Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

Articles avec #dans les jardins amis tag

Cueillette sauvage : c’est (re)parti !

17 Mars 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bonheurs, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Fleurs, #Gastro sauvage, #Plantes, #Printemps..., #Gourmandises..., #Tonus, #Detox

 

En compagnie de Françoise Marmy

Cueillette sauvage : c'est parti !

Cueillette sauvage : c’est (re)parti !

Vous avez toujours rêvé d’aller passer quelques jours dans les Grisons ou de mieux connaître la Gruyère, de confronter l’image bucolique des paysages suisses à la réalité ? Si vous aimez la nature, y être mais aussi la goûter, c’est peut-être pour cette année ! Pour un maximum de plaisir et de saveurs, suivez le ou plutôt la guide…

Passionnée par le monde végétal et depuis longtemps par la gastronomie sauvage, Françoise Marmy approfondit d’abord ses connaissances aux côtés de François Couplan. Ensemble, ils ouvrent ensuite la voie, très fréquentée depuis, des journées et stages d’initiation à la cueillette. Cueillette suivie, comme il se doit, de la préparation de repas à base de plantes et de fleurs comestibles.

Plus la nature est sauvage, plus Françoise Marmy s’y sent bien. Si la montagne est son endroit de prédilection, les douces campagnes recèlent aussi des trésors qu’elle aime partager. Ici ou ailleurs, elle concocte chaque année un programme des plus variés et... des plus appétissants (voir plus bas).

Mais commençons d’abord par prendre l’apéritif, avec ses canapés à l’alliaire !

Cueillette sauvage : c’est (re)parti !

De quoi avons-nous besoin ?

1 grosse poignée de feuilles d’alliaire, du beurre à température ambiante, du sel, 1 c. à café de moutarde et du pain.

Ensuite...

Hachez finement l’alliaire crue.

Mélangez-la à l’aide d’une fourchette avec du beurre mou.

Ajoutez du sel et une petite cuillerée à café de moutarde.

Etalez cette pâte sur des toasts ou sur des tranches de pain.

Décorez avec des fleurs comestibles de saison (primevère, violette, lamier tacheté, pâquerette, myosotis, etc.)

L'alliaire dans presque tous ses étatsL'alliaire dans presque tous ses états

L'alliaire dans presque tous ses états

Mettez-vous l'eau à la bouche... demandez le programme !

Cueillettes, apéros ou gastro sauvage, dans le Doubs, près de Bulle, en Valais ou dans les Grisons, survie en Haute-Provence… que ce soit pour une journée, un week-end ou une semaine, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts !

Avec Françoise Marmy, partez aussi à la découverte des « simples » pour soigner votre famille ou alors soyez gourmand et apprenez l’art de préparer des confitures sauvages !

Plus ? Retrouvez toutes ses activités sur :

Cueillette sauvage : c’est (re)parti !
Cueillette sauvage : c’est (re)parti !
Cueillette sauvage : c’est (re)parti !
Lire la suite

LA JOIE D'ÊTRE AMOUREUX

7 Février 2016 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Bonheurs, #Bien-être, #Coups de Coeur, #Fêtes, #Infos sympas, #Libido, #Tonus, #12 mois par an !, #Dans les Jardins Amis

Rencontre avec Arouna

La Joie d'être Amoureux

Pétillante, enthousiaste et infatigable, Arouna propose aujourd’hui un jeu de cartes pour célébrer la joie d’être amoureux : une quête qui nous concerne tous !

Calligraphie de Luc Templier
Calligraphie de Luc Templier

Comme le trajet de tous les êtres merveilleusement vivants, vibrants, intègres et passionnés, celui d'Arouna Lipschitz est atypique.

Élève de Lacan, licenciées en lettres, philosophe, professeur de yoga, elle fait 10 ans de psychanalyse, tout en passant de la mystique hindoue à la Kabbale, avant de porter, pendant 10 autres années, la robe orange de swami, assortie de vœux de chasteté.

