Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

Mélisse encore : un petit vin sympa

30 Juillet 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Bienvenue !, #Bonheurs, #Cool... relax !, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #Été, #Plantes Aromatiques, #Elixirs & Vins

 

Fan de Mélisse ?

 

Encore un petit délice à déguster entre amis !

Mélisse encore : un petit vin sympa
Vite, pendant qu’il en reste dans les jardins, encore un petit délice avec la mélisse !  Dans la série mini-préparation et maxi-plaisir, voici de quoi rafraîchir et enchanter les palais :  un petit Vin de Mélisse on ne peut plus simple et rapide à obtenir, tellement délicieux à partager lors des moments conviviaux…
Vous la trouvez envahissante ? Profitez plutôt de son arôme délicat de toutes les manières possibles ! Comme elle perd beaucoup de son goût et de son charme une fois séchée, c’est maintenant qu’il faut en profiter !
Le mode d’emploi de ce petit vin sans prétention ? Simplissime :
Pour une bouteille de vin blanc, il vous faut un gros bouquet de mélisse fraîche et 1 c. à soupe de sucre brun. À multiplier évidemment par 3,4,5... 
  • Prenez un gros bocal, à la mesure de la quantité de boisson que vous voulez préparer.
  • Versez d’abord le vin blanc (je prends un Muscat de Corse, mais vin doux ou plutôt sec, c’est comme vous préférez)
  • Ajoutez le sucre, blanc ou brun, 1 c. à s. ou plus, selon vos goûts et vos envies. Si vous mettez du sucre, ce qui est facultatif, mélangez bien avec le vin.
  • Glissez ensuite un gros bouquet de mélisse fraîche, grossièrement ciselée.
Il ne reste plus qu’à attendre entre 7 et 10 jours, en secouant régulièrement le bocal.
Filtrez, laissez reposer quelques jours avant de déguster, servez très frais et… bonne soirée 😊!

 

J’aime bien cette préparation, facile à préparer tout au long de la saison puisqu’elle demande peu de temps de macération.

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Si vous aussi êtes fan de mélisse, retrouvez-là tout au long de ce blog : eau de mélisse, sirop, gelée, teinture relaxante ou liqueur… à vos cueillettes :
Mélisse encore : un petit vin sympa
Mélisse encore : un petit vin sympa
Mélisse encore : un petit vin sympa

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

REINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALE

26 Juillet 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #En cuisine..., #Lotions & Co, #Dans la forêt, #Dans les champs, #Fleurs, #Gourmandises..., #Soins du corps, #Éte, #Produits "maison" et naturels, #Plantes, #Garder la forme, #Dans le jardin, #Dans le verger, #Cueillette sauvage, #Gastronomie sauvage, #Dans les Jardins Amis, #Dessert & Douceur, #Sans lait ni gluten

 
Reine-des-Prés…
 
ou des jardins ?

 

REINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALE
Fréquente dans les lieux humides, aux abords des ruisseaux, la reine-des-prés se reconnaît facilement par sa grande taille - souvent plus de 1 mètre de hauteur -, ses feuilles très découpées, ses fruits qui sont comme autant de petites boules vertes spiralées, et surtout ses innombrables petites fleurs crème qui embaument l’air les soirs d’été. Pas étonnant qu’elle soit aussi souvent invitée dans les jardins…

 

Si on l’appelle parfois « aspirine sauvage », ce n’est pas pour rien : ses fleurs et ses feuilles, qui dégagent lorsqu’on les froisse une forte odeur un peu pharmaceutique, possèdent d’exceptionnelles qualités anti-inflammatoires, anti-rhumatismales, fébrifuges et anti-douleurs.
 
