Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

DIETETIQUE CHINOISE : QUE MANGER EN CE MOMENT ?

24 Novembre 2017 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Automne, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Forme, #Garder la forme, #Hiver, #Infos sympas, #Legumes, #Sans lait ni gluten, #Bien-être, #Boissons sages, #Epices

 

Diététique chinoise

 

 

Que manger en ce moment ?

Selon la saison, son influence parfois sur notre humeur, mais assurément sur notre organisme, la médecine traditionnelle chinoise préconise de privilégier certains aliments et modes de préparation. Histoire de maintenir, toujours, ce fameux équilibre que l’on appelle la santé !

Démonstration par l’exemple, avec deux recettes et explications offertes par Antoine Wegmüller, praticien en médecine traditionnelle chinoise. Loin de se résumer exclusivement à l’acupuncture, la M.T.C donne une place important à la diététique, tandis que notre homme, lui, ne néglige pas les plaisirs de la table…

Dés de courge à la vapeur aux effluves de gingembre  

Ingrédients en accompagnement pour 2 à 3 personnes : 500 g de courge (verte, Butternut ou orange) pelée et coupée en cubes de 1,5 à 2 cm, 3 ou 4 grosses tranches de gingembre

Préparation :

  • Mettre les ingrédients dans un bol et disposer le tout dans un panier à la vapeur.

  • Dès que l’eau bout, cuire à feu vif entre 15 et 30 min, selon la variété de courge choisie.

  • Retirer le bol du panier vapeur et servir.

Propriétés :

La courge possède un Qi neutre ; sa saveur est douce et fade. Elle tonifie le foyer moyen, favorise le poumon et les intestins et active la circulation des liquides.

Côtes de chou chinois au tofu et champignons parfumés

Ingrédients pour 2 à 3 personnes 5 à 8 feuilles de choux chinois, 100 à 150 g de tofu souple, 5 champignons parfumés Shitaké, 5 dl de bouillon de poule, 100 g de jambon de campagne, 1 cuillère à soupe de crevettes séchées

Préparation et cuisson :

  • Tremper les champignons séchés durant 30 à 60 min dans un peu d’eau tiède.

  • Laver et couper les côtes de chou ; couper le jambon en lamelles et le tofu en cubes.

  • Disposer tous les ingrédients en couches dans une petite marmite en terre cuite (voir photo) ou un caquelon et mouiller avec le bouillon.

  • Porter à ébullition, réduire le feu, mijoter 15 à 20 minutes et servir.

Propriétés :

Le chou et le champignon parfumé sont de tempérament neutre et de saveur douce et favorisent l’estomac. Le tofu est de saveur douce, et il favorise aussi l’estomac. Le jambon de campagne et la crevette sont salés et vont au rein. Nous avons donc ici une préparation très digeste qui soutient et favorise le Qi de l’estomac et du rein en hiver. Un excellent accompagnement avec d’autres plats.


Et pour finir, un petit remède familial d’Antoine, toujours de saison...

 

Boisson au gingembre et sucre brun
 

Il vous faut :

15 gr de racine fraîche de gingembre
20 gr de sucre brun

Facultatif : 10 g (1 cuillère à soupe) de baies de goji


Préparation :

 

  • Peler le gingembre et couper en tranches.

  • Faire cuire le gingembre dans 1 bol d'eau pendant 2 min.

  • Ajouter le sucre et continuer à cuire pendant 1 minute.

Propriétés :


Ce remède familial pour traiter le rhume disperse le froid et le vent à l’intérieur de l’organisme, induit la transpiration, libère la surface.
Prenez éventuellement un peu de soupe chaude, puis couvrez-vous bien après la prise de la boisson afin de transpirer légèrement.
 
PS : avec ou sans refroidissement, pour un accent plus "tonique", ajoutez 1 gramme de poudre de ginseng ou une petite dose de concentré de ginseng (en pharmacie). Vous trouverez aussi des doses de thé de ginseng de 1 g sous forme de granules à dissoudre dans le liquide chaud.

 

Plein d'autres conseils pour une fin d'année en forme ?

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

CITRONS : sur un air de LEMONCELLO...

17 Novembre 2017 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Citron, #Coups de Coeur, #Elixirs & Vins, #Epices, #Fêtes, #12 mois par an !, #En cuisine..., #Fruits, #Gourmandises..., #Bonheurs, #Agrumes, #Idées Cadeaux

Comme un petit air de

 

Lemoncello...