Elle qui ne parle que d'amour dans ses livres ? Oui, elle… Vient ensuite la question de savoir comment incarner la spiritualité. Elle pose la robe orange et c’est l’heure des retrouvailles physiques et corporelles… Aïe ! Elle se remet alors, comme elle dit elle-même, sur le marché de la vie amoureuse. Tout cela, elle le raconte dans 3 romans autobiographiques et, disons-le, initiatiques (voir plus bas).

Vient ensuite « 52 Clés pour vivre l’amour », le livre, et maintenant le jeu…

Arouna, que représente pour vous la Saint-Valentin ?

Comme tous les rituels, la Saint-Valentin a d’abord une fonction symbolique. C’est le symbole de la fête des amoureux.

N’est-ce pas une joie d’être amoureux ?

Maintenant pour moi, être amoureux c’est un état qui va bien plus loin que juste avoir un amoureux dans sa vie. C’est presque un choix identitaire, philosophique en tous les cas. De la même manière que Simone de Beauvoir disait que l’on ne naît pas femme, mais qu’on le devient, je pense qu’un ne naît pas amoureux, mais qu’on le devient. Reste encore à faire ce choix pour notre vie. Faire ce choix c’est dire que l’on considère la qualité de nos relations comme primordiale, et que vivre un grand amour est hautement désirable pour nous. En attendant la grâce d’une telle rencontre, quelqu’un qui fait ce choix est un amoureux, au même titre qu’il est avocat, plombier, vendeuse, dentiste … Il porte en lui cette énergie amoureuse qui s’enracine dans le fait qu’il est d’abord un amoureux de la vie, il apprécie tous les jours d’être vivant ce qui lui donne, au sens étymologique du terme, de la joie de vivre. C’est cette joie qui caractérise un amoureux, et c’est cette joie qu’il partage avec ses proches, et son environnement de manière générale. Donc la Saint-Valentin est une fête pour plus de gens qu’on ne pense… C’est une manière pour chacun, en couple ou non, de dire qu’il croit à l’amour et que plus il y aura d’amoureux pour la fêter, mieux ce sera pour le monde !

LA JOIE D'ÊTRE AMOUREUX

Comment est né « 52 Clés pour vivre l’amour » ?

C’est Luc Templier qui m’a approchée. Il avait fait 5 ou 6 très belles calligraphies sur l’amour et m’a demandé si je voulais bien en faire les textes… Je me suis prise au jeu… lui aussi… et de fil en aiguille, nous sommes arrivés à cette idée de manuel du parcours amoureux, une sorte de Carte du Tendre moderne, qui décrit les passages obligés, les difficultés à contempler, les obstacles à lever… pour mieux vivre l’amour sur terre. On est arrivé à 52 calligraphies et 52 textes, comme les 52 semaines dans l’année, un clin d’œil pour dire que chaque année, un amoureux peut refaire le tour de son monde amoureux pour voir ce qu’il lui reste à faire pour toujours aimer mieux et être mieux aimé… à l’infini.

Avons-nous vraiment besoin de clés pour apprendre à aimer ?

Peut-être que certains n’en ont pas besoin mais je pense vraiment qu’il y a des clés de sagesse et de bon sens qui peuvent nous aider à ouvrir les portes de nos prisons intérieures en nous indiquant comment mieux repousser nos limites, en nous montrant comment certaines de nos croyances blindent nos coeurs. J’ai eu beaucoup de témoignages, dont celui-ci dernièrement qui semble confirmer que mes clés peuvent être utiles sur le chemin amoureux : « J’ouvre ce livre au hasard quand je perds le fil de l’Amour et je me remets joyeusement à aimer l’homme que j’aime ».

Qu’est-ce qui vous tient le plus à cœur de transmettre à travers ce livre et ce “jeu” ?

D’abord que l’Amour incarné dans de belles relations amoureuses et ultimement dans un couple conscient et ouvert à un grand amour est la plus belle des aventures humaines. Une aventure qui participe à la paix et à plus de joie dans le monde, car quelqu’un qui aime est naturellement dans la pulsion vie, pas dans la pulsion de mort. Mais je tiens aussi à rappeler que l’amour le plus sublime ne garantit pas la compétence relationnelle et que pour conjuguer l’Amour en verbe aimer, il faut comprendre qu’aimer ça s’apprend et qu’il y a beaucoup de choses à savoir pour mettre la réussite de son côté. Pour être tout à fait honnête j’aimerais donner envie à plein de gens dans le monde de faire ce choix amoureux pour leur vie, de leur donner envie de cultiver cette façon d’être au monde. Comme je le dis dans mon introduction au livre : En ces temps de consommation rapide, le moment n’est-il pas venu d’accorder un véritable statut aux amoureux ? De prendre au sérieux l’éros, la pulsion amoureuse qui nous habite, de trouver sage finalement d’ajouter un parfum d’infini au plaisir ?

Belle fête de Saint Valentin à tous les amoureux … et qu’il y en ait de plus en plus sur terre !

LA JOIE D'ÊTRE AMOUREUX

52 Cartes pour vivre l'Amour

Pourquoi un tarot amoureux ?
Chaque carte, illustrée par de très belles calligraphies de Luc Templier, est accompagnée d’un petit mantra et renvoie à une page du livret qui accompagne le jeu. Ensemble, elles couvrent 5 grandes étapes du parcours amoureux : avant la rencontre, de la rencontre à la relation, la relation choisie, vers plus de plaisir, et du bon usage des crises. Une vraie carte du tendre, mais aussi un parcours initiatique pour inviter chacun/e, qu’il soit en couple ou célibataire, à aller vers une plus grande ouverture du cœur.
Après le livre, pourquoi 52 cartes pour vivre l'amour (éd. Dervy) ? « Je crois à la synchronicité, ces clins d’oeil que nous fait le « hasard ». Alors pourquoi pas une sorte de tarot pour les amoureux pour laisser la synchronicité jouer avec nous, inviter un message de l’univers à se manifester. Chaque carte a son mantra amoureux et cela suffit certainement comme bâton de pèlerin pour la journée, mais si on veut approfondir, il y a du texte à méditer sur le « travail » amoureux qu’on pourrait faire pour ouvrir plus son cœur, débloquer son éros ou régler plus facilement un sac de noeuds en cours. C’est ludique mais les cartes sont accompagnées d’un livret bien « sérieux » et ainsi chacun peut jouer sa partie entre ludique et sérieux ! »

Ses autres Livres...

  • Dis-moi si je m'approche
  • L'un n'empêche pas l'autre
  • La voie de l'amoureux - savoir aimer plutôt que rêver d'amour

Et encore...

Vous pouvez aussi retrouver Arouna à travers son enseignement, dans lequel elle partage une philosophie de la relation.Plus sur https://lavoiedelamoureux.com/
Lire la suite

3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

11 Décembre 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Autres Plaisirs, #Bonheurs, #Coups de Coeur, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Fêtes, #Gourmandises..., #Produits "maison" et naturels, #Sans lait ni gluten, #Zen

Ravir les papilles, nourrir la peau et l'esprit...

Offrez plein de petits bonheurs !

3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

En panne d'idées cadeaux ?

En voici 891 + une !

J'adore offrir des livres. Et vous ? Si vous êtes en panne d'idées de cadeaux à glisser sous le sapin, en voici 3 qui ont tout pour enchanter les gourmands, les méditatifs et les fans de recettes de beauté naturelle. Au choix...

 

Avant cela, faites-vous plaisir avec cette petite mise en bouche offerte par Marc Ivo Böhning, aromathérapeute bien connu, mais aussi fin bec à ses heures...

Cake noisette-amandes à l'huile essentielle de Poivre noir

Sans gluten ni lactose

Oui, c'est celui de la photo ! Pour le réaliser, il vous faut :

150 g de farine de riz

150 g de sucre complet

125 g de purée d'amandes (ou beurre, mais sans lactose...)

 40 g de poudre de noisettes

 20 g de poudre d'amandes

  4 oeufs

  1/2 sachet de poudre à lever

  4 à 6 gouttes d'huile essentielle de Poivre noir.

Ensuite :

1 - Mélangez le sucre et la purée d'amandes

2 - Ajoutez les 4 jaunes d'oeufs

3 - Ajoutez les poudres de noisettes et d'amandes, ainsi que la farine de riz et la levure.

4 - Versez les gouttes d'huile essentielle et mélangez bien le tout.

5 - Battez les blancs d'oeuf séparément, puis incorporez-les délicatement.

6  - Enfournez dans le four préchauffé à 170°, et laissez cuire entre 30 et 35 minutes.

Et le chef - Marc Ivo donc - vous dit "Bon aaaap !"

Un entremet pour réjouir petits et grand tout en réchauffant un après-midi d'hiver, avec un bon thé ou alors un vin chaud, pour les plus grands seulement... ça, c'est par là :

Des livres plaisirs plein la hotte !

3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

Votre ami(e) est gourmand ?

Il ou elle, bref, ils craqueront pour la « Cuisine végétarienne aux huiles essentielles » du même Marc Ivo Böhning (éditions Recto Verseau). Il le dit « quelques gouttes et c’est la fête des papilles » ! L’utilisation des huiles essentielles, en cuisine ou ailleurs, exige bien sûr certaines précautions. Sous la conduite du « chef », par ailleurs professionnel de l’aromathérapie, apprenez à composer votre propre aromathèque, faites une place à certaines petites huiles essentielles dans votre armoire à épices et, de l’apéro (mmmh… le guacamole inattendu) aux desserts, laissez vous surprendre ! Et soudain, la plus simple des tartes prend des allures de fête…

L'idée en plus ? Sélectionnez l’une des recettes dont vous savez qu’elle plaira à votre ami(e) et assortissez votre cadeau d’un petit flacon de l’huile essentielle en question.
3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

Plutôt philosophe ou méditatif ?

Alors gageons que votre ami(e) s’est déjà posé la question : comment vivre heureux, en gardant les pieds par terre ? Il aimera cultiver jour après jour les 365 graines de sagesse proposées par Jacques de Coulon, dans son magnifique « Philosophies » (éditions Jouvence) : apprendre à penser par soi-même, tout en se laissant inspirer par les superbes photos de Michel Roggo… voilà un cadeau inépuisable ! Jetez aussi un œil chez votre libraire aux autres livres de Jacques de Coulon : vous méritez bien aussi une petite intention, non ?

L'idée en plus ? Accompagnez votre présent d’une belle bougie : rien de tel que sa flamme pour inciter à la méditation (ou, selon les cas, déclarer la vôtre, mais ça c’est un autre sujet…) !
3 LIVRES PLEINS DE CADEAUX !

Fans de lotions magiques et maison !

Inévitablement, le petit dernier… c’est le mien (éditions Favre)! Comment préparer facilement lotions magiques et florales pour le visage, soins pour les cheveux, crèmes et autres huiles pour le corps, mais aussi prendre sérieusement sa silhouette en main, se relaxer dans un bain ou ailleurs et sourire à la vie ? Tout cela et bien plus, avec des plantes, des fruits, des légumes et des huiles essentielles ! Il y en a pour elle, mais aussi pour lui, qu’on se le dise !

L'idée en plus ? À offrir par exemple avec une préparation maison trouvée sur ce blog : une eau de rose, un vinaigre de beauté, une confiture de Noël ou alors simplement pommes-gingembre, un bocal de citrons confits à déguster dans