra pour extraire les propriétés des plantes aromatiques.
Quant au miel, à la fois fortifiant et adoucissant, mais aussi antibactérien, ce qui en fait un véritable allié en cas de refroidissement et/ou de baisse de forme.
Il existe apparemment une autre manière de préparer l’Oxymel, à chaud. 
Si vous suivez ce mode de préparation, à froid, vous pourrez conserver votre Oxymel pendant plusieurs mois, voire jusqu'à une année.

(Article republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo
Oxymel : préparez-le maintenant !
Oxymel : préparez-le maintenant !
Oxymel : préparez-le maintenant !
Oxymel : préparez-le maintenant !
Oxymel : préparez-le maintenant !
Oxymel : préparez-le maintenant !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Calendula… pour en finir avec certains soucis !

24 Septembre 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Beauté, #Bien-être, #Bobologie, #Dans le jardin, #Fleurs, #Été, #Peau (Soins de la), #Produits "maison" et naturels, #Plantes, #Macérât, #Soins du corps, #Visage, #Pour eux aussi...

 

Calendula

 

Avec lui, oubliez certains soucis !

Calendula… pour en finir avec certains soucis !

Ici ils sont encore magnifiques, et ces lumineux petits soleils font merveille dans différentes recettes de bien-être et de beauté. Quelle ingratitude d’ailleurs de les appeler des soucis, alors que le nom de calendula est tellement plus joli !

Au 12e siècle déjà, Sainte Hildegarde vantait les nombreux mérites du souci, ou Calendula officinalis, qui est aujourd’hui l’une des plantes les plus employées en cosmétique. En usage externe, ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques en font en effet une grande alliée de la peau. Voyons plutôt…
Comment nettoyer en profondeur les peaux très fragiles, sans pour autant les exposer à des réactions inflammatoires ? Essayez le masque-peeling au calendula :
  • Mélangez une cuillère à soupe de fleurs de souci séchées à une cuillère à soupe de lait démaquillant doux.
  • Étalez ce lait au calendula sur votre visage encore un peu humide, laissez agir 5 minutes, puis massez délicatement du bout des doigts, en effectuant de petits cercles.
  • Retirez le reste du masque à l’eau tiède, terminez par une lotion puis une crème de soins.
Histoire de varier les plaisirs, voici une lotion adoucissante archi-simple à préparer, aussi longtemps que votre jardin vous le permet :
  • Versez une grosse tasse d’eau bouillante sur deux cuillères à soupe de fleurs fraîches de souci, ou calendula, laissez infuser 10 minutes et filtrez.
Vous pourrez ensuite la conserver jusqu’à 5 jours au réfrigérateur.
oOoOoOoOoOoOoOo
Quant au fameux macérât de calendula, tellement utile, le voici dans toute sa simplicité :

 

  • Remplissez un bocal, préalablement stérilisé, de fleurs séchées de souci.
  • Recouvrez d’une bonne huile végétale, amande douce, noyaux d’abricot, olive ou sésame, et laissez macérer entre 3 et 4 semaines à l’abri de la lumière.
  • Filtrez, et versez dans un ou des flacons opaques.
Ce macérât huileux garde toutes ses qualités pendant 6 mois environ.
Vous l’apprécierez aussi bien pour favoriser la cicatrisation des blessures que pour apaiser les brûlures, les coups de soleil, les éruptions cutanées. Calmant et adoucissant, il agit comme un baume pour les peaux irritées.
Profitez de ses propriétés pour soigner les petites plaies, cajoler votre peau après une exposition au soleil ou nourrir les mains déshydratées.
En guise de petit bonus… 
Pour apaiser tous les... soucis de peau,  y compris l’érythème ou « fesses rouges » des nourrissons :
  • Versez de l’eau bouillante sur une cuillerée à café de pétales de fleurs de souci, laissez infuser entre 5 et 10 minutes, filtrez.
Trempez une compresse dans l’infusion, et appliquez-la sur la zone à soigner.
On vous l’avait dit : le souci ne demande vraiment qu’à diminuer les vôtres 😉 !
Et si vous avez envie de préparer un véritable onguent, dans les règles de l’art, Jean vous expliquait tout par là :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo​​​​​​​OoOoOoOoOoo​​​​​​​OoOoOoOoO

Lire la suite

ROSE TRÉMIÈRE, le charme absolu

10 Septembre 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #En cuisine..., #Produits "maison" et naturels, #Fleurs, #Gourmandises..., #Peau (Soins de la), #Plantes, #Soins du corps, #Visage, #Automne, #Bobologie, #Bains, #Dans le jardin, #Été, #Dessert & Douceur

 

Rose Trémière

 

 

Le charme absolu !

