Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?

21 Octobre 2016 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Garder la forme, #12 mois par an !, #Automne, #Phyto, #Tonus, #Détox, #En cuisine..., #Printemps..., #Bien-être, #Produits "maison" et naturels

 

 

 

Envie ou besoin de détox ? À vous

 

le Jus d'herbe de blé !

En ce moment, chez nous c’est cure de jus d’herbe de blé. Drôle d’idée ? Côté goût, pour démarrer la journée, je vous l’accorde,  il y a mieux… Comme cure détox, en revanche, pour drainer les toxines, nettoyer le foie et donner un coup de vitalité à tout l’organisme, difficile d’imaginer mieux. Tonifiant, basifiant… épatant !

L’idéal est bien sûr de faire sa propre culture. Pour cela, vous avez besoin :

-       De plusieurs bacs (au moins deux, plus si vous êtes plusieurs à faire la cure ) à superposer, ou alors d’un bac et d’une planche qui le recouvre complètement, complétée par un poids.

-       De terreau bio

-       De blé à germer bio.

Première étape ...

Placez le blé dans de l’eau tiède pendant quelques heures, ou toute une nuit, jusqu’à ce que le germe commence à sortir.

Remplissez vos caissettes de terreau : 5 à 6 cm suffisent.

Déposez alors le blé germé en surface. Faites en sorte que toute la terre soit recouverte, mais sans que les graines se superposent.

Arrosez bien.

Mettez par-dessus un deuxième bac rempli de terreau, ou alors une planche qui recoure bien toute la surface. Ceci pour deux raisons : d’une part pour bien plaquer les grains contre la terre humide, et d’autre part pour les maintenir dans l’obscurité au moins 12 heures.

Dès que les germes ont atteint 4 ou 5 mm, découvrez le ou les bacs.

Il ne reste plus qu’à vous émerveiller de la rapidité et de la vigueur avec laquelle l’herbe pousse et verdit !

Deuxième étape ?

Maintenez votre petite culture humide, mais sans trop arroser pour autant  sous risque de voir apparaître des moisissures.

    Pour avoir de l’herbe de blé en continu, prévoyez plusieurs bacs et semez en échelonnant sur plusieurs jours.

    Et enfin...  à votre santé !

    • Après 5 à 7 jours, récoltez, en coupant au ciseau et  en laissant la base, plus claire.  Laissez pousser, vous pourrez faire une deuxième, voire une troisième récolte.

    • Juste après l’avoir coupée, passez votre herbe de blé à l’extracteur de jus, de manière à obtenir un petit verre par personne, et buvez sans attendre, le matin, à jeun.

    Pour la première « dégustation », contentez-vous d’une gorgée (ou 2 à 3 cuillères à soupe), et dès le lendemain, encouragez-vous pour un petit verre entier !

    Pour un effet optimal, il est recommandé d’attendre ensuite 30 à 60 minutes avant de manger ou de boire (à l’exception de l’eau, que l’on peut prendre dès que l’on veut).

    Quant à la durée de la cure, en dehors de tout problème de santé, une semaine à  10 jour à chaque changement de saison, cela semble déjà bien !

    Certains n’hésitent pas à dire qu’une telle cure, détoxifiante et basifiante, aide à fabriquer du sang neuf et à nettoyer le foie.  Alors… à votre bonne santé !

    JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?JUS D'HERBE DE BLÉ, vous avez déjà essayé ?

    Encore plus d'idées détox ? En voici :

    Lire la suite

    CONFITS ou non... vive les CITRONS !

    14 Octobre 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Gourmandises..., #Citron, #Epices, #Beaute, #Bien-être, #Bonheurs, #Fruits, #Garder la forme, #Boissons sages, #En cuisine..., #12 mois par an !, #Coups de Coeur

     

    Des CITRONS CONFITS...

    ça vous dit ?