Formidable pour notre santé sous sa forme la plus simple, le citron sait aussi se transformer en petite boisson coquine et délicieuse qui n’a plus grand-chose de sain mais qui procure un plaisir immense ! À déguster avec modération, évidemment, mais surtout à préparer en y mettant tout son cœur…

En guise de mise en route :

- Lavez et brossez 5 citrons non traités (bio)

- Râpez les zestes

- Pressez les jus de 2 citrons

Versez dans un bocal :

- les zestes et le jus des citrons

- 2 bâtons de cannelle coupés en petits morceaux

- 1 g de safran, en filament

Laissez macérer de 5 à 7 jours au frais, et même au frigo.

Puis :

- Filtrez la macération.

- Versez dans une casserole 250 g de sucre et 4,5 dl d’eau.

- Laissez frémir pendant une dizaine de minutes, jusqu’à obtention d’un sirop.

Enfin...

- Laissez ce dernier refroidir, puis mélangez le sirop, un litre d’alcool à 60° (voir ci-dessous) et le jus de citron.

- Mettez en bouteille et conservez au frais et à l’abri de la lumière.

Le plus dur reste à faire… attendez encore 3 semaines avant de déguster.

Rien ne vous empêche, en revanche, de l’offrir avant : un joli cadeau qui saura se faire apprécier !

Accompagné de Cantuccini, ces fameux croquants aux amandes, ce n’est vraiment que du bonheur. Délicieux aussi en guise de long drink, avec une eau tonique pétillante par dessus... Attention tout de même à ne pas en abuser !

CITRONS : sur un air de LEMONCELLO...CITRONS : sur un air de LEMONCELLO...CITRONS : sur un air de LEMONCELLO...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Comment obtenir de l’alcool à 60°?

Achetez une bouteille d'alcool à 96° (en grande surface) et rajoutez 6 dl d'eau distillée. Mélangez bien.

Quant à savoir quel est le calcul à faire pour réduire les degrés d'alcool , on vous disait tout dans ce billet :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

CONSOUDE ET ARTICULATIONS...

10 Novembre 2017 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Forme, #Soins du corps, #Bobos & Co, #Plantes, #Gastro sauvage, #Peau (Soins de la), #Phyto, #Produits "maison" et naturels, #12 mois par an !

 

Teinture de Consoude

 

 

Pour l'amour de vos articulations

Ses fleurs sont certes magnifiques, mais ce sont ses racines qui nous intéressent aujourd'hui. Les vertus cicatrisantes de la consoude lui ont valu à la fois sa réputation et son nom…. On lui a en effet prêté pendant longtemps la capacité de « consolider » les os brisés et on l’appliquait autrefois sur les fractures.

La consoude est utilisée essentiellement en usage externe, sous forme de pommade ou d’onguent, pour traiter les contusions et les problèmes cutanés. Mais pas seulement…

  • Appliquée en cataplasme, directement sur la peau, la racine fraîche et broyée de grande consoude active la cicatrisation des plaies, apaise les brûlures et soigne les gerçures.

Pour être sûr d’en avoir toujours sous la main, et c’est le cas de le dire puisqu’il s’agit ensuite de l’appliquer généreusement sur les articulations douloureuses, mon amoureux a préparé de la teinture de consoude.

Rien de plus simple, selon lui :

  • Dans un gros bocal, placez 100 g de racine de consoude séchée (le plus simple : procurez-vous en en droguerie ou herboristerie !)

     

  • Recouvrez de 5 à 6 dl d’alcool (alcool de grains, style vodka, ou eau-de-vie de pomme par exemple, qui ne titre pas à plus de 40°). Très important : veillez à ce que la consoude soit bien et complètement recouverte !

  • Laissez macérer 1 mois, puis filtrez.

Il ne reste ensuite plus qu’à badigeonner les articulations douloureuses ou enflées, les chevilles gonflées, et même les « oignons » de cette préparation un peu visqueuse : très bons résultats à la clé !

 

Petit portrait d’une grande douée

Facile à reconnaître, avec ses grandes feuilles pointues, couvertes de fines nervures et parsemées de courts poils raides qui les rendent franchement rugueuses au toucher, vous rencontrerez la grande consoude dans les prairies humides, les fossés et en bordure des cours d’eau.

De mai à juillet, sa robuste tige est ornée de petits bouquets de fleurs en forme de tubes, tantôt jaune pâle, tantôt rose ou violet.

En plus, elle se mange ! Les botanistes en herbe apprécient également la grande consoude dans l’assiette : ses jeunes feuilles se mêlent en effet bien aux salades et plus tard, lorsqu’elles sont moins tendres, il suffit de les passer dans une pâte à crêpe et de les cuire à la poêle pour avoir la sensation de se régaler de filets de sole. Mais la plante renferme des alcaloïdes et il ne faut donc pas en abuser.

 
Photo d’ouverture : Viaouest, par Créative Commons

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite