Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

dans les champs

Baume de millepertuis

2 Septembre 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Automne, #Baume, #Bien-être, #Bobos & Co, #Dans le jardin, #Dans les champs, #Été, #Fleurs, #Huiles Essentielles, #Macérats, #Massage, #Peau (Soins de la), #Plantes, #Produits "maison" et naturels, #Soins du corps, #Soins naturels

Baume de millepertuis
Baume de millepertuis

 

Après l’huile... voici le

 

Baume de Millepertuis !

Baume de millepertuis
Baume de millepertuis
Vous avez préparé votre huile de millepertuis cet été ? Vous ne pourrez que vous en féliciter, et plutôt deux fois qu’une. Si la fameuse huile rouge est formidable pour soulager brûlures, coups de soleil et autres soucis de la peau, il faut cependant reconnaître qu’elle n’est pas toujours très pratique à emporter ou à utiliser...
Qu’à cela ne tienne : déclinez-la en version baume ! Sa préparation est archi simple et le résultat, ma foi, très gratifiant ! Prévoyez :
  • 80 ml d’huile ou plus précisément de macérât de millepertuis
  • De 10 à 14 g de cire d’abeille, selon la consistance recherchée.
  • Facultatif : 5 à 7 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
Et bien sûr une balance, des petits pots (ici de 30 ml), un récipient pouvant aller au bain-marie, une cuillère fine ou baguette en bois, le tout parfaitement propre, voire stérilisé.
Ensuite...
- Versez ’huile rouge et la cire d’abeille dans un petit récipient.
- Laissez chauffer au bain marie, en mélangeant avec une cuillère en bois, jusqu’à ce que la cire soit bien fondue.
- Sortez le mélange du bain -marie, laissez tiédir un peu et ajoutez, si vous le désirez, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (j’en ai mis 7).
- Versez dans de petits pots, et attendre que le baume se fige avant de mettre les couvercles.
Variante : à la place ou en plus de la lavande vraie, vous pouvez aussi ajouter de l’huile essentielle de camomille romaine. Toutes deux cicatrisantes, apaisantes et régénératives, sont de grandes amies de la peau qui complètent à merveille l’action du millepertuis.
Envie d'un baume plus crémeux ? 
Réputée pour calmer brûlures, coups de soleil, piqûres de toutes sortes, égratignures, et autres bobos bobos du quotidien, l’huile de millepertuis contribue aussi à soulager certaines névralgies, douleurs musculaires et dorsales.
Dans ce cas, pour réaliser un baume plus crémeux donc plus facile à appliquer en douceur, par exemple en massant la zone douloureuse sans trop appuyer, la formule « magique » pour la base du baume se compose de :
  • 50 % de macérât huileux
  • 25% de cire d’abeille
  • 25 % de beurre de karité
La préparation est ensuite la même.
L’ajout de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ou de camomille romaine reste bien sûr toujours possible. Pour un effet plutôt anti-douleur, remplacez-les dans les mêmes proportions par de l’huile essentielle d’hélichryse italienne ou de l’huile essentielle de laurier noble.
Attention : pas d’exposition au soleil après avoir une application de millepertuis, car ce dernier est photosensibilisant !

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo 

Si vous avez manqué le début ou pour en savoir plus sur le millepertuis, c’est par ici :
Baume de millepertuisBaume de millepertuisBaume de millepertuis

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo 

Lire la suite

MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !

17 Juin 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Lotions & Co, #Produits "maison" et naturels, #Dans les champs, #Fleurs, #Peau (Soins de la), #Plantes, #Soins du corps, #Huiles Essentielles, #Bobologie, #Dans le jardin, #Été, #Automne

MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !

 

Plante solaire par excellence…

 

Oui au Millepertuis !
MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !
Oui, je sais, je vous le remets chaque année, mais avouez qu’il y a de quoi ! Juste quelques jours pour la cueillette et ensuite pour que la magie opère smiley
Les Druides considéraient le millepertuis comme une plante bénie, dont la seule odeur aurait déjà des vertus protectrices. Ses fleurs, 5 grands pétales jaune or, sont caractéristiques de cette plante qui se plaît aussi bien dans les lieux secs que sur les bords de chemins ou dans les pentes de jardin. Très réputé aujourd’hui pour ses heureuses propriétés sur l’humeur, le millepertuis se transforme aussi en une magnifique huile... qu’il ne tient qu’à vous de préparer.
Aux alentours du solstice d’été, c’est le bon moment de récolter cette plante solaire que l'on appelle aussi herbe de la Saint-Jean !
L’huile de millepertuis, qui est en réalité un macérât, fait typiquement partie de ces vieilles recettes comme on les aime et que l’on se passe de génération en génération. Et on a bien raison ! Il en existe différentes versions, en voici deux.

 

Contrairement aux huiles obtenues par extraction de la plante, afin de pouvoir transmettre ses qualités le millepertuis (Hypericum perforatum ) est mis à macérer dans une autre huile végétale. Tout l’art consiste à faire votre cueillette juste au bon moment : lorsque les boutons sont sur le point d’éclore et que les premières fleurs viennent de s’ouvrir.
Première manière de procéder :
  • Versez 500 g de fleurs fraîches de millepertuis dans un gros bocal. Recouvrez d’un litre d’une belle huile d’olive (toujours de première qualité, évidemment) et d’un demi-litre de vin blanc.
  • Laissez macérer pendant 4 jours.
  • Mettez ensuite à chauffer au bainmarie, jusqu’à évaporation complète du vin.
  • Filtrez, et versez cette belle huile rouge dans de petits flacons.
Plus simple ? Une variante consiste à procéder de même, mais sans le vin blanc : laissez alors macérer l’huile et les fleurs au soleil pendant trois semaines avant de filtrer.

 

Ami de la peau...

Cette belle huile rouge est un grand classique chaque fois que la peau a des ennuis. Vous l’apprécierez en compresses, pour soulager les coups de soleil, mais aussi les brûlures et les autres inflammations cutanées.
Elle semble même capable de faire la peau aux verrues, parfois seule, mais de manière bien plus efficace encore lorsqu’elle s’associe à une huile essentielle, elle-même réputée contre les verrues : badigeonnez la ou les verrues deux jours de suite, matin et soir, avec un peu d’huile de millepertuis additionnée de 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree.
En massage, l’huile de millepertuis permet aussi de calmer les douleurs musculaires ou dorsales, ainsi que certaines névralgies.
En cas de douleurs articulaires (arthrite, goutte…), effet optimal en massant l’endroit douloureux avec une vingtaine de gouttes d’huile essentielle de lavande préalablement diluées dans l’équivalent de 3 cuillères à café d’huile de millepertuis.

… et même de la beauté !

Quant à l’infusion de millepertuis, elle offre de belles qualités pour l’humeur, pour chasser la déprime ou même éviter le surmenage. Comme elle présente quelques contre-indications, et peut aussi interférer avec la pilule contraceptives, la prudence recommande de prendre l’avis d’un pro et de tenir compte de la situation personnelle.
En usage externe en revanche, pas de souci : le millepertuis est adoucissant, anti-inflammatoire et même antirides…. Les peaux sensibles ne peuvent que dire « merci » !
La décoction de millepertuis était traditionnellement appréciée pour laver les plaies.
Pour le soin de la peau, la même décoction, utilisée en lotion tiède, apaise les peaux fines et hypersensibles.
Attention : n’employez surtout pas l’huile de millepertuis avant de vous exposer au soleil, car elle est photosensibilisante !

(Billet republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !
MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !
MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !
MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !
MILLEPERTUIS : préparez votre « HUILE » !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler

3 Mai 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bobologie, #Dans la forêt, #Dans le jardin, #Dans le verger, #Dans les Jardins Amis, #Dans les champs, #En cuisine..., #Fleurs, #Gourmandises..., #Phyto, #Printemps..., #Été, #Gastronomie Sauvage, #Plantes sauvages, #Remèdes naturels, #Produits "maison" et naturels

Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler

 

Lierre Terrestre

 

 

Une plante tout à fait délicieuse !

Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler
Jardin, champs, haies, bords de route ou forêt… pour autant qu’il puisse profiter d’un peu d’ombre et d’humidité, le lierre terrestre se plait et revient partout ! À dire vrai, il serait même vite envahissant. Mais loin de nous l’idée de s’en plaindre lorsque l’on connaît ses qualités !
Autrefois considéré comme plante magique et parfois utilisé pour la divination, le lierre terrestre avait la réputation, s’il était placé sous le lit, de redonner des forces à la jeune mère après l’accouchement.
Il était également apprécié pour aromatiser la bière et lui apporter une certaine amertume. Depuis, le houblon a pris le relais, mais si vous faites votre bière vous-même et que du lierre terrestre pousse près de chez vous, pourquoi ne pas essayer ?
 
Au Moyen Age, il était recommandé pour faire baisser la fièvre.
Traditionnellement apprécié depuis la même époque pour soigner, entre autres troubles, le rhume, la toux et les différentes formes de bronchites, il permet aussi, en usage externe, d’améliorer les abcès et les furoncles.
Comment ?
Dans ce dernier cas, il suffit d’appliquer les feuilles fraîches, à peine écrasées, en cataplasmes.
Infusion : une cuillère à soupe de lierre terrestre infusée une dizaine de minutes dans l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante aide à soulager aussi bien un début de refroidissement que des maux de gorge déclarés ou encore des troubles respiratoires. À plus forte raison si vous sucrez cette dernière avec du miel !
Il est possible enfin de réaliser une huile : une préparation toute simple, qui peut rendre de grands services :
  • Versez pour cela 10 poignées de lierre terrestre dans un gros bocal
  • Recouvrez d’un litre d’huile d’olive
  • Laissez macérer pendant un mois au soleil, puis filtrez.
Et voilà une excellente huile à utiliser en compresses, sur les plaies ou pour soulager des troubles inflammatoires.
 

En cuisine…

 
En cuisine, son parfum à la fois boisé et parfumé relève agréablement les salades, les soupes et bien d’autres préparations. La preuve avec Françoise Marmy, qui a l’art de nous mettre l’eau à la bouche…
Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler

Boulettes de chèvre frais au lierre terrestre

1 fromage de chèvre frais
1 bouquet de  feuilles de lierre terrestre
fleurs pour la déco
 
  • Écraser le chèvre frais à la fourchette.
  • Ajouter les feuilles de lierre terrestre ciselées finement
  • Former de petites boulettes
  • Les déposer sur un petit cracker ou sur une feuille de lierre terrestre et décorer avec les fleurs.
Et il ne reste  plus qu’à vous régaler, les yeux d’abord, le palais ensuite…
 

Cette jolie recette tout comme d'ailleurs les photos de ce billet, sont de Françoise Marmy. Merci à elle !

 

(Article republié)

 

Vous aimez les saveurs de la cuisine sauvage et les préparations gourmandes ? Vite, allez faire un tour sur son site et découvrez ses prochains stages ici ou ailleurs ! Plein d'autres tentations ici :

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Et pour finir la voix claire, je vous rappelle cette préparation qui contient, elle aussi, du lierre terrestre :

Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler
Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler
Lierre terrestre - Pour soulager ET régaler

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

PISSENLIT : LE VIN...

22 Avril 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #En cuisine..., #Dans les champs, #Elixirs & Vins, #Fleurs, #Gastro sauvage, #Gourmandises..., #Plantes, #Éte, #Bonheurs, #Printemps..., #Tonus, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #Dans le verger

 

Préparez les plaisirs de l'été...

 

Oui au Vin de Pissenlit !

Les printemps se suivent et sur certains points exquis se ressemblent... Cela vaut bien une nouvelle reprise : mettez ces petits soleils en bouteille !
Le bonheur est toujours dans le pré, cours-y vite... cette fois pour préparer un apéro estival aussi délicieux que rafraîchissant. Après le premier essai  du printemps passé,  j'attendais avec impatience de pouvoir en refaire, je ne vous dis que ça. Voilà qui vous tente, vous aussi ? Cueillez alors 1 à 2 belles poignées de fleurs de pissenlit, aux alentours de midi, lorsqu’elles sont bien ouvertes. Ensuite…
Laissez sécher les fleurs à l’air libre, sur un plateau ou dans un grand sac en papier bien ouvert, afin que leurs petits hôtes puissent s’en aller.
Le lendemain, il suffit de mettre dans un gros bocal :
· les fleurs de pissenlit
· 2,5 dl d’alcool
· 1 l. de vin blanc
· 1 citron bio coupé en  tranches
· 200 g de sucre.
Laissez macérer un mois, filtrez. C’est tout ? Oui c’est tout !
Il ne reste plus qu’à mettre en bouteilles et à déguster bien frais, et surtout... en bonne compagnie !
Petit conseil d'amie : là, cela vous fera seulement un ou deux petits apéros. N’hésitez donc pas à multiplier les quantités par 2, par 3, par autant que vous voulez !

(Billet republié)

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO
Si les champs sont recouverts de pissenlit, à vous aussi ce délicieux classique :
PISSENLIT : LE VIN...
PISSENLIT : LE VIN...
PISSENLIT : LE VIN...

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Macérât de pissenlit: pour l'amour de votre peau

14 Avril 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beauté, #Dans le jardin, #Dans les champs, #Fleurs, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Printemps..., #Produits "maison" et naturels, #Massages, #Visage

 

Huile solarisée de Pissenlit

 

Un vieux remède anti-âge ! 

Macérât de pissenlit:  pour l'amour de votre peau
On ne tarit pas d’éloges à son sujet, et ma foi, il y a de quoi ! En voici une nouvelle preuve avec, entre deux préparations gourmandes, une petite recette beauté déjà chère à nos grands-mamans, et à redécouvrir sans tarder ! Pour le plaisir des yeux d’abord, et celui de la peau ensuite…
Rien de plus simple ni d’ailleurs de plus sympa à préparer que l’huile solarisée de pissenlit !
Choisissez bien sûr d’abord un endroit le plus éloigné de toute pollution possible.
Par une jolie journée de printemps ensoleillée, cueillez des fleurs de pissenlit, de préférence le matin. J’ai ajouté quelques fleurs de calendula, elles aussi de toutes grandes amies 🙂.
Laissez-les sécher quelques heures afin que tous les petits hôtes indésirables puissent s’enfuir mais aussi pour que l’humidité s’évapore.

Ensuite...

🌼 Remplissez un bocal de ces petits soleils.
🌼 Recouvrez d’huile de tournesol bio, de sésame, d’olive ou autre… en fonction de vos préférences. Pour ma part, cette année je fais un petit bocal tout tournesol, et l’autre avec 80 % d’huile de tournesol et 20 % d’huile d’avocat.  
🌼  Fermez le couvercle.
🌼 Exposez ensuite votre bocal à la douce chaleur du soleil printanier, en ouvrant chaque jour le couvercle une grosse demi-heure, afin de laisser toute humidité (eau résiduelle) s’échapper.
🌼 Laissez cette macération se faire tout en douceur, entre 21 jours et quatre semaines.
🌼 Une fois ce temps écoulé, filtrez, pressez bien les fleurs et mettez votre huile solarisée dans de jolis flacons.
Pourquoi vous allez l'adorer ? 
Nos grands-mamans le savaient bien : l’huile de pissenlit est une grande douée pour prévenir le vieillissement cutané et rendre le teint plus lumineux, mais aussi apaiser les peaux irritées, régénérer celles qui en ont besoin et calmer les fesses de bébé en cas d’érythème.
Vous vous l’aimerez aussi pour prendre soin de votre corps, de vos mains, de toutes les zones qui demandent à être chouchoutées. En plus, c’est une excellente base pour une huile de massage décontractante…
Mais chut….  Je reviens bientôt avec une amie qui vous en dira encore plus 😉. Pour être prête à la suivre, partez à la cueillette et commencez sans tarder votre huile solarisée !

 

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Macérât de pissenlit:  pour l'amour de votre peau
Macérât de pissenlit:  pour l'amour de votre peau
Macérât de pissenlit:  pour l'amour de votre peau
Macérât de pissenlit:  pour l'amour de votre peau
Macérât de pissenlit:  pour l'amour de votre peau

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

Envie d'un autre macérât de saison ? Celui-ci est plein de poésie...

Sans oublier cet incontournable, dont je ne me lasse pas :

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Pissenlits : faites-en tout un miel !

8 Avril 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #En cuisine..., #Dans les champs, #Fleurs, #Gastro sauvage, #Gourmandises..., #Bonheurs, #Plantes, #Printemps..., #Dans le jardin, #Confitures, #Dans le verger

Pissenlits : faites-en tout un miel !

Avec les Pissenlits...

 

Le bonheur est dans le pré

Leur lumineux retour vaut bien une petite reprise...

Avec eux, le bonheur est dans le pré, mais aussi un peu dans le pot... Vous avez égaré la recette de votre grand-maman ? Qu’à cela ne tienne !
Choisissez bien sûr un pré sauvage ou un jardin non traité, loin des routes et de la pollution, cueillez environ 366 fleurs de pissenlit (faites-en une petite méditation !), et laissez-les reposer à l’air libre. Cela permet à d’innombrables petites bestioles de s’en aller…
Le lendemain, mettez dans une bassine :
  • les fleurs de pissenlits (environ 620 g après repos)
  • 1,5 l. d’eau
  • 2 citrons bio coupés en tranches.
  • Laissez cuire le tout entre 20 et 25 minutes, puis passez.
  • Ajoutez 1 kg de sucre.
  • Faites cuire à gros bouillon pendant 4 minutes.
  • Pour obtenir la consistance d’une gelée, ajoutez 3 sachets de agar-agar préalablement délayé dans de l’eau froide, et cuisez encore 2 minutes.
Il n’y a plus qu’à mettre en pots et à déguster, en tartines ou sur un petit chèvre frais.
 Le pissenlit toujours,   mais en plus sage ?
On peut faire confiance au "langage des oiseaux" ! La preuve ? Le pissenlit doit son nom à son incontestable action dépurative, bien connue et reconnue depuis des siècles !
Et si on l’appelle aussi dent-de-lion, c’est cette fois à cause de la forme, très dentelée, de ses feuilles….
Ses feuilles, précisément, sont depuis longtemps utilisées pour leurs propriétés diurétiques. Particulièrement riches en potassium, elles contribuent à nettoyer le sang et à faire baisser les tensions trop élevées.
C’est encore le moment de faire un grand nettoyage de l’organisme, avec une cure dépurative de 3 à 4 semaines :
  • Versez une tasse d'eau bouillante sur une grosse cuillère de feuilles de pissenlit, laissez infuser quelques minutes, filtrez. Buvez entre une et trois tasses par jour.
À côté de cela, salades de pissenlit à volonté !
Et oui bien sûr aussi aux feuilles de pissenlit, complétées d’ortie et de plantain pour faire des soupes très détox …
Les boutons des fleurs de pissenlit se marient bien avec les oeufs brouillés. Ils peuvent aussi être mis au vinaigre, puis utilisés, après un mois de repos, comme des câpres.
(Article republié...)
Faites-vous du bien et régalez-vous ! N'en oubliez pas pour autant tout ce que les coquettes pâquerettes ont à vous offrir... ça, c'est par ici :

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

 Et puis, pissenlits, pâquerettes, mais aussi plein d'autres plantes de saison et bientôt les herbettes, si vous êtes à la recherche d'idées pour les adopter dans vos rituels beauté ou alors les transformer en véritables alliés de votre bien-être, vous trouverez dans ce livre bien plus d'une suggestion par jour... Plus d'infos ? Rendez-vous là : 

Pissenlits : faites-en tout un miel !Pissenlits : faites-en tout un miel !Pissenlits : faites-en tout un miel !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Plantes sauvages - salade printanière

19 Mars 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Printemps..., #Plantes, #Plantes Aromatiques, #Dans le jardin, #Dans le verger, #En cuisine..., #Gourmandises..., #Dans la forêt, #Fleurs, #Gastronomie sauvage, #Bonheurs, #Dans les champs

 

Tout le Printemps

 

dans l’assiette !

Plantes sauvages - salade printanière
Chic, au plaisir des yeux s’ajoute en ce moment celui des premières saveurs sauvages retrouvées ! À condition de savoir ce que l’on cueille, de ne se servir qu’en quantité modeste, et bien sûr loin des routes et des lieux pollués. 

 

Cette assiette vous fait envie ? Elle a régalé les papilles de Françoise Marmy, notre fidèle herboriste gourmande, et il ne tient qu’à vous de suivre sa suggestion...  
À une base de doucette du jardin, Françoise a ajouté des feuilles et des fleurs de primevères et de violettes, des jeunes feuilles d'égopode et de petite pimprenelle, ainsi que du pissenlit.
Histoire de varier les cueillettes et les plaisirs, elle met parfois aussi de l’oseille des prés, de la cardamine hirsute, des rosettes de coquelicot, des feuilles de mauve… Et pour compléter, pourquoi pas un ou deux œufs cuits dur et quelques noix en morceaux ?
Quant à la sauce à salade, voici celle que Françoise propose :
  • 1 cc de moutarde
  • 1 cs de vinaigre balsamique
  •  1 cs de vinaigre de pomme
  • 1 cs de levure alimentaire
  • 4 à 5 cs d’huile d’olive
  • 2 cs  de lait de soja et du sel
Émulsionnez bien, afin de rendre la sauce onctueuse
Il ne reste qu’à mélanger le tout et à déguster cette magnifique cueillette. Bon appétit !
(Article republié)  
oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

Découverte de la cuisine sauvage , Apéros sauvagessemaine dans les Grisons ou encore Cycle des 4 saisons… si mieux (re)connaître les plantes sauvages vous tente, vous trouverez toutes les infos utiles par ici :

Plantes sauvages - salade printanière
Plantes sauvages - salade printanière
Plantes sauvages - salade printanière

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

LE PLANTAIN, CONTRE LES ALLERGIES C'EST LE N° UN !

17 Février 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Garder la forme, #Dans les champs, #Plantes, #Produits "maison" et naturels, #Printemps..., #Phyto, #Bobologie, #DIY, #Teintures, #Dans le jardin, #Dans le verger

 

Numéro 1 contre les allergies

 

 

Vive le Plantain !

LE PLANTAIN, CONTRE LES ALLERGIES C'EST LE N° UN !
Les allergies aux pollens et rhume des foins ne vont pas tarder à se réveiller. Êtes-vous prêt(e) à réagir dès les tout premiers signes ? Pour une fois, on est à l’heure… Voici une solution « maison », simple et naturelle, que vous pouvez encore préparer dans les temps et qui donne d’excellents résultats !
 
Si vous souffrez d’allergies saisonnières (pollens, graminées…), vous savez sans doute déjà que la teinture mère de plantain est un remède particulièrement efficace. Vous pouvez bien sûr l'acheter toute prête. Rien de plus simple, ni de plus efficace cependant que de la réaliser vous-même !
  • Procurez-vous (en droguerie ou en herboristerie) 100 g de plantain séché. On préparera de la teinture avec la plante fraîche plus en avant dans la saison, mais pour l’instant, parons au plus pressé… action !
  • Placez le plantain dans un gros bocal à fermeture hermétique.
  • Recouvrez de 7 à 8 dl d’alcool (alcool de grains, eau-de-vie de pommes par exemple), fermez le bocal.
  • Laissez reposer un mois, filtrez et prélevez ce dont vous avez besoin, idéalement dans une bouteille à pipette.
Ensuite ? Prenez 25 à 30 gouttes diluées dans un verre d’eau, 3 fois par jour si vous souffrez d’allergies, de toux ou lorsque vous avez envie de vous nettoyer de l’intérieur. Une bonne cure en perspective ! Et, si tout va bien, oubliez les allergies saisonnières…

 

Lorsque le printemps sera bel et bien là…

Profitez de vos balades pour ramasser beaucoup de plantain. Rincez-le rapidement et mettez-le à sécher.
Une fois qu’il sera bien sec, émiettez-le, versez-le dans un gros bocal, et procédez comme proposé ci-dessus !
 
Pour une future belle cueillette…
Qu’il s’agisse du plantain lancéolé ou du plantain major (ou grand plantain), dont les feuilles sont plus courtes et plus larges, les deux ont les mêmes qualités.
Dans un cas comme dans l’autre, une dernière recommandation : ne récoltez évidemment pas du plantain provenant d’un jardin ou des bords d’un champ qui seraient traités !
Idem en pleine nature : éloignez-vous le plus possible des risques de pollution, mais rincez-le tout de même brièvement après votre récolte. Moyennant quoi, le plantain ne vous fera vraiment que du bien !

 

Photo d'ouverture : Françoise Marmy

(Billet republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Coquelicot sirop toux et insomnie

4 Février 2022 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bobologie, #Boissons sages, #Dans les champs, #En cuisine..., #Fleurs, #Forme, #Garder la forme, #Gourmandises..., #Hiver, #12 mois par an !

Coquelicot sirop toux et insomnieCoquelicot sirop toux et insomnie

 

Coquelicot

 

Le plus beau des sirops !

Coquelicot sirop toux et insomnie
L’heure n’est pas encore aux joyeux champs de coquelicots, mais justement, c’est maintenant qu’il peut se révéler particulièrement précieux pour chasser les soucis du moment. Et plutôt deux fois qu’une…
En plus de sa couleur sublime et de son élégance raffinée à la belle saison, le coquelicot a des vertus sédatives et calmantes : un allié de choix pour apaiser, lorsque c’est nécessaire, les toux des petits et des grands, mais aussi aider à retrouver Morphée ou juste pour le plaisir
🌺 Versez les pétales de coquelicot, (ici séchés, février oblige) dans un récipient : bocal de verre, pichet ou bouteille à large col par exemple. Attention : les coquelicots séchés vont gonfler beaucoup pendant la macération : j’ai rempli la moitié de mon pichet de fleurs séchées, et recouvert ensuite de 1 l. d’eau filtrée.
🌺 Recouvrez-les d’eau bouillante, et laissez reposer entre 20 et 24 heures (mis en début d’après-midi, et m’en suis occupée le lendemain dans la matinée).
🌺 Portez le tout à ébullition, puis laissez refroidir.
🌺  Filtrez, pesez le liquide obtenu et ajoutez le même poids en sucre (ici 300 g), plus le jus d’un citron.
🌺 Faites cuire le tout doucement une quinzaine de minutes, jusqu’à ce que le mélange épaississe sensiblement.
🌺 Il ne reste plus qu'à mettre en petites bouteilles, préalablement ébouillantées.
Côté conservation ? Plusieurs mois aussi longtemps que les bouteilles sont hermétiquement fermées. Une fois ouvert, gardez le sirop au réfrigérateur !
Coquelicot sirop toux et insomnieCoquelicot sirop toux et insomnie
Coquelicot sirop toux et insomnieCoquelicot sirop toux et insomnie
Ensuite, en "sirop remède", à raison de 2 à 3 cuillères à café par jour pour les enfants  et de 4 à 5 cuillères à café par jour pour les adultes en cas de toux,  ou alors plus ponctuellement, seul ou rallongé avec de l'eau chaude, avant d'aller dormir si Morphée n'est pas toujours au rendez-vous, en boisson plaisir avec de l'eau fraîche et une tranche de citron, ou encore pour aromatiser vos préparations gourmandes, c'est comme vous préférez !

🌺🌺🌺🌺🌺

S'il est souvent le sirop contre la toux préféré des enfants, c'est bien sûr à cause de sa magnifique couleur ! Plus foncée lorsqu'il est préparé avec des pétales séchés, elle sera bien plus éclatante si vous réalisez ce sirop au mois de juin, avec des pétales frais !

🌺🌺🌺🌺🌺

Attention: le coquelicot est contre-indiqué durant la grossesse et l'allaitement, ainsi que chez les enfants de moins de 7 ans.
À trop fortes doses, le coquelicot peut provoquer des effets secondaires importants, tels que de la somnolence ou des hallucinations.
Méfiez-vous encore des interactions avec certains médicaments : il est prudent de ne pas combiner le coquelicot avec des somnifères ou des anxiolytiques et, d'une manière générale, avec tous les médicaments favorisant le sommeil.

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Plus sur le gentil et joli coquelicot ? Frais ou séché, faites-en aussi un allié pour votre beauté ou un plaisir à déguster :

Coquelicot sirop toux et insomnie
Coquelicot sirop toux et insomnie
Coquelicot sirop toux et insomnie
Coquelicot sirop toux et insomnie

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !

6 Août 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bains, #Cheveux (Soins des), #Fleurs, #Lavande, #Lotions & Co, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Été, #Beauté, #Bobologie, #Animaux, #Dans le jardin, #Dans les champs

 

Vinaigre de Lavande :

 

 

un « best » beauté - bien-être !

VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !
Chic, l’été bat son plein et avec un peu de chance vous avez plus de temps pour vous ! Profitez-en pour préparer une formule beauté bien-être que vous apprécierez bien au-delà de la période de vacances.
En passant entre les abeilles, j’ai fait ce matin une cueillette de lavande. Il ne reste plus qu’à préparer la suite… Vous venez ?
Avec le vinaigre de lavande, redécouvrez un geste de soin qui garantit la plus grande fraîcheur, tout en nettoyant la peau en douceur, sans l’agresser.
  • Déposez 2 grosses poignées de fleurs de lavande officinale (ici un peu plus de 60 g) au fond d’un grand bocal de verre.
  • Recouvrez complètement – c’est important ! - de vinaigre de cidre, et laissez reposer au soleil pendant 3 semaines.
  • Filtrez, et complétez si vous le désirez par quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Conservez dans des flacons si possible opaques.

Comment l’utiliser ?

Pour le corps :
  • Coupez votre vinaigre de beauté avec de l’eau ou une eau florale, et frictionnez-vous à l’aide d’un gant de toilette ou directement avec la paume de la main. Un délice pour votre peau après la douche ou le bain !
Pour le visage :
  • Toujours dilué, à raison d’une cuillère à soupe de vinaigre de lavande dans un verre d’eau, voilà une excellente lotion pour les peaux grasses ainsi que pour celles qui souffrent d’acné.
Effet lifting ?
  • Appliquez un peu de vinaigre parfumé à la lavande sur votre peau parfaitement nettoyée et maquillez-vous aussitôt.
En masque éclair :
Minimum de préparation et maximum d’efficacité pour régaler toutes les peaux :
  • Mélangez 2 cuillères à soupe de miel et une cuillère à soupe de vinaigre de lavande.
  • Appliquez sur la peau propre, laissez agir 10 minutes, rincez abondamment.
VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !
Dans le bain :
  • Ajoutez-en un peu pendant que vous faites couler l’eau de votre bain : non seulement c’est agréable et relaxant, mais en plus il dissout les résidus de calcaire.
Pour les cheveux :
  • Diluez un petit verre de vinaigre de lavande dans l’équivalent de deux grands verres d’eau, et utilisez en dernier rinçage : brillance assurée !
Et encore ...
  • En compresses, sur le front et les tempes pour calmer certains maux de tête, mais aussi pour apaiser les piqûres d’insectes ou les coups de soleil.
  • Ajouté à une cuvette d’eau pour un bain de pieds rafraîchissant et anti-transpirant, ou alors, dilué toujours, en lotion pour les pieds.
  • Même vos protégés à quatre pattes peuvent en profiter : antiparasitaire, le vinaigre de lavande rafraîchit et fait briller leurs poils.
La bonne nouvelle ?
S’il n’y a pas de lavande près de chez vous, la lavande séchée, à vous procurer chez votre herboriste, convient parfaitement à cette préparation !
Pour finir, le truc « maison » en plus :
Si au contraire il vous reste de la lavande, glissez-en une vingtaine de brins dans un litre de vinaigre blanc bon marché, et attendez entre 8 et 10 jours avant de filtrer : qui dit plus naturel et plus écolo comme produit de nettoyage pour toute la maison ? Et en plus ça sent bon !
Après quelques heures seulement

Après quelques heures seulement

(Billet republié)

Plus avec la merveilleuse lavande ? Par ici...

Envie d'autres recettes pour préparer, pour vous mais aussi pour eux, des soins 100 % naturels grâce aux plantes ? C'est par là :

VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !VINAIGRE DE LAVANDE : votre allié beauté-bien-être !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite
1 2 3 4 > >>