    Rien de tel, vous le savez bien, qu’une petite cure de jus de citron pour se maintenir en forme et garder du peps, même quand il y a trop à faire, même quand le temps est gris ! Allié santé par excellence, le citron sait aussi devenir un allié plaisir sans pareil : la preuve avec les citrons confits…

    Pas toujours faciles à trouver dans le commerce ? Qu’à cela ne tienne : préparez vos citrons confits vous-même ! C’est simple, c’est beau, et ça fait plaisir autant à l’œil sur le moment qu’au palais un peu plus tard.

    Il vous faut pour cela un ou deux grands bocaux, 9 ou 10 citrons bio, du sel de mer fin et 3 cuillères à soupe de gros sel (marin toujours), plus quelques épices : l’équivalent d’une grosse cuillère à soupe de grains de coriandre, une dizaine de clou de girofle et un bâton de cannelle.

    • Rincez les citrons et incisez-les en croix.

    • Étalez du sel de mer fin sur une surface propre, et roulez les citrons dans le sel.

    • Glissez-les ensuite dans le bocal, sans avoir peur de bien les serrer, en alternant avec les différentes épices et le gros sel.

    • Une fois que le bocal est plein, couvrez d’eau, et fermez bien.

    Laissez reposer pendant 6 à 8 semaines au moins, dans un endroit sombre et sec.

    Vos citrons sont confits lorsque leur peau est bien tendre. Ne reste plus qu’à retirer du bocal au fur et à mesure de vos besoins et de les laisser tremper une dizaine de minutes, pour les « dessaler », avant de les ajouter à vos tadjines ou autres plats, à base de poulet, de poissons, de légumes….

    Un délice, vous voilà prévenu(e) !

    Question de goût… Si vous aimez le piment de Cayenne, il trouvera aussi très bien sa place dans le bocal. Grains de poivre bienvenus également.

    Astuce bien-être : même si vous n’êtes pas fan du jus de citron en boisson, prenez l’habitude d’en verser sur vos crudités, ou de lui faire bonne place dans les sauces à salade.

    Côté santé…

    Il y aurait tant à dire sur le citron ! Nous y reviendrons, mais voilà déjà des petits trucs utiles…

    Fort apprécié pour sa richesse en vitamine C et en minéraux, mais aussi pour ses propriétés antiseptiques, purifiantes, dépuratives, stimulantes et régénératrices, le citron est, sous toutes ses formes, un grand allié de la santé.

    De la fameuse cure de citron, pour stimuler le système immunitaire, rester tonique et dynamique jusqu’à un âge avancé, à de nombreux coups de pouce ponctuels en cas de maladies infectieuses, il est aussi utile en cas de refroidissements, de bronchite ou de grippe que pour lutter contre les rhumatismes ou encore dans le cadre d’un régime amaigrissant.

    Alors que son écorce, fraîche ou séchée, a des propriétés toniques, le fruit tout entier sert de base à la fameuse citronnade ou limonade, recommandée aussi bien en cas de fièvre que pour se désaltérer les jours de grande chaleur (bon d’accord, là on en est assez loin…).

    Comment préparer la citronnade ? C’est très simple :

    • Versez deux citrons non pelés (bio, évidemment) et coupés en tranches dans une carafe. Recouvrez d’un litre d’eau, chaude ou froide, et laissez macérer quelques heures.

    En usage externe, un gargarisme de jus de citron aide à soigner l’angine, les inflammations buccales et les aphtes.

    … et beauté

    Astringent, son jus est parfois recommandé en application directe sur la peau, pour traiter l’acné et pour resserrer les pores dilatés.

    Côté beauté enfin, cette même qualité le rend précieux pour un masque purifiant à l’effet légèrement tenseur :

    • Montez un blanc d’oeuf en neige, mariez-le délicatement à un jus de citron, appliquez et laissez poser 10 minutes.

    Quant aux cheveux et cuirs chevelus gras, ils profiteront eux aussi de ses propriétés antiseptiques et astringentes. Dernier conseil de beauté : un jus de citron ajouté à l’eau de rinçage assure souplesse et brillance à la chevelure.

    En savoir plus ? Retrouvez les suggestions « Côté santé … et côté beauté », ainsi que beaucoup d'autres, sur ma page "Livres". C'est par là :

     CONFITS ou non... vive les CITRONS !  CONFITS ou non... vive les CITRONS !  CONFITS ou non... vive les CITRONS !
    Lire la suite

    Les "simples" sont-elles efficaces ?

    7 Octobre 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bien-être, #Bobos & Co, #Dans le jardin, #Éte, #Garder la forme, #Menthe, #Produits "maison" et naturels, #Phyto, #Zen, #Plantes

     

    Les plantes sont-elles efficaces ?

     

    La preuve par... 33 !

    Les "simples" sont-elles efficaces ?

    Tisanes, fumigations, cataplasmes et bains aux plantes font partie de la panoplie « santé » de nos douces grand-mères. Lesquelles nous ont, pour notre plus grand bonheur, souvent transmis une partie de leur savoir. Faites-vous partie de ceux qui se demandent parfois si tout cela est bien sérieux ?

    Réponse entre les pages d’un livre : Les 33 plantes validées scientifiquement, des Drs Bertrand Graz & Jacques Falquet. Sa particularité ? Ses auteurs sont respectivement médecin et biochimiste, chercheurs, tout deux passionnés par le monde végétal et bien sûr le désir de partager leurs connaissances et leurs découvertes.

    Ne vous y trompez pas : il y a beaucoup plus que 33 plantes qui ont fait leurs preuves scientifiquement ! Dans leur souci de mettre ces précieuses infos à notre portée, les auteurs se sont cependant limités à celles que l’on peut trouver et identifier facilement, sans risque de confusion, et qui ne présentent de surcroît pas d’effets secondaires dangereux.

    Un ouvrage d’ores et déjà incontournable pour celles et ceux qui veulent prendre le plus souvent possible leur santé en main naturellement. Et il n’y a plus qu’à suivre les guides, d’abord sur le chemin des décisions, pour aller du symptôme à la plante la plus susceptible de le soulager. Chaque « simple » fait l’objet d’un portrait complet, assorti des endroits où la trouver, et bien sûr de son mode d’emploi.

     

    M comme Menthe,

    mais aussi comme maux de tête et migraine ...

    Les "simples" sont-elles efficaces ?

    Pas de temps à perdre… j’ai donc testé l’alcool de menthe, tel que proposé dans ce livre, pour soulager migraine, tensions musculaires et autres maux de tête :

    Si ce n’est déjà fait, cueillez la menthe de votre jardin et mettez-la sécher.

    - Une fois la menthe bien sèche, émiettez-la et placez-la dans un bocal propre.

    - Recouvrez d’alcool à 90°.

    - Fermez le bocal et laissez-le reposer une semaine à l’abri de la lumière.

    - Après une semaine, filtrez avec une passoire fine.

    - Admirez au passage la belle couleur verte de la préparation, mais transvasez-la aussitôt dans un flacon en verre de préférence teinté.

    Ensuite, lorsque c’est nécessaire, appliquez du bout des doigts sur les tempes et le front en massant doucement pour bien faire pénétrer. Attention toutefois à ne pas appliquer trop près des yeux ou gare aux risques d’irritation.

    Les "simples" sont-elles efficaces ?

    Cette recette d'alcool de menthe est l’une des propositions de Bertrand Graz & Jacques Falquet. Les amateurs, éclairés ou non, en trouveront de nombreuses autres, simples efficaces et surtout … confirmées, dans Les 33 plantes validées scientifiquement - stratégies de soins et modes d’emploi, paru aux éditions Favre.

    Plus sur ce livre ? Sous Plantes & Phyto, par ici...

    Et plus sur la Menthe ? Alors ça, c'est à plein

    d'endroits dans ce blog, par exemple par là...

    Lire la suite