ROSE TRÉMIÈRE, le charme absolu
Belle et grande dame des jardins un peu sauvages et autres endroits parfois improbables, la rose trémière a déployé ses charmes tout l’été. Si vous avez la  chance d’en avoir à portée du regard, il ne tient qu’à vous de vous laisser enchanter encore plus longtemps…
 
La substance qui leur donne leurs magnifiques teintes servait autrefois à colorer le vin et parfois aussi les tissus. Fuchsias, mauves ou blanches, les roses trémières se plaisent en bordures des jardins mais aussi le long du chemin. 
Leurs fleurs, simples ou doubles, en plus d’être splendides, sont riches en mucilage, et recèlent des qualités proches de celles de la guimauve. Comme les mauves ou encore les hibiscus, elles font d’ailleurs toutes partie de la très grande famille des Malvacées.
 
Côté bien-être, on apprécie leurs propriétés adoucissantes et anti-inflammatoires autant pour soulager les muqueuses que pour calmer les peaux irritées.
Pour bénéficier au mieux des qualités de la rose trémière (Alcea rosea) même lorsqu’elle ne sera plus du tout de saison, s'il vous en reste, plus une minute à perdre... récoltez les fleurs entières et faites-les sécher, à plat, dans un endroit sombre et chaud.
Elles vous aideront ensuite à soulager toux, rhume et bronchite :
  • Versez une grosse tasse d’eau bouillante sur 2 cuillerées à café de fleurs séchées et hachées. Laissez infuser 10 minutes, puis filtrez. Sucrez avec un peu de miel, et buvez 3 tasses par jour.
 Si vous avez mal à la gorge, utilisez la même infusion en gargarisme ou en bain de bouche.
 
Associée à d’autres plantes, camomille et racine de tormentille notamment, la rose trémière aide également à calmer certaines douleurs intestinales.
 

Côté Beauté

 

La rose trémière est aussi l'alliée de votre peau et de votre beauté. Votre peau vous démange, vous avez des irritations cutanées ?
  • Versez une grosse tasse d’eau bouillante sur 2 cuillerées à café de fleurs séchées et hachées de rose trémière, laissez infuser 10 minutes, puis filtrez.
  • Laissez tiédir, trempez une compresse et appliquez sur l’endroit douloureux.
Pensez aussi à cette belle dame pour un bain de beauté, aux vertus à la fois apaisantes et hydratantes :
  • Ajoutez simplement une poignée de fleurs à l’eau de votre bain !
 

Gourmand et amusant

 

Ravissantes au naturel, les roses trémières savent aussi se faire coquettes dans l’assiette : une fois leur pédoncule retiré, vous pouvez en garnir vos salades et vos tartes ou encore les cristalliser. Comment ? Rien de plus simple :
  • Remplissez d’abord une assiette de sucre fin, puis battez un blanc d’œuf en neige. Avec un pinceau, enduisez ensuite les roses trémières (préalablement débarrassées de leur pédoncule) du blanc d’œuf battu, puis recouvrez-les de sucre.
  •  Recouvrez une plaque à gâteau de papier sulfurisé, déposez-y les fleurs, et glissez au four, à 80° : laissez la porte ouverte, et retirez dès que la confiserie semble prête.

(Article republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 
Et si vous aimez les recettes bien-être et/ou beauté au naturel, ou les plantes tout simplement... jetez aussi un coup d'oeil par là : http://www.lesjardinsdalice.ch/livres.html
Althéa, rose trémière et mauve... trois superbes représentantes de la famille des Malvacées !
Althéa, rose trémière et mauve... trois superbes représentantes de la famille des Malvacées !
Althéa, rose trémière et mauve... trois superbes représentantes de la famille des Malvacées !

Althéa, rose trémière et mauve... trois superbes représentantes de la famille des Malvacées !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !

6 Août 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bains, #Cheveux (Soins des), #Fleurs, #Lavande, #Lotions & Co, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Été, #Beauté, #Bobologie, #Animaux, #Dans le jardin, #Dans les champs

 

Vinaigre de Lavande :

 

 

un « best » beauté - bien-être !

VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !
Chic, l’été bat son plein et avec un peu de chance vous avez plus de temps pour vous ! Profitez-en pour préparer une formule beauté bien-être que vous apprécierez bien au-delà de la période de vacances.
En passant entre les abeilles, j’ai fait ce matin une cueillette de lavande. Il ne reste plus qu’à préparer la suite… Vous venez ?
Avec le vinaigre de lavande, redécouvrez un geste de soin qui garantit la plus grande fraîcheur, tout en nettoyant la peau en douceur, sans l’agresser.
  • Déposez 2 grosses poignées de fleurs de lavande officinale (ici un peu plus de 60 g) au fond d’un grand bocal de verre.
  • Recouvrez complètement – c’est important ! - de vinaigre de cidre, et laissez reposer au soleil pendant 3 semaines.
  • Filtrez, et complétez si vous le désirez par quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Conservez dans des flacons si possible opaques.

Comment l’utiliser ?

Pour le corps :
  • Coupez votre vinaigre de beauté avec de l’eau ou une eau florale, et frictionnez-vous à l’aide d’un gant de toilette ou directement avec la paume de la main. Un délice pour votre peau après la douche ou le bain !
Pour le visage :
  • Toujours dilué, à raison d’une cuillère à soupe de vinaigre de lavande dans un verre d’eau, voilà une excellente lotion pour les peaux grasses ainsi que pour celles qui souffrent d’acné.
Effet lifting ?
  • Appliquez un peu de vinaigre parfumé à la lavande sur votre peau parfaitement nettoyée et maquillez-vous aussitôt.
En masque éclair :
Minimum de préparation et maximum d’efficacité pour régaler toutes les peaux :
  • Mélangez 2 cuillères à soupe de miel et une cuillère à soupe de vinaigre de lavande.
  • Appliquez sur la peau propre, laissez agir 10 minutes, rincez abondamment.
VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !
Dans le bain :
  • Ajoutez-en un peu pendant que vous faites couler l’eau de votre bain : non seulement c’est agréable et relaxant, mais en plus il dissout les résidus de calcaire.
Pour les cheveux :
  • Diluez un petit verre de vinaigre de lavande dans l’équivalent de deux grands verres d’eau, et utilisez en dernier rinçage : brillance assurée !
Et encore ...
  • En compresses, sur le front et les tempes pour calmer certains maux de tête, mais aussi pour apaiser les piqûres d’insectes ou les coups de soleil.
  • Ajouté à une cuvette d’eau pour un bain de pieds rafraîchissant et anti-transpirant, ou alors, dilué toujours, en lotion pour les pieds.
  • Même vos protégés à quatre pattes peuvent en profiter : antiparasitaire, le vinaigre de lavande rafraîchit et fait briller leurs poils.
La bonne nouvelle ?
S’il n’y a pas de lavande près de chez vous, la lavande séchée, à vous procurer chez votre herboriste, convient parfaitement à cette préparation !
Pour finir, le truc « maison » en plus :
Si au contraire il vous reste de la lavande, glissez-en une vingtaine de brins dans un litre de vinaigre blanc bon marché, et attendez entre 8 et 10 jours avant de filtrer : qui dit plus naturel et plus écolo comme produit de nettoyage pour toute la maison ? Et en plus ça sent bon !
Après quelques heures seulement

Après quelques heures seulement

(Billet republié)

Plus avec la merveilleuse lavande ? Par ici...

Envie d'autres recettes pour préparer, pour vous mais aussi pour eux, des soins 100 % naturels grâce aux plantes ? C'est par là :

VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

REINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALE

26 Juillet 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #En cuisine..., #Lotions & Co, #Dans la forêt, #Dans les champs, #Fleurs, #Gourmandises..., #Soins du corps, #Éte, #Produits "maison" et naturels, #Plantes, #Garder la forme, #Dans le jardin, #Dans le verger, #Cueillette sauvage, #Gastronomie sauvage, #Dans les Jardins Amis, #Dessert & Douceur, #Sans lait ni gluten

 
Reine-des-Prés…
 
ou des jardins ?

 

REINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALE
Fréquente dans les lieux humides, aux abords des ruisseaux, la reine-des-prés se reconnaît facilement par sa grande taille - souvent plus de 1 mètre de hauteur -, ses feuilles très découpées, ses fruits qui sont comme autant de petites boules vertes spiralées, et surtout ses innombrables petites fleurs crème qui embaument l’air les soirs d’été. Pas étonnant qu’elle soit aussi souvent invitée dans les jardins…

 

Si on l’appelle parfois « aspirine sauvage », ce n’est pas pour rien : ses fleurs et ses feuilles, qui dégagent lorsqu’on les froisse une forte odeur un peu pharmaceutique, possèdent d’exceptionnelles qualités anti-inflammatoires, anti-rhumatismales, fébrifuges et anti-douleurs.
 
Selon l’antique médecine des signatures, selon laquelle la plante elle-même désigne les maux qu’elle est susceptible de soigner, la reine-des-prés (Filipendula ulmaria), qui pousse près de l’eau, est précisément censée soigner les maux liés à l’humidité, comme les refroidissements ou certaines douleurs articulaires…
 
Ses propriétés son attribuées à des dérivés salicylés, voisins de ceux qui agissent dans l’aspirine. Pour la petite histoire, cette dernière est d’ailleurs ainsi nommée
d’après l’ancien nom botanique de la reine-des-prés, la spirée (Spiraea ulmaria).
 
Revenons à notre élégante fleur et à ses qualités fort appréciables dans de nombreuses situations, et notamment pour les personnes qui souffrent de rhumatismes.
  • Préparez une infusion de reine-des-prés, et appliquez les fleurs encore chaudes en cataplasme sur les régions à apaiser.
La reine-des-prés contribue à faire baisser le taux d’acidité dans l’organisme, ce qui contribue à soulager, entre autres, les problèmes articulaires. Pour en profiter doublement :
  • Laissez infuser 1 cuillère à café de fleurs séchées dans un quart de litre d'eau pendant une dizaine de minutes, et buvez jusqu’à 3 tasses de cette tisane par jour.
Utilisez des fleurs séchées depuis moins d’un an.
 
La reine-des-prés agit également comme un puissant diurétique et un grand draineur, ce qui en fait une excellente alliée pour retrouver rapidement la forme et, si nécessaire, oublier les vôtres… Elle se montre en effet fort efficace contre la rétention d'eau et, du même coup, la cellulite.
  • Buvez pendant 3 semaines, le matin à jeun et le soir avant de vous coucher, une infusion de reine-des-prés préparée comme proposée ci-dessus.
Prudence : renoncez toutefois à cette infusion si vous supportez mal les dérivés salicylés, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Idem en cas de « lunes » à tendance hémorragique.
 
Très intéressante aussi, toujours pour lutter contre la disgracieuse, une huile facile à préparer, juste maintenant :
  • Versez un demi-litre d’huile d’olive sur une grosse poignée de reine-des-prés. Chauffez le mélange au bain-marie pendant 2 heures, laissez reposer une nuit, et filtrez.
  • Le plus important reste à faire : frictionnez chaque jour les zones critiques, matin et soir pour des résultats optimaux. 
Des flans à la reine-des-prés ? Laissez-vous tenter ! 
Et si je passe sans transition des excès de féminité au plaisir des papilles, n’y voyez aucune malice ! Seulement l’expression d’une gourmandise parfaitement justifiée…
 Pour 12 ramequins , il vous faut :
1/2 l de crème liquide de soja
1/2 l de lait de riz
1 c. à café rase d’agar-agar en poudre
1 bouquet de fleurs de reine des prés
3 c. à soupe de miel d’acacia
  • Verser le lait et la crème dans une casserole.
  • Y ajouter le miel d’acacia et l’agar-agar, bien mélanger.
  •  Plonger les fleurs de reine des prés dans le liquide.
  • Porter à ébullition et laisser cuire 2 min.
  • Filtrer et verser dans des ramequins rincés auparavant à l’eau froide.
  • Mettre au frais.
  • Démouler avant de servir et décorer avec des fleurs de saison.
Cette appétissante recette est signée Françoise Marmy, tout comme d’ailleurs les différentes photos. Merci  Françoise ! Et pour en savoir plus sur ses activités, visitez son site : http://www.marmyplantes.com/ (voir aussi dans les Jardins Amis) et n’hésitez pas à la contacter !
 
Quant à la reine-des-prés, nous y reviendrons très bientôt. À suivre...

(Article republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

En attendant, retrouvez plein de recettes beauté mais aussi santé et bien-être, pour toute la famille, de saison et faciles à réaliser. C'est par là : http://www.lesjardinsdalice.ch/livres.html

REINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALEREINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALEREINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALE

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

ROSES - vinaigres de table ou de beauté

18 Juin 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #Bobologie, #Bains, #Cheveux (Soins des), #Dans le jardin, #Fleurs, #Gastronomie sauvage, #Été, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Printemps..., #Rose, #Visage, #Beauté au naturel, #Idées cadeaux

 

Vinaigres Roses

 

Conjuguez les plaisirs !

ROSES -  vinaigres de table ou de beauté
C’est l’été, il fait chaud… pas question de se lancer aujourd’hui dans du trop compliqué ! Comme les roses sont magnifiques, voici une nouvelle idée facile et rapide à réaliser, pour un plaisir à apprécier dans quelques semaines. 
Une fois de plus, le plaisir de la table commence par celui des yeux : un simple flacon de vinaigre de roses, et nous voilà déjà presque en plein contes de fées !
Côté gustatif, le vinaigre de roses apporte saveur et poésie à la plus simple des salades.
Pour le préparer, rien de plus simple :
  • Remplissez un bocal de pétales de roses non traitées, recouvrez lentement de vinaigre, blanc de préférence, laissez reposer 3 semaines à l’abri de la lumière en retournant souvent, filtrez afin de retirer toutes les éventuelles impuretés et versez dans de jolis flacons.
Et voilà comment apporter à votre table une touche d’originalité colorée et délicate, qui fera le bonheur des yeux et des papilles, les vôtres et celles de vos invités !
Votre beauté, c’est leur spécialité !
Pour la beauté et le soin de la peau, le procédé pour préparer un vinaigre de roses est presque le même. À ceci près que j’ai utilisé du vinaigre de cidre bio, lui-même bourré de belles qualités. On récapitule ?

 

 
  • Remplissez un bocal impeccablement propre de pétales de roses fraîches et non traitées, dont vous aurez pris soin de retirer les parties blanches.
  • Faites chauffer du vinaigre de cidre bio, et versez lentement ce dernier, de manière à bien recouvrir les pétales.
  • Laissez macérer entre 15 et 21 jours au soleil.
  • Filtrez, en pressant bien les roses, et mettez en petits flacons qui sont, eux, à garder à l’abri de la lumière.
🌹 Vous apprécierez ce vinaigre de roses en usage externe, pour calmer irritations et piqûres d’insectes ainsi que bien d’autres soucis de peau, démangeaisons, éruptions, mycoses… La bonne formule ? Un part de vinaigre et une part d’eau !
🌹Toujours dilué et appliqué localement en compresses, il aide à soulager coups de soleil et brûlures. En cas de maux de tête, imbibez un tissu de coton de ce vinaigre et gardez-le un moment sur le front.
🌹 En eau de rinçage pour les cheveux, en déodorant, en petite quantité dans le bain pour un effet tellement rafraîchissant ou, dilué avec de l’eau, en gargarisme si vous souffrez d’aphtes, vous ne pourrez que vous féliciter d’en avoir préparé !
🌹 Sans oublier un soin que l’on aime toujours bien : astringent, le vinaigre convient particulièrement aux peaux grasses, les roses lui apportent ses propriétés adoucissantes et anti-âge … et voilà une excellente lotion pour le visage !
Faut-il le préciser, vinaigre gourmet ou vinaigre de beauté, plus les roses choisies (et, petit rappel, impérativement non traitées) seront parfumées et d’une belle couleur soutenue, plus le résultat vous enchantera.  Il m'arrive de mélanger des roses de couleur rouge, rose, saumon et jaune : toutes bios et toutes très odorantes, toutes sont bienvenues 😊 !
Au charme de la cueillette, ajoutez la poésie de la préparation, le plaisir des yeux et des sens, et à vous toute la magie de cette douce et belle alchimie… bien au-delà de ce que durent les roses !

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Envie de plein d'autres folies avec vos merveilleuses roses ? Voici encore une idée simple et, sirop, gelée, crème de beauté... vous en trouverez plein d'autres en vous baladant sur ce Blog, dans Les Jardins d'Alice 😊 !
ROSES -  vinaigres de table ou de beautéROSES -  vinaigres de table ou de beautéROSES -  vinaigres de table ou de beauté

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

VIN DE LILAS : ENCORE UN PETIT PLAISIR À DÉCOUVRIR

3 Mai 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Elixirs & Vins, #Fleurs, #Gourmandises..., #Gastro sauvage, #Dans le jardin, #Printemps..., #Dans le verger, #Éte, #Produits "maison" et naturels

 

Et pourquoi pas un

 

 

 

Vin de Lilas ?

 

En sirop pour les juniors ou en vin apéritif pour les plus grands, vive le lilas !

En sirop pour les juniors ou en vin apéritif pour les plus grands, vive le lilas !

Mauve, bordeaux ou blanc, le lilas, j’en suis dingue, carrément ! On aime sa beauté, à la fois robuste et si fragile, et son irrésistible senteur, mais connaissez-vous tous les plaisirs qu’il offre bien au-delà de sa floraison ?
 
Si vous avez la chance, car oui c’en est une, d’avoir un lilas à portée de mains, ne la et ne le laissez pas « passer »…
 
Côté bien-être, on en fait une huile merveilleuse pour soulager les articulations douloureuses. Côté saveurs, gelée, sucre parfumé au lilas ou sirop aussi surprenant que coloré sont, vous le savez si vous venez régulièrement dans les Jardins d’Alice, quelques-unes des gourmandes manières de l’apprécier.
Sans oublier un vin fleuri, mais oui encore un, pour varier les petits plaisirs entre amis.
 
Pour 2 bouteilles de Vin de Lilas, de quoi avez-vous besoin ?
 
-   2 bols de fleurs de lilas, blanches et mauves, ou blanches et bordeaux, ou mélangées, que vous aurez pris soin de détacher une à une de leurs grappes. Il ne doit rien rester de vert : c’est important pour la réussite de ce vin original.
-   240 g de sucre de canne
-   100 g de sucre pour le sirop
-    2 bouteilles de vin blanc léger.
 
L’idéal est de préparer le vin dans un très gros bocal (3 ou 5 litres), mais vous pouvez aussi diviser les quantités par deux et prévoir deux bocaux de 2 litres.
 
Ensuite ?
 
  • Dans un bocal, alternez couches de fleurs et couches de sucre, et laissez reposer au frais pendant 48 heures.

     

  • Ajoutez le vin blanc. Gardez le tout au frais et à l’abri de la lumière pendant 8 jours, en retournant quelquefois le bocal.
  • Filtrez.
  • Versez les 100 g de sucre avec 4 cuillères à soupe d’eau dans une casserole : portez à ébullition, remuez, retirez la casserole du feu, laissez refroidir puis ajoutez au vin. Mélangez bien.
Il ne vous reste plus qu’à mettre en bouteilles et à laisser reposer au frais quelques jours avant de vous réjouir de cet apéritif à servir très frais, lui aussi !
 
Cette séduisante préparation est tirée de Cuisiner les fleurs du jardin, de Edith Grandjean, paru au printemps passé aux éditions Ulmer. Si vous êtes fan de lilas, vous y trouverez aussi une recette d’un dessert à l’ancienne : la crème au lilas. Et de nombreuses autres idées, toutes plus tentantes les unes que les autres. Laissez-vous charmer !
 
(Republié)

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Plus autour du lilas ? Pour le sirop c’est ici :

Et pour la gelée, mais aussi pour l’huile qui soulage les articulations, c’est par là :

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

VIN DE LILAS : ENCORE UN PETIT PLAISIR À DÉCOUVRIRVIN DE LILAS : ENCORE UN PETIT PLAISIR À DÉCOUVRIRVIN DE LILAS : ENCORE UN PETIT PLAISIR À DÉCOUVRIR
Lire la suite

LILAS : LE PLUS BEAU DES SIROPS !

27 Avril 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Produits "maison" et naturels, #Boissons sages, #Dans les champs, #Fleurs, #Gourmandises..., #Printemps..., #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #Sirops, #Gastronomie sauvage

Siroter le Lilas ?

 

Un plaisir haut en couleur ! 

C'est devenu un "best of" et vous en redemandez chaque année 😉 ! 
Variation sur un thème que j’aime bien : le lilas, son odeur, sa couleur ! Et même son goût, puisqu’il est non seulement comestible mais qu’il parfume bien agréablement différentes préparations. Pendant qu’il est encore en fleurs, faites-en vite un magnifique sirop : parfait pour en prolonger la toujours trop courte saison !
En suivant un peu l’inspiration du moment, voilà celui que j’ai concocté, et comment. Après, à vous bien sûr d’adapter…
  • Cueillez 12 grappes de lilas bordeaux, + 1 petite blanche au parfum irrésistible.
  • De retour à la cuisine, prélevez-en les fleurs seulement (en prévision de vos questions, cette fois j’ai pesé : cela faisait 112 g).
  • Portez à ébullition 8 dl d’eau, et retirez la casserole du feu.
  • Versez les fleurs de lilas dans la casserole, ajoutez un citron bio coupé en morceaux.
  • Retirez le citron après une heure, mais laissez le tout infuser 2 heures.
  • Filtrez, pesez. (chez moi : 750 g)
  • Ajoutez le même poids en sucre (j’ai mis 2/3 de sucre de canne et 1/3 de sucre blanc, juste parce que j’étais à court…)
  • Portez à ébullition et laissez frémir 10 minutes, sans cesser de remuer. Et en bouteilles !
À apprécier en sirop, mais aussi sur un sorbet ou un fromage frais, avec une eau pétillante ou, pourquoi pas, au fond d’une coupe de champagne !

(Billet republié, plusieurs fois, mais comme vous en redemandez ...wink)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Beaucoup plus sur le lilas, y compris une surprenante gelée et, plus bas. un étonnant Vin de Lilas ? C’est par là…

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

LILAS : LE PLUS BEAU DES SIROPS !LILAS : LE PLUS BEAU DES SIROPS !LILAS : LE PLUS BEAU DES SIROPS !
Lire la suite

HUILES ESSENTIELLES - PRÊT(E) POUR LES JOURS PLUS FRAIS ?

5 Février 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Garder la forme, #Produits "maison" et naturels, #Hiver, #Tonus, #Huiles Essentielles, #Cool... relax !, #Bains, #Soins du corps, #Plantes, #Bobologie, #Automne, #Phyto, #Massages

 

Huiles essentielles :
La trousse anti-frimas !

Frissons, courbatures, éternuements intempestifs, et en plus vous commencez à tousser ? Que ce soit pour stimuler votre organisme ou en finir plus rapidement avec un mauvais coup de froid, certaines huiles essentielles se révèlent de précieuses aides. Profitez-en…
En plus des synergies, prêtes à l’emploi, proposées en officines, voici, parmi tant d’autres, quelques suggestions pour décliner facilement leurs vertus anti-frimas….
Un grand classique : l’Eucalyptus radiata.
  • Tant que les virus guettent, frictionnez-vous chaque jour la poitrine et le dos avec 4 à 6 gouttes, diluées dans un peu d’huile d’amande douce ou tout autre huile végétale.
  • Trop tard ? La même friction, 1 à 2 fois par jour, se révèle très efficace pour enrayer rapidement une affection qui vient de commencer.
  • Pour soulager grippe et bronchite, pensez aussi à cette huile essentielle sous forme d’inhalations.
  • Pour éviter la contagion si quelqu’un est malade dans votre foyer, versez 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans une coupelle d’eau que vous poserez sur le radiateur. À placer dans la chambre de la personne malade : elle sera la première à en profiter, puisque cette huile essentielle est un excellent désinfectant. Du coup, cette diffusion vous protégera également !

 

Romarin
Quant au romarin, son huile est vraiment essentielle pour les voies respiratoires.
  • Refroidissement ou bronchite, profitez de ses bienfaits en inhalations !
  • Rhume ou sinusite ? Versez quelques gouttes d’huiles essentielles de romarin et d’eucalyptus radiata, souveraine pour protéger les voies respiratoires, dans un diffuseur. Renouvelez, plusieurs fois par jour.
 
Ravensare, lavandin, tea tree
Une autre suggestion ?
  • Versez 20 gouttes d’huile essentielle de ravensare, qui a entre autres qualités celle d'être anti-virale, et 15 gouttes d’huile essentielle de lavandin dans 50 ml d’huile d’amande douce. Mélangez bien le tout, et frictionnez votre poitrine et celle de vos enfants avec cette préparation.
Très intéressante aussi, l’huile essentielle de tea tree, ou melaleuca alternifolia, est anti-infectieuse et stimulante du système immunitaire.
  • À raison de quelques gouttes diluées dans une base neutre ou une huile végétale, vous l’apprécierez en inhalations,
  • En bain pour dégager vos bronches ou guérir plus rapidement une grippe,
  • En friction dans la région des poumons, ou encore à titre de prévention, en massage sur tout le corps ou sur les zones réflexes.

Citron

Sans oublier l’essence de citron, excellente pour lutter contre les infections tout en renforçant les défenses naturelles de l’organisme.
Du simple rhume au début de grippe, profitez de ses bienfaits avec cette huile de massage :
  • Versez 30 gouttes d’essence de citron dans 100 ml d’huile végétale, par exemple d’amande ou de tournesol.
  • Prenez ensuite une douche ou un bain chaud, séchez-vous bien. En sortant, massez-vous les jambes, les bras et la poitrine avec cette huile. Couvrez-vous bien, et allez vous coucher.
Attention, pas question d’appliquer de l’essence de citron et de vous exposer ensuite aux rayons du soleil… ou du solarium : cette essence est photosensibilisante, gare alors aux vilaines taches !
Lavande
Et pour terminer tout en douceur, joignez l’utile à l’agréable avec un bain très relaxant qui aide, lui aussi, à prévenir les refroidissements :
  • Versez une quinzaine de gouttes d’huile essentielle de lavande dans un peu de savon liquide neutre, placez sous le robinet de la baignoire et faites couler un bain chaud. Profitez une vingtaine de minutes de ses effets relaxants, et, pour les prolonger, installez-vous douillettement et reposez-vous ensuite un moment.

 

Vos autres grandes alliées pour les mois en « r » : la myrte, anti-infectieuse, le cajeput , expectorant, ou encore, si vous souffrez de toux douloureuses, le benjoin et le santal, pour leurs vertus calmantes : dans ce cas, frictionnez les bronches avec 5 gouttes de l’une ou l’autre diluées dans une cuillère à café d’huile végétale.
Prudence…
Deux conditions pour réellement profiter sans danger de ces conseils : ne pas être enceinte, et respecter les dosages proposés. Plus une : diluez toujours l’huile essentielle dans une base neutre ! En cas de doute, votre droguiste vous renseignera volontiers !
(Article publié la première fois en janvier 2017)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Sans oublier bien sur l'huile essentielle star pour renforcer le système immunitaire et protéger des épidémies...

Déjouer les frimas par tous les moyens naturels, puis au fil des saisons adoptez plein de bonnes idées bien-être, pour vous, votre famille, votre maison et même vos amis à quatre pattes, ça vous tente ? Alors jetez un oeil par là :  

HUILES ESSENTIELLES - PRÊT(E) POUR LES JOURS PLUS FRAIS ?HUILES ESSENTIELLES - PRÊT(E) POUR LES JOURS PLUS FRAIS ?HUILES ESSENTIELLES - PRÊT(E) POUR LES JOURS PLUS FRAIS ?

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Oxymel pour les voies respiratoires

20 Novembre 2020 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Bien-être, #Bobologie, #Dans le jardin, #Dans le verger, #Forme, #Garder la forme, #Dans les champs, #Hiver, #Elixirs & Vins, #Phyto, #Plantes Aromatiques, #Produits "maison" et naturels, #Soins naturels, #Tonus

 

Composez votre Oxymel

 

Spécial Souffle !

Oxymel pour les voies respiratoires
Après l’Oxymel « tout terrain » proposé il y a quelques semaines, voici un Oxymel plus particulièrement destiné à prévenir et si nécessaire aider à soulager les soucis respiratoires. Le principe reste le même, seul le contenu de la préparation change un peu…
C’est le moment ou jamais de booster votre système immunitaire, de renforcer votre bouclier naturel, bref de tout mettre en œuvre pour barrer le passage aux virus de saison. Et à plus forte raison à ceux qui s’attaquent à la sphère respiratoire…
L’Oxymel, tel que proposé ici même il y a quelques semaines (voir lien en bas de la page) y contribue, c’est sûr. Cependant, plus il sera ciblé, meilleur sera la prévention !
Alors cette fois, dans mon bocal j’ai mis : 
  • Une petite poignée d’hysope séchée
  • Des feuilles de capucine, tellement riches en vitamine C (facultatif !)
  • Du thym
  • Du lierre terrestre
  • Quelques feuilles de sauge (très peu)
  • Quelques autres de sauge ananas
  • Des zestes de citron (bio, évidemment !)
À part l’hysope, achetée en droguerie et déjà séchée, et les zestes de citron, tout le reste est a été cueilli frais, autour de la maison.
J’ai donc laissé ma petite récolte un jour dans le bocal ouvert, afin qu’un maximum d’humidité puisse s’en échapper.
Ensuite, pour la phase finale…
  • Mélangez 5 dl de vinaigre de cidre bio avec 250 de miel local, jusqu’à ce que ce dernier soit complètement dilué, puis versez dans le bocal, de manière à recouvrir l’ensemble des plantes...
Pensez à secouer un peu le bocal chaque jour, et laisser reposer entre 3 et 4 semaines avant de filtrer.
La suite, vous la connaissez :
- En cas de toux, refroidissement, ou autres troubles des voies respiratoires, prenez 1 cuillère à café d’Oxymel pur ou dilué dans un peu d’eau, 1 à 4 fois par jour, selon les besoins.

Attention : il est évident que tout souci qui persiste doit faire l'objet d'une consultation !

- À titre préventif, 1 ou 2 cuillères à café dans un peu d’eau chaude, avant l’un des repas principaux.
oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Tout (ou presque) sur l’Oxymel ? Par ici…

Oxymel pour les voies respiratoires
Oxymel pour les voies respiratoires
Oxymel pour les voies respiratoires

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>