Selon l’antique médecine des signatures, selon laquelle la plante elle-même désigne les maux qu’elle est susceptible de soigner, la reine-des-prés (Filipendula ulmaria), qui pousse près de l’eau, est précisément censée soigner les maux liés à l’humidité, comme les refroidissements ou certaines douleurs articulaires…
 
Ses propriétés son attribuées à des dérivés salicylés, voisins de ceux qui agissent dans l’aspirine. Pour la petite histoire, cette dernière est d’ailleurs ainsi nommée
d’après l’ancien nom botanique de la reine-des-prés, la spirée (Spiraea ulmaria).
 
Revenons à notre élégante fleur et à ses qualités fort appréciables dans de nombreuses situations, et notamment pour les personnes qui souffrent de rhumatismes.
  • Préparez une infusion de reine-des-prés, et appliquez les fleurs encore chaudes en cataplasme sur les régions à apaiser.
La reine-des-prés contribue à faire baisser le taux d’acidité dans l’organisme, ce qui contribue à soulager, entre autres, les problèmes articulaires. Pour en profiter doublement :
  • Laissez infuser 1 cuillère à café de fleurs séchées dans un quart de litre d'eau pendant une dizaine de minutes, et buvez jusqu’à 3 tasses de cette tisane par jour.
Utilisez des fleurs séchées depuis moins d’un an.
 
La reine-des-prés agit également comme un puissant diurétique et un grand draineur, ce qui en fait une excellente alliée pour retrouver rapidement la forme et, si nécessaire, oublier les vôtres… Elle se montre en effet fort efficace contre la rétention d'eau et, du même coup, la cellulite.
  • Buvez pendant 3 semaines, le matin à jeun et le soir avant de vous coucher, une infusion de reine-des-prés préparée comme proposée ci-dessus.
Prudence : renoncez toutefois à cette infusion si vous supportez mal les dérivés salicylés, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Idem en cas de « lunes » à tendance hémorragique.
 
Très intéressante aussi, toujours pour lutter contre la disgracieuse, une huile facile à préparer, juste maintenant :
  • Versez un demi-litre d’huile d’olive sur une grosse poignée de reine-des-prés. Chauffez le mélange au bain-marie pendant 2 heures, laissez reposer une nuit, et filtrez.
  • Le plus important reste à faire : frictionnez chaque jour les zones critiques, matin et soir pour des résultats optimaux. 
Des flans à la reine-des-prés ? Laissez-vous tenter ! 
Et si je passe sans transition des excès de féminité au plaisir des papilles, n’y voyez aucune malice ! Seulement l’expression d’une gourmandise parfaitement justifiée…
 Pour 12 ramequins , il vous faut :
1/2 l de crème liquide de soja
1/2 l de lait de riz
1 c. à café rase d’agar-agar en poudre
1 bouquet de fleurs de reine des prés
3 c. à soupe de miel d’acacia
  • Verser le lait et la crème dans une casserole.
  • Y ajouter le miel d’acacia et l’agar-agar, bien mélanger.
  •  Plonger les fleurs de reine des prés dans le liquide.
  • Porter à ébullition et laisser cuire 2 min.
  • Filtrer et verser dans des ramequins rincés auparavant à l’eau froide.
  • Mettre au frais.
  • Démouler avant de servir et décorer avec des fleurs de saison.
Cette appétissante recette est signée Françoise Marmy, tout comme d’ailleurs les différentes photos. Merci  Françoise ! Et pour en savoir plus sur ses activités, visitez son site : http://www.marmyplantes.com/ (voir aussi dans les Jardins Amis) et n’hésitez pas à la contacter !
 
Quant à la reine-des-prés, nous y reviendrons très bientôt. À suivre...

(Article republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

En attendant, retrouvez plein de recettes beauté mais aussi santé et bien-être, pour toute la famille, de saison et faciles à réaliser. C'est par là : http://www.lesjardinsdalice.ch/livres.html

REINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALEREINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALEREINE-DES-PRÉ : L’ASPIRINE VÉGÉTALE

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!

16 Juillet 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Elixirs & Vins, #Menthe, #Boissons sages, #Sirops, #Bien-être, #Dans le jardin, #Lotions & Co, #Plantes Aromatiques, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Visage, #Été, #Beauté

Vive la Menthe,

 

pour se rafraîchir ou se faire belle

L'été est là, le thermomètre commence à grimper ! Que boire quand il fait chaud, très chaud ? Rien ne vaut un bon sirop de menthe, pas trop sucré mais bien froid pour se rafraîchir !
Un seul hic : si vous fuyez les "E" et autres additifs en tous genres, vous aurez remarqué qu'il n'est pas toujours facile de trouver un sirop à la menthe vraiment naturel ! Alors finalement... pourquoi ne pas le faire soi-même, vite fait, bien fait !
- Placez une quinzaine de branches de menthes, coupées en gros morceaux, dans une casserole.
- Ajoutez 600 g de sucre et 6 dl d'eau, portez le tout à ébullition, puis laissez cuire 10 minutes à tout petit bouillon.
Comme il était déjà très tard dans la soirée lorsque j'ai fait mon premier sirop de menthe, j'avais laissé le tout dans le casserole, et passé mon sirop le lendemain. Résultat plus que concluant : je ne procède dorénavant plus que comme ça !
5 dl ce n'est pas beaucoup, et ce bon sirop va vite disparaître ! Qu'à cela ne tienne : il est si rapide et facile à préparer que quand il n'y en a plus... il y en a de nouveau très vite!
L'astuce en plus ? Pour plus de saveurs, de parfums, de surprises, mélangez les variétés de menthe, c'est encore meilleur !

Rafraîchissante... pour la peau aussi !

Côté beauté, si vous avez de la menthe dans votre jardin, et dans ce cas c'est souvent à profusion, profitez-en.
La menthe offre en effet ses qualités antiseptiques, anti-inflammatoires, astringentes et cicatrisantes aux peaux normales et grasses, ainsi qu'à celles qui souffrent d'acné.
Si vous avez facilement les pores dilatés, vous apprécierez cette fumigation pour les resserrer :
- Versez dans une casserole d’eau bouillante des feuilles de mélisse, de menthe, de persilet de thym, en proportions égales.
- Maintenez le visage au-dessus des vapeurs 5 minutes, et profitez des bienfaits des plantes !
Pour une lotion parfumée à la menthe, toujours appréciée des peaux grasses, c'est archi-simple :
- Préparez une infusion de menthe, laissez refroidir, filtrez... appliquez.
-Conservez le reste au réfrigérateur si vous souhaitez en profiter quelques jours !
Et ce n'est qu'un avant-goût de tout ce que la menthe fraîche peut faire pour vous. À suivre...

(Billet republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Encore plus de suggestions autour de la menthe ? Par ici...

Envie de plus d'idées, de bien-être ou de beauté, faciles à préparer et à offrir, autour de la menthe ou des autres plantes de l'été ? C'est par ici...
La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Taboulé au Romarin et Hydrolats en cuisine

9 Juillet 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Huiles Essentielles, #Garder la forme, #Sans lait ni gluten, #Été, #Automne, #Plantes Aromatiques, #Gourmandises..., #Plantes, #Forme, #Tonus

 

Taboulé au Romarin

Taboulé au Romarin et Hydrolats en cuisine

Invitez les hydrolats 

à votre table !

Vous aimez rehausser certains arômes, apporter une touche d’originalité à vos plats, découvrir des saveurs inattendues ou surprendre vos papilles… et celles de vos convives ? Tout cela en vous faisant à la fois plaisir et du bien ? Commencez par réinventer le taboulé et bien plus encore…
Comment faire entrer tout un jardin aromatique dans sa cuisine même lorsque l’on habite en pleine ville ? De la manière la plus gourmande qui soit, en profitant des saveurs mais aussi des bienfaits de 23 hydrolats déclinés en plus d’une trentaine de recettes, simples, colorées et bien sûr… parfumées ! L’invitation est signée Valérie Cupillard, bien connue des gourmands intolérants ou allergiques, et de tous les adeptes de recettes saines, ludiques et délicieuses.  Rien qu’en feuilletant Cuisiner aux hydrolats  on se régale déjà… Envie d’essayer ?  Merci à Valérie qui nous offre cette belle salade d’été 😊 !

Taboulé de millet au romarin

Sous forme d’hydrolat, il est plus facile d’enrober les graines de millet avec les arômes de romarin qu’avec la plante fraîche ciselée.
Préparation : 20 minutes, cuisson : 15 minutes pour le millet et pour les haricots, repos : 10 minutes.
Pour 4 personnes :
100 g de millet décortiqué
Une poignée de haricots verts
2 tomates
2 c. à soupe d’hydrolat de romarin
4 c. à soupe d’huile d’olive
2 c. à soupe de graines de tournesol décortiqué
Sel
  • Faites chauffer 30 cl d’eau dans une petite casserole, Dès qu’elle est bouillante, salez et versez les graines de millet. Laissez cuire sur feu doux et à couvert jusqu’à absorption complète de l’eau (15 minutes environ). Ensuite laissez gonfler 10 minutes hors du feu. Ce temps de repose est important pour obtenir des graines cuites à point.
  • Préparez les haricots verts, coupez-les en tronçons et faites-les cuire à la vapeur une quinzaine de minutes. Pendant ce temps, coupez les tomates en dés.
  • Dans un saladier, émulsionnez vivement l’hydrolat se romarin avec l’huile d’olive à l’aide d’une fourchette. Salez et ajoutez les dés de tomates, remuez de façon à mélanger leur jus avec la sauce.
  • Versez le millet cuit et refroidi dans le saladier, mélangez avec les haricots verts et les graines de tournesol.
Rien ne vous empêche évidemment de préférer, par exemple, la ratatouille confite ou les flans légers à la courgette. Et pour terminer, que diriez-vous d’un sorbet myrtille à la lavande ou d’une panna cotta fruits rouges au géranium ? L’eau à la bouche, je vous l’avais dit…

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Extrait du livre Cuisiner aux hydrolats – Bienfaits & recettes, de Valérie Cupillard, éditions La Plage.
Photos taboulé et couverture : Chloé Sadaa
 
Pour retrouver Valérie, ses livres, ses bonnes idées et ses recettes, c'est par ici :   
Taboulé au Romarin et Hydrolats en cuisineTaboulé au Romarin et Hydrolats en cuisineTaboulé au Romarin et Hydrolats en cuisine

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Mauve : la douceur faite fleur

2 Juillet 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #Dans le jardin, #Dans les champs, #Éte, #Fleurs, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Visage

 

Madame la Mauve

 

en ses jardins...

Plaisir des yeux, de la peau ou du palais... laissez la douce mauve enchanter votre été ! 
Toujours élégante et colorée, à l’état sauvage, le long des chemins, dans les champs ou alors dans les jardins, la mauve est l’un des discrets mais grands bonheurs de l’été ! Cette belle vivace est peu exigeante puisqu’elle se plaît à peu près partout, mais elle offre en revanche beaucoup.
Adoucissante, calmante, émolliente, pectorale et antitussive, anti-inflammatoire, diurétique, elle aide à calmer de nombreux troubles : en infusion, elle est par exemple recommandée pour soulager toux et bronchite, mais pas seulement…
Ses propriétés apaisantes en font tout naturellement l’alliée des peaux sèches, sensibles ou irritées. Cependant, toutes apprécient et peuvent profiter des qualités de la mauve avec cette lotion adoucissante :
- Versez une grosse tasse d’eau bouillante sur une poignée de fleurs et de feuilles de mauve.
- Portez à nouveau à ébullition, couvrez, retirez du feu et laissez infuser jusqu’à refroidissement complet. Filtrez.
- Utilisez-la matin et soir, aussi bien en lotion que pour la préparation de vos masques et autres soins "maison".
- Cette eau florale, une fois versée dans un petit flacon, se conserve une semaine au réfrigérateur. C’est d’ailleurs un très bon plan, du moins pour les peaux normales, car elle profiteront ainsi en plus des effets du froid !
Astuce : une petite cuillère de miel liquide ajoutée à la préparation en train de refroidir rendra votre lotion encore plus adoucissante. Secouez bien avant chaque emploi !
Problème de couperose ? La mauve est toujours votre alliée, mais préférez-la alors en décoction :
- Versez 1 cuillère à soupe de mauve dans un quart de litre d’eau, portez à ébullition et laissez cuire 15 minutes.
- Attendez que la décoction refroidisse, filtrez, trempez une compresse ou un tissu fin… appliquez !
Vous pouvez procéder de la même manière, avec les fleurs de sa cousine, la guimauve : elles partagent l’art d’apaiser toutes les inflammations de la peau, du visage ou d'ailleurs…
Si vous avez de la verveine au jardin, le mélange mauve et verveine convient aussi très bien !

 

Et côté bien-être ?

L’infusion de mauve est excellente à plus d’un titre, et pas seulement pour votre beauté…
- Versez une tasse d'eau bouillante sur 1 à 2 cuillères à café de fleurs et de feuilles de mauve.
- Laissez infuser entre 10 et 15 minutes, filtrez.
- Buvez à petites gorgées une tasse plusieurs fois dans la journée pour calmer le mal de gorge, la toux, la bronchite.
Vous l’apprécierez aussi en gargarismes, en cas d'aphtes, d'angine et autres maux de gorge.
J’ai même entendu dire que cette infusion était aussi recommandée après un traitement aux antibiotiques, pour aider à rétablir l'équilibre de la flore intestinale. À tester, mais sans en abuser… car la mauve a aussi des propriétés laxatives !
En cas de refroidissement, de maux de gorge et autres enrouements, elle est bien sûr excellente en sirop : pour le préparer, suivez le lien publié en fin d'article 😉 .
Si vous souffrez de conjonctivite, elle est toujours votre amie...
- Versez alors l’équivalent d’une tasse d’eau sur une cuillère à soupe de mauve, portez à ébullition, maintenez une minute et laissez infuser 10 minutes.
- Jetez l’eau, mais gardez les fleurs que vous appliquerez humides et tièdes directement sur les yeux pendant une vingtaine de minutes.
Toujours en version cataplasme direct, l’application des feuilles et fleurs cuites de mauve encore chaudes est recommandée en cas de furoncles, de gerçures, de démangeaisons, chaque fois que la peau a besoin de la plus grande douceur…
Et puis, bien intéressant à connaître aussi pour soulager une inflammation des oreilles :
- Mettez 4 cuillères à café de mauve dans un demi-litre d'eau, portez le tout à ébullition et laissez tiédir.
- Versez ensuite la préparation dans un bol, et placez l'oreille au-dessous, en vous couvrant la tête, comme pour une fumigation. Les vapeurs de mauve feront le reste !

Pour le plaisir...

Les feuilles de mauve se mélangent volontiers aux salades lorsqu'elles sont encore jeunes et se consomment ensuite en légumes ou alors ajoutées à une soupe, laquelle profitera de leur richesse en mucilage.
Les fleurs, elles, n'ont pas un goût extraordinaire, mais elles sont tellement jolies... Si vous avez la chance d'en avoir au jardin, parsemez-en vos salades ou ajoutez-en pour décorer canapés, desserts ou tous les plats que vous voudrez !
(Billet republié)
 

Mauve et verveine ? Jetez un oeil par là :

Mauve : la douceur faite fleurMauve : la douceur faite fleurMauve : la douceur faite fleur

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite