Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

Articles avec #zen tag

Marjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

2 Juillet 2017 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Boissons sages, #Cool... relax !, #Dans le jardin, #Éte, #En cuisine..., #Plantes Aromatiques, #Phyto, #Sirops, #Zen, #Bains, #Bien-être, #Bobologie

Connaissez-vous...

la plante préférée d'Aphrodite ?

Cultivée la plupart du temps pour être utilisée en condiment, la marjolaine (Origanum majorana) se reconnaît facilement à ses petites feuilles opposées, arrondies et qui dégagent une bonne odeur aromatique lorsqu’on les froisse. Elle était, si l’on en croit l’histoire, la plante préférée d’Aphrodite - équilibrante des fonctions nerveuses elle équilibre... tout ! - , et les prêtres de l’Égypte ancienne la prescrivaient déjà contre les migraines et la fragilité nerveuse.

Comme l’origan, dont la saveur est toutefois plus poivrée, la marjolaine a des propriétés stimulantes et antispasmodiques. Elle est surtout un excellent antiseptique général, tant par voie interne qu’en usage externe.

Appréciée pour soulager les problèmes respiratoires, les bronchites chroniques, mais aussi les digestions difficiles, c’est incontestablement sur le système nerveux que son action est la plus convaincante. Sédative, elle est aussi volontiers recommandée pour prévenir le stress pour lutter contre l’anxiété et les insomnies. Et même si ses usages les plus répandus relèvent de l’aromathérapie (l'huile essentielle de marjolaine, elle, calmerait plutôt les ardeurs...), la modeste marjolaine de nos jardins permet elle aussi d’améliorer ces différentes situations.

Il suffit pour cela d’une ou deux tasses d’infusion par jour :

- Versez une grande tasse d’eau bouillante sur 1 cuillère à soupe de feuilles fraîches de marjolaine (ou sur 1 cuillère à café de feuilles séchées) et laissez infuser 10 minutes.

Un chat dans la gorge ? Entre les chauds et froids de ce printemps hésitant, pas étonnant ! Lorsque ça gratouille ou que ça chatouille, il s’agit surtout d’adoucir. Cela, aussi l'infusion de marjolaine le fait très bien.

Pour en augmenter encore l’effet, ou alors juste pour le plaisir, ajoutez une petite cuillère de miel au gingembre !

Quant au rhume... tordez-lui le nez : procédez sans tarder à une inhalation par fumigation au-dessus d’une infusion de marjolaine !

Avec elle, tenez le grand méchant

stress à distance !

Vous avez envie ou besoin d’une recette   plus   spécifique pour lutter contre le stress ?  À vous alors cet excellent vinaigre de marjolaine, proposé par Marie-France Muller dans son indispensable petit livre Le vinaigre Santé (éd. Jouvence) :

- Faites sécher 50 g de marjolaine, réduisez en poudre et recouvrez d’un demi-litre de vinaigre de cidre.

- Laissez macérer 3 semaines, filtrez.

Prenez une cuillère à café de ce vinaigre dans une tisane, deux fois par jour, lorsque vous en avez besoin.

Ou alors, toujours pour lutter contre le stress, plongez-vous dans un bain relaxant !

- Versez 3 ou 4 grosses poignées de marjolaine dans 2 litres d'eau. Potez à ébullition et laissez cuire 5 minutes.

- Couvrez, attendez que la décoction refroidisse, filtrez et ajoutez à l'eau de votre bain.

Simple, parfumé et efficace !

Côté saveurs

Oui à la marjolaine dans les cakes, les

quiches, en pesto et même... en sirop !

En cuisine, la marjolaine, appelée parfois aussi grand origan, est traditionnellement appréciée pour rendre les plats un peu lourds ou les légumes secs plus faciles à digérer.

N’hésitez pas à en parsemer certains plats : ajoutée fraîche, sur des quenelles de poissons par exemple, juste avant de déguster, elle apporte un petit je ne sais quoi de piquant et frais à la fois.

Toujours à condition de ne pas être enceinte, seule ou associée à d’autres herbes, pense-y aussi en pesto : un délice !

Pensez aussi à en glisser une bonne poignée dans la préparation d’un cake aux courgettes et à la feta… vous m'en direz des nouvelles !

D'autres encore en font des crèmes, des glaces ou des flans.

Et pourquoi ne pas l’essayer aussi en sirop ? Ça, c’est par là :

Marjolaine : la plante préférée d'AphroditeMarjolaine : la plante préférée d'AphroditeMarjolaine : la plante préférée d'Aphrodite

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

ASPÉRULE - LA FÉE DES BOIS

12 Mai 2017 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Boissons sages, #Dans la forêt, #En cuisine..., #Elixirs & Vins, #Fleurs, #Gastro sauvage, #Printemps..., #Plantes, #Sans lait ni gluten, #Gourmandises..., #Coups de Coeur, #Forme, #Zen, #Tisane

À la rencontre de la fée des bois,

l'Aspérule Odorante

L’aspérule odorante, cette jolie plante que l’on trouve dans les sous-bois et les endroits ombragés, surtout dans les forêts de hêtres, rend le mieux son parfum une fois séchée. Mais pour profiter de ses qualités, apaisantes et gourmandes, c’est maintenant qu’il faut la récolter !

Comment la reconnaître ? Ses feuilles étroites, en forme d’étoiles, sont réunies par six ou huit sur la tige, et forment plusieurs étages superposés. Mais c’est surtout à son bouquet de minuscules fleurs à quatre pétales, d’un blanc pur, et délicatement parfumées que vous l’identifierez.

N’hésitez pas à la cueillir, et à la laisser sécher : c’est ainsi qu’elle révélera tout son arôme, très caractéristique, qui rappelle à la fois le foin et la vanille. D’où son nom d’aspérule odorante…

Cette fleur délicate est au cœur d’une délicieuse spécialité de saison, le Vin de Mai :

  • Dans un récipient couvert ou un gros bocal, versez 1 litre de vin blanc sur un gros bouquet d’aspérule fraîche ou, si vous le faites plus tard, sur un petit bouquet de plante séchée.

  • Ajoutez 20 g de sucre et éventuellement quelques tranches d’orange bio.

  • Laissez reposer entre une et trois semaines si vous faites votre vin de mai avec de l’aspérule fraîche, et au moins une nuit si vous utilisez la plante séchée. Filtrez et remettez en bouteille.

Ensuite ? Un petit verre avant le repas favorise une bonne digestion et… fait plaisir !

En version très sage...

Ses qualités à la fois toniques et calmantes font de l’aspérule une bonne alliée en cas de stress, d’irritabilité, de surmenage, de fatigue, de palpitations et de troubles du sommeil. Elle a des propriétés diurétiques, anti-inflammatoires et semble aussi favoriser la digestion. Vous l’aimerez également en tisane, seule ou associée à de la mélisse, pour calmer, apaiser, et faciliter le sommeil.

Son grand plus ? À condition toutefois de ne pas en abuser, elle convient aussi bien aux enfants qu’aux personnes âgées. Seules les femmes enceintes n’y ont pas droit.

Côté cuisine...

Chic, un dessert sans lait ni gluten !

Et enfin, si vous aimez tout ce qui rappelle la saveur de la vanille, régalez-vous ! Facile à glisser dans une crème, un flan ou un entremet, l’aspérule se prête à la composition de nombreux desserts… y compris sans lait ni gluten. La preuve avec l'irrésisitible crème à l'aspérule :

  • Versez un demi-litre de lait végétal sur une grosse poignée d’aspérules séchées.

  • Portez à ébullition et laissez infuser 2 ou 3 heures.

  • Filtrez en pressant bien les fleurs, pour un arôme optimal…

Puis :

  • Mélangez 2 oeufs, 30 g de sucre et 1 cuillère à café de fécule, ajoutez au lait végétal et faites chauffer le tout en remuant sans arrêt.

  • Retirez du feu dès que le mélange commence à bouillir. Versez dans un saladier et laissez refroidir.

Il ne reste plus qu'à servir et à apprécier !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Plus sur le Vin de Mai, ou Maitrank ? C'est par là :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Et puis, pendant que la forêt nous fait plein de cadeaux, les jardins et les champs aussi... Si vous aimez préparer des lotions de beauté mais aussi des soins de bien-être 100 % naturels 100 % maison, la belle saison est de retour ! Des idées et des suggestions ? C'est par ici :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

ASPÉRULE - LA FÉE DES BOISASPÉRULE - LA FÉE DES BOISASPÉRULE - LA FÉE DES BOIS
Lire la suite

SOURIRE, SOURIRES...

2 Janvier 2017 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Bien-être, #Bonheurs, #Coups de Coeur, #Cool... relax !, #Forme, #Garder la forme, #Tonus, #Zen, #12 mois par an !, #Infos sympas

 Au rayon des très bonnes résolutions...

Cette Année, c'est décidé,

je (me) souris !

Certains mettent des smileys partout et… ils ont bien raison ! Savez-vous que le seul fait de voir, mieux encore de regarder un sourire augmente notre énergie ?

Par conséquent, pour vivre plus heureux, souriez plus souvent ! C’est bon pour le moral, pour la santé et même pour la beauté du visage ! En plus, le sourire est contagieux : même si on s’est levé du mauvais pied, il suffit qu’un inconnu nous sourie dans la rue, et hop, l’envie d’être heureux revient au galop.

Quel plaisir d’en donner, d’en partager, mais aussi d’en recevoir ! Le vrai sourire a des pouvoirs fabuleux : faites circuler sans compter… sans vous oublier pour autant.

Le sourire du cœur

Dans l’Antiquité, les maîtres taoïstes enseignaient que le sourire intérieur, le sourire envers soi-même, procure l’harmonie intérieure, qu’il est source à la fois de santé et de bonheur. Vous en doutez ? Essayez ! Voici cette ancienne et très belle pratique telle que Mantak Chia (voir à la fin) nous l’a transmise :

Installez-vous confortablement, en position assise, les yeux fermés, et détendez-vous. Sentez vos yeux émettre un sourire radieux, magnifique.

Cette simple détente contribue déjà calmer tout le système nerveux.

Invitez ce sourire intérieurement, laissez-le venir et rayonner. Lorsque vous sentez qu’il est là, imaginez qu’il se déverse en pluie depuis vos yeux, et faites-le descendre dans vos organes vitaux.

Répandez ce sourire dans le visage, et laissez-le entrer dans vos mâchoires.

Beaucoup de tensions s’accumulent dans les mâchoires, et une fois que le sourire s’y sera répandu, vous sentirez ces tensions se relâcher.

Déversez-le dans le palais, partout à l’intérieur de la bouche, sans oublier la langue, puis sur la nuque et dans la gorge.

La nuque, qui est traversée de nombreux nerfs et de vaisseaux sanguins vitaux, assure la liaison entre le cerveau et le corps. Elle est aussi un grand réservoir de tensions. Détendez donc ses muscles, et laissez le sourire circuler.

 

On se détend, on se détend...

Dirigez maintenant votre sourire vers le cœur. Sentez son énergie se déverser dans tout votre système circulatoire.

Répandre ce sourire dans votre cœur et remplir ce dernier d’amour favorise une bonne circulation sanguine.

Du cœur, laissez maintenant ce sourire gagner vos poumons : sentez-les se décontracter et respirer avec la plus grande aisance.

Dirigez-le ensuite vers l’abdomen, d’abord dans le côté droit du corps, puis jusqu’aux reins, de part et d’autre de la colonne vertébrale. Laissez-le se répandre dans tout l’abdomen, en passant par la rate et le pancréas, et amenez-le finalement au nombril.

Appréciez au passage la sensation de détente !

Revenez à vos yeux et, comme au début, sentez-les rayonner un superbe sourire.

"Envoyez » maintenant ce sourire dans le milieu du corps... Comment ? C’est tout simple : accumulez de la salive dans la bouche, et avalez-la, en sentant que votre sourire l’accompagne : œsophage, estomac, intestin grêle, gros intestin, rectum.

Avec un peu de pratique, votre digestion en sera facilitée.

Revenez une fois encore à vos yeux, ressentez votre sourire intérieur.

Guidez-le cette fois à l’arrière du corps : colonne vertébrale, chaque vertèbre, les cervicales, les dorsales puis les lombaires l’une après l’autre, le sacrum et le coccyx.

Il est fort possible que vous ressentiez alors chaleur et bien-être.

Pour terminer, ramenez ce sourire au nombril, dans le centre du corps.

Cette puissante pratique ne demande que quelques minutes, soit bien moins de temps qu’il n’en faut pour la lire, et ses bienfaits sont immenses. Indiquée pour améliorer la circulation sanguine, elle agit aussi sur les fonctions digestives, contre les tensions, la nervosité, les peurs et l’anxiété.

Vous avez envie de maintenir et de renforcer votre état de santé, de développer votre aptitude à rester calme et joyeux-joyeuse, et même votre rayonnement ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire : 365 jours par an... souriez !

Envie d'en savoir plus ?

Un livre formidable, parmi d'autres de Mantak Chia : Énergie vitale et Autoguérison, éditions Dangles.

 

Bonne Année et plein de sourires à tous !

Lire la suite

NOVEMBRE : PETIT SET ANTI-DÉPRIME !

12 Novembre 2016 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Garder la forme, #Bonheurs, #Forme, #Produits "maison" et naturels, #Plantes Aromatiques, #Automne, #12 mois par an !, #Lavande, #Huiles Essentielles, #Tonus, #Cool... relax !, #Zen, #Bains

En huiles essentielles aussi...

 

les Agrumes créent

 

la Bonne Humeur !

Fatigue dès le réveil, manque d’intérêt pour ce qui se passe autour de soi, libido en berne, plus envie de rien… il pourrait bien y avoir un petit peu de déprime, typique de novembre, dans l’air ! Comment garder ou retrouver rapidement sa bonne humeur ? Invitez les huiles essentielles, elles connaissent (presque) tous les secrets…

Les odeurs agissent sur le cerveau, profitons-en ! Utilisées en diffusion, en massages ou applications sur des points stratégiques ou même dans le bain, certaines huiles essentielles ont le pouvoir de détendre, de relaxer, mais aussi de mettre le cœur en joie et le moral à la hausse. Envie de créer un nuage de bonne humeur autour de vous ? Comptez avec elles !

Condition sine qua non pour être de bonne humeur : être détendu ! Nous avons tous une grande alliée pour cela ...

Lavande : la plus zen

Soucis, tensions, coup de blues, fatigue, ou carrément stress ? Impossible de retrouver le sourire avant de les dissiper. Pour se détendre de la tête aux pieds, l’huile essentielle de  lavande vraie (ou lavande officinale) est la championne toutes catégories.

 

Elle est en plus l’une des rares huiles essentielles que l’on peut utiliser pure, sans la diluer préalablement.

Profitez-en en massage d’abord : 1 ou 2 gouttes directement sur le plexus solaire, le haut du sternum ou le haut du dos.

Plutôt envie d’un bain ?

  • Plongez vous sans attendre dans un bain chaud additionné de 20 gouttes d’huile essentielle de lavande !

Envie de douceur mais aussi de gaieté ? Lavande toujours, mais cette fois en diffusion, une dizaine de minutes seulement, en association avec quelques gouttes d’huile essentielle de mandarine.

Atmosphère…
Si vous n’avez pas de diffuseur prévu à cet effet, versez entre 4 et 6 gouttes (au total) de ou des huiles essentielles choisies, dans une coupelle d'eau que vous placerez sur un radiateur. Ne mélangez pas plus de deux ou trois huiles essentielles entre elles, et, quelle que soit la synergie choisie, contentez-vous de 15 minutes de diffusion par heure, sous risque de saturer l'air.

Néroli : le bien-être absolu

L’huile essentielle de néroli, issue des fleurs d’oranger, est aussi une inestimable alliée bien-être.

Pour lutter contre le stress et retrouver très vite le sourire, diluez une goutte de cette belle huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale. Appliquez ensuite sur les points stratégiques : plexus solaire en massant lentement dans le sens des aiguilles d’une montre, haut du sternum, clavicules, intérieur des poignets ou même plante des pieds.

Une variante, très indiquée en cas de nervosité ?

-       Massez-vous simplement le plexus solaire avec 1 goutte d’huile essentielle de néroli et 1 goutte d’huile essentielle de lavande officinale.

Quant à la recette la plus rapide pour un bien-être absolu

-       Appliquez 1 goutte d’huile essentielle de néroli sur votre nuque, et 1 autre sur chacun de vos poignets.

 L’huile essentielle de néroli est rare et assez chère, mais vous ne regretterez pas : ses vertus, anti-stress notamment, ainsi que son parfum délicieux sont à la hauteur de son prix.

Orange : le parfum de l’équilibre

 

L’essence d’orange possède des propriétés relaxantes, et son odeur est parmi les plus festives.

Une excellente manière d’en profiter ? Glissez-vous dans un bon bain:

  • Dans un bol, ajoutez 20 gouttes d’essence d’orange à un peu de savon liquide neutre (ou à un jaune d’œuf délayé), et mélangez bien.

  • Placez le tout sous le robinet de la baignoire, pendant que vous faites couler un bain chaud.

  • Profitez-en ensuite une dizaine de minutes et terminez par une rapide douche froide des jambes.

Histoire de varier les plaisirs, procédez de même avec 10 gouttes d’essence d’orange et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande : parfait pour chasser angoisse, anxiété, nervosité et fatigue nerveuse.

  • Le bain chaud augmente la circulation sanguine, et les huiles essentielles n'en seront que plus rapidement diffusées dans l'organisme : effets mmédiats garantis !

Si c’est surtout son odeur qui vous met le cœur en fête, faites-vous du bien tout en en faisant profiter toutes les personnes qui se trouvent dans la pièce :

Pour à la fois chasser la fatigue et créer une ambiance légère et enjouée, diffusez 5 gouttes d’essence d’orange et 2 gouttes d’huile essentielle de litsée citronnée (verveine exotique).

En diffusion toujours, essayez 2 gouttes d’essence d’orange et 2 gouttes d’huile essentielle de cannelle.

L’essence d’orange se marie également très bien avec celles de mandarine ou de citron.

Mandarine : le sourire retrouvé

Comment retrouver rapidement le sourire, lorsque vous avez besoin d’un petit coup de peps ?

  • Diluez 1 goutte d’essence de mandarine dans une cuillère à café d’huile végétale, et appliquez  sur le plexus, le haut du sternum ou à l’intérieur des poignets.

Lorsque la mauvaise humeur guette, ne la laissez pas déborder…

  • Mélangez dans un bol une cuillère à soupe de savon liquide, 8 gouttes d’essence de mandarine et 8 gouttes d’essence de pamplemousse.

  • Placez le tout sous le robinet pendant que vous coulez votre bain (à 37 °) et profitez de ce dernier une vingtaine de minutes.

Attention : ne vous exposez pas au soleil ni d’ailleurs au solarium après un tel bain, car ces essences, en réaction aux rayons, pourraient provoquer de vilaines taches sur votre peau.

Pour le reste, plongez-vous dans ce bain les yeux fermés : aucun ronchonchon n’y résisterait !

En diffusion, les essences de mandarine, de limette, d’orange mais aussi les huiles essentielles de cannelle, d’ylang-ylang, de vanille, de cèdre et de géranium sont celles qui promettent les ambiance les plus festives : 5 à 6 gouttes au total, et pas plus de 3 essences à la fois. À vous de composer !

Litsée citronnée : pour faire venir les anges…

On dit de la senteur de la litsée, ou verveine exotique, qu’elle n'a pas son pareil pour aider à garder ou à retrouver le sourire, et qu’elle fait venir les anges... À vérifier sans tarder !

En diffusion, et à plus forte raison lorsqu’elle est associée à la mandarine, elle procure joie et détente.

  • Son odeur fraîche et citronnée rappelle celle de la verveine citronnée, ainsi que celle de la mélisse, à un détail près… elle est nettement moins chère !

Le géranium : la joie de vivre

La senteur du géranium rosat, dont on raffole ou que l’on déteste, n’est pas sans rappeler celle de la rose. L’huile essentielle de rose est d’ailleurs un merveilleux harmonisant des émotions : un seul inconvénient, son prix…

Pour vite retrouver la joie de vivre :  1 goutte d’huile essentielle de géranium rosat, à l’intérieur du poignet ou sur le dos de la main, pendant quelques jours.

En diffusion, le géranium se marie bien avec la litsée citronnée : anti-stress et reposantes à souhait, elles créent ensemble une ambiance tout simplement… délicieuse.

Et, comme je vous le  propose ci-dessous, toutes les autres utilisations de l’huile essentielle de géranium : un « must » pour la peau… et pour la bonne humeur !

Mais avant cela, encore quelques recommandations s'imposent :

Prudence !

La plus grande prudence est toujours de rigueur avec les huiles essentielles.

- Achetez-les impérativement 100 % naturelles.

- Contentez-vous des mélanges suggérés ici, ou demandez conseil à un spécialiste, car toutes les huiles essentielles ne conviennent pas à la diffusion. Enfin, ne forcez pas sur le dosage : quelques gouttes suffisent.

Dernières précautions…

- Tenez toujours vos huiles essentielles hors de portée des enfants. Attention aussi aux brûle-parfums et coupelles posées sur les radiateurs !

- Certaines huiles essentielles conviennent, mais d’autres sont contre-indiquées pendant une partie ou toute la grossesse. Si vous êtes enceinte, renoncez à utiliser ces huiles sans un conseil médical, ou sans l’avis d’un très bon aromathérapeute.

Lire la suite

Les "simples" sont-elles efficaces ?

7 Octobre 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bobos & Co, #Dans le jardin, #Éte, #Garder la forme, #Menthe, #Produits "maison" et naturels, #Phyto, #Zen, #Plantes

 

Les plantes sont-elles efficaces ?

 

La preuve par... 33 !

Les "simples" sont-elles efficaces ?

Tisanes, fumigations, cataplasmes et bains aux plantes font partie de la panoplie « santé » de nos douces grand-mères. Lesquelles nous ont, pour notre plus grand bonheur, souvent transmis une partie de leur savoir. Faites-vous partie de ceux qui se demandent parfois si tout cela est bien sérieux ?

Réponse entre les pages d’un livre : Les 33 plantes validées scientifiquement, des Drs Bertrand Graz & Jacques Falquet. Sa particularité ? Ses auteurs sont respectivement médecin et biochimiste, chercheurs, tout deux passionnés par le monde végétal et bien sûr le désir de partager leurs connaissances et leurs découvertes.

Ne vous y trompez pas : il y a beaucoup plus que 33 plantes qui ont fait leurs preuves scientifiquement ! Dans leur souci de mettre ces précieuses infos à notre portée, les auteurs se sont cependant limités à celles que l’on peut trouver et identifier facilement, sans risque de confusion, et qui ne présentent de surcroît pas d’effets secondaires dangereux.

Un ouvrage d’ores et déjà incontournable pour celles et ceux qui veulent prendre le plus souvent possible leur santé en main naturellement. Et il n’y a plus qu’à suivre les guides, d’abord sur le chemin des décisions, pour aller du symptôme à la plante la plus susceptible de le soulager. Chaque « simple » fait l’objet d’un portrait complet, assorti des endroits où la trouver, et bien sûr de son mode d’emploi.

 

M comme Menthe,

mais aussi comme maux de tête et migraine ...

Les "simples" sont-elles efficaces ?

Pas de temps à perdre… j’ai donc testé l’alcool de menthe, tel que proposé dans ce livre, pour soulager migraine, tensions musculaires et autres maux de tête :

Si ce n’est déjà fait, cueillez la menthe de votre jardin et mettez-la sécher.

- Une fois la menthe bien sèche, émiettez-la et placez-la dans un bocal propre.

- Recouvrez d’alcool à 90°.

- Fermez le bocal et laissez-le reposer une semaine à l’abri de la lumière.

- Après une semaine, filtrez avec une passoire fine.

- Admirez au passage la belle couleur verte de la préparation, mais transvasez-la aussitôt dans un flacon en verre de préférence teinté.

Ensuite, lorsque c’est nécessaire, appliquez du bout des doigts sur les tempes et le front en massant doucement pour bien faire pénétrer. Attention toutefois à ne pas appliquer trop près des yeux ou gare aux risques d’irritation.

Les "simples" sont-elles efficaces ?

Cette recette d'alcool de menthe est l’une des propositions de Bertrand Graz & Jacques Falquet. Les amateurs, éclairés ou non, en trouveront de nombreuses autres, simples efficaces et surtout … confirmées, dans Les 33 plantes validées scientifiquement - stratégies de soins et modes d’emploi, paru aux éditions Favre.

Plus sur ce livre ? Sous Plantes & Phyto, par ici...

Et plus sur la Menthe ? Alors ça, c'est à plein

d'endroits dans ce blog, par exemple par là...

Lire la suite

MÉLISSE et BIEN-ÊTRE

8 Juillet 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Cool... relax !, #Citron, #Éte, #Epices, #Elixirs & Vins, #Plantes Aromatiques, #Phyto, #Zen, #Dans le jardin

 

Et si vous prépariez

 

votre Eau de Mélisse ?

MÉLISSE et BIEN-ÊTRE

On raffole de ces eaux de bien-être qui ont leur origine dans les monastères, là où sont cultivés des jardins de simples tout à fait extraordinaires. Pendant vos vacances, profitez  de visiter ceux qui se trouvent proches de votre lieu de séjour : il y a toujours des petits trésors à y découvrir. Et si vous ne partez pas ? À vous alors le plaisir de préparer votre eau de mélisse vous-même !

C’est un médecin qui a eu, aux alentours de 1600, l’idée d’une boisson tonique à base de mélisse. Il en transmit la formule à un religieux, et c’est ainsi que la recette originale de cette eau fameuse, appelée aussi « eau de Carmes », fut ensuite élaborée et produite par les carmélites, dans leur couvent. Elle comprenait alors quatorze plantes et neuf épices.

Fort appréciée en bain, pour se débarrasser de l’odeur de la peste, l’eau de mélisse fut, dit-on, l’un des remèdes favoris contre la migraine du cardinal Richelieu, à tel point qu’il en avait toujours avec lui. À la cour du roi Louis XIV, elle était considérée comme une panacée.

Transformée au fil des siècles, l’eau de mélisse est tout de même parvenue jusqu’à nous en gardant ses formidables propriétés. Stimulante et tonique, elle se révèle très efficace face à de nombreux troubles, aussi bien digestifs que nerveux.

 
Vous avez de la mélisse au jardin ? À vous de jouer !

Dans un gros bocal, placez :

  • 150 g de mélisse fraîche (ou 80 g de mélisse séchée),
  • 6 à 8 g de racine d’angélique,
  • 15 clous de girofle,
  • 15 g de noix de muscade râpée,
  • 10 g de graines de coriandre,
  • 20 g d'écorce de cannelle et
  • 30 g de zeste de citron non traité (c’est impératif : à défaut, renoncez au citron !)

Recouvrez d’un litre d’eau-de-vie.

Laissez reposer 15 jours, en remuant souvent.

Après deux semaines, pressez, passez et conservez en petits flacons bouchés.

Voilà pour la recette « originale ». Un été passé, j’ai ajouté à la mienne un peu de sauge et du romarin, et j'ai laissé reposer plus longtemps … c’était très bien et très efficace aussi !

Quand et comment l’utiliser ?

Migraines, sensation de tête lourde ou tout simplement de ne pas être dans son assiette, digestion difficile, troubles liés à la nervosité ou au grand méchant stress, mais aussi vertiges ou mal des transports : 10 à 15 gouttes, ou même une petite cuillerée à café diluée dans de l’eau ou de la tisane, et hop, tout va déjà mieux !

 

La mélisse est bien sûr délicieuse aussi en simple sirop,

pour petits et grands...

Pour réaliser un délicieux sirop de mélisse juste pour le plaisir, c’est-à-dire pour les enfants aussi :

- Versez un litre d’eau bouillante sur une grosse poignée de feuilles de mélisse. - Laissez infuser 5 à 10 minutes, retirez les feuilles et ajoutez 1 kilo de sucre pendant que la préparation est encore tiède.

... et mettez rapidement en bouteilles !

MÉLISSE et BIEN-ÊTRE MÉLISSE et BIEN-ÊTRE MÉLISSE et BIEN-ÊTRE
Lire la suite

3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

11 Décembre 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Bonheurs, #Coups de Coeur, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Fêtes, #Gourmandises..., #Produits "maison" et naturels, #Sans lait ni gluten, #Zen

Ravir les papilles, nourrir la peau et l'esprit...

Offrez plein de petits bonheurs !

3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

En panne d'idées cadeaux ?

En voici 891 + une !

J'adore offrir des livres. Et vous ? Si vous êtes en panne d'idées de cadeaux à glisser sous le sapin, en voici 3 qui ont tout pour enchanter les gourmands, les méditatifs et les fans de recettes de beauté naturelle. Au choix...

 

Avant cela, faites-vous plaisir avec cette petite mise en bouche offerte par Marc Ivo Böhning, aromathérapeute bien connu, mais aussi fin bec à ses heures...

Cake noisette-amandes à l'huile essentielle de Poivre noir

Sans gluten ni lactose

Oui, c'est celui de la photo ! Pour le réaliser, il vous faut :

150 g de farine de riz

150 g de sucre complet

125 g de purée d'amandes (ou beurre, mais sans lactose...)

 40 g de poudre de noisettes

 20 g de poudre d'amandes

  4 oeufs

  1/2 sachet de poudre à lever

  4 à 6 gouttes d'huile essentielle de Poivre noir.

Ensuite :

1 - Mélangez le sucre et la purée d'amandes

2 - Ajoutez les 4 jaunes d'oeufs

3 - Ajoutez les poudres de noisettes et d'amandes, ainsi que la farine de riz et la levure.

4 - Versez les gouttes d'huile essentielle et mélangez bien le tout.

5 - Battez les blancs d'oeuf séparément, puis incorporez-les délicatement.

6  - Enfournez dans le four préchauffé à 170°, et laissez cuire entre 30 et 35 minutes.

Et le chef - Marc Ivo donc - vous dit "Bon aaaap !"

Un entremet pour réjouir petits et grand tout en réchauffant un après-midi d'hiver, avec un bon thé ou alors un vin chaud, pour les plus grands seulement... ça, c'est par là :

Des livres plaisirs plein la hotte !

3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

Votre ami(e) est gourmand ?

Il ou elle, bref, ils craqueront pour la « Cuisine végétarienne aux huiles essentielles » du même Marc Ivo Böhning (éditions Recto Verseau). Il le dit « quelques gouttes et c’est la fête des papilles » ! L’utilisation des huiles essentielles, en cuisine ou ailleurs, exige bien sûr certaines précautions. Sous la conduite du « chef », par ailleurs professionnel de l’aromathérapie, apprenez à composer votre propre aromathèque, faites une place à certaines petites huiles essentielles dans votre armoire à épices et, de l’apéro (mmmh… le guacamole inattendu) aux desserts, laissez vous surprendre ! Et soudain, la plus simple des tartes prend des allures de fête…

L'idée en plus ? Sélectionnez l’une des recettes dont vous savez qu’elle plaira à votre ami(e) et assortissez votre cadeau d’un petit flacon de l’huile essentielle en question.
3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

Plutôt philosophe ou méditatif ?

Alors gageons que votre ami(e) s’est déjà posé la question : comment vivre heureux, en gardant les pieds par terre ? Il aimera cultiver jour après jour les 365 graines de sagesse proposées par Jacques de Coulon, dans son magnifique « Philosophies » (éditions Jouvence) : apprendre à penser par soi-même, tout en se laissant inspirer par les superbes photos de Michel Roggo… voilà un cadeau inépuisable ! Jetez aussi un œil chez votre libraire aux autres livres de Jacques de Coulon : vous méritez bien aussi une petite intention, non ?

L'idée en plus ? Accompagnez votre présent d’une belle bougie : rien de tel que sa flamme pour inciter à la méditation (ou, selon les cas, déclarer la vôtre, mais ça c’est un autre sujet…) !
3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

Fans de lotions magiques et maison !

Inévitablement, le petit dernier… c’est le mien (éditions Favre)! Comment préparer facilement lotions magiques et florales pour le visage, soins pour les cheveux, crèmes et autres huiles pour le corps, mais aussi prendre sérieusement sa silhouette en main, se relaxer dans un bain ou ailleurs et sourire à la vie ? Tout cela et bien plus, avec des plantes, des fruits, des légumes et des huiles essentielles ! Il y en a pour elle, mais aussi pour lui, qu’on se le dise !

L'idée en plus ? À offrir par exemple avec une préparation maison trouvée sur ce blog : une eau de rose, un vinaigre de beauté, une confiture de Noël ou alors simplement pommes-gingembre, un bocal de citrons confits à déguster dans quelques semaines, un pot de miel au gingembre pour lequel on vous sera reconnaissant tout l’hiver…

Et puis, suivez bien ce Blog ces prochains temps parce que là, si tout va bien, je vais vous offrir bientôt deux recettes absolument irrésistibles ! Réservées aux adultes, je ne vous dis que ça...

Lire la suite

EAU de TOILETTE à la LAVANDE

19 Août 2014 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Coups de Coeur, #Éte, #Lavande, #Plantes Aromatiques, #Parfums & Co, #Zen, #Massages, #Forme, #Pour Eux

EAU de TOILETTE à la LAVANDE
La question du jour : avez-vous encore, ou alors fait sécher de la lavande ? J’espère bien que oui ! Car voici une recette d’eau de toilette dont les messieurs en général raffolent, et parfois nous aussi…

Comment la préparer ?

  • Laissez macérer 50 g de fleurs de lavande dans un demi-litre d’alcool à 70° pendant 3 semaines.

  • Filtrez en pressant bien pour extraire tout le suc des fleurs.

  • Mettez cette eau en petits flacons, de préférence teintés. Elle gardera ainsi ses qualités pendant plusieurs mois.

Ses atouts ? Sa senteur et sa fraîcheur, évidemment, mais aussi ses propriétés calmantes, antiseptiques et stimulantes. Vous l’aimerez également en vaporisation ou alors le soir, en massage doux sur le plexus, pour tenir le stress ou l’anxiété à distance. Un must, on vous le dit…

Comment obtenir de l’alcool à 70 ° ?

C’est très simple : procurez-vous un litre d’alcool à 90° dans une grande surface, et diluez-le avec de l’eau distillée. C’est très simple : procurez-vous un litre d’alcool à 90° dans une grande surface, et diluez-le avec de l’eau distillée.

Pour le réduire à 70°, le calcul est le suivant :
1 x 90 = 90
90 : 70 = 1,28
1,28 – 1 (litre) = 0,28

Il faut donc rajouter 0,28 l soit 0,3 l, soit 3 dl d’eau distillée pour obtenir de l’alcool à 70°.
EAU de TOILETTE à la LAVANDE
Lire la suite

Beaucoup de marjolaine, et un zeste de malice…

23 Juin 2014 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bonheurs, #Cool... relax !, #Éte, #Plantes Aromatiques, #Boissons sages, #Sirops, #Plantes, #Zen

Beaucoup de marjolaine, et un zeste de malice…
Samedi, ce petit blog fêtait son PREMIER ANNIVERSAIRE. Chouette ! Si je ne vous ai pas invité à souffler la bougie, c'est qu'il faisait tellement beau que l'on était tous, vous, moi et les autres, dehors, à profiter de ce premier jour d'été.
Aujourd'hui, lundi, tout est différent.
Alors avant tout... MERCI à vous qui venez me rendre visite souvent et qui donnez ainsi aux Jardins d'Alice leur raison d'être !
Pour encore mieux vous y accueillir dès que les grosses chaleurs seront revenues, je vous sers un petit apéro frais et sans alcool ?

Inspiré par la superbe marjolaine qui pousse ici et par l'envie de varier les boissons plaisirs, voici un sirop à la saveur délicate que les palais fins apprécieront : goût subtil, agréable, très légèrement piquant. À votre santé et à l'été !

- Prenez deux ou trois grosses poignées (ou plus) de marjolaine.

- Mettez dans une casserole, couvrez avec un litre d'eau et un kg de sucre.

- Coupez un citron bio en petits morceaux, ajoutez.

- Portez à ébullition, et faites frémir une dizaine de minutes.

- Laissez reposer de quelques heures à toute la nuit... filtrez !

C'est vraiment simple et très facile à adapter ou à modifier : plus de sucre, brun ou blanc, plus de marjolaine, plus de citron, c'est comme vous voulez... quasiment "le sirop pour les nuls"!

Personnellement, j'aime bien laisser macérer la préparation avant la cuisson.

Je sers ce sirop avec juste de l'eau plate, ou alors avec l'une de ces boissons pétillantes et toniques à la quinine, avec une tranche de citron.

Mmmh... je suis parée pour l'été. Et vous ?

De la marjolaine, autant que vous voulez, autant que vous l'aimez, du sucre et du citron, bio, évidemment !

De la marjolaine, autant que vous voulez, autant que vous l'aimez, du sucre et du citron, bio, évidemment !

Lire la suite

Sirop multimenthes

19 Juin 2014 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Boissons sages, #Bonheurs, #Éte, #Menthe, #Plantes Aromatiques, #Zen, #Sirops

Sirop multimenthes
Juste en vitesse, parce qu’il fait si chaud, et parce que c’est trop bon… Flûte ! Plus de sirop de menthe, ce merveilleux breuvage rafraîchissant et désaltérant à la fois ! Qu’à cela ne tienne : c’est si vite fait. Je prends les mêmes (que l’été passé), et je recommence. À quelques variantes près…

L’idée simplissime mais très « payante » ? Prendre un peu de chaque variété de menthe qui se trouve au jardin : pouliot ici, poivrée là, turque dans ce coin, et celle-là je ne connais pas son nom mais j’aime son arôme…

Ensuite, toujours pareil… une vingtaine de branches, coupées grossièrement, dans une casserole, avec 1 kg de sucre et 1 l. d’eau. Laissez macérer quelques heures. Portez à ébullition, baissez le feu et faites frémir une dizaine de minutes.

J’aime bien laisser reposer toute la nuit, ne reste ensuite plus qu’à passer…

Santé, à votre bel été !

Sirop multimenthes
Lire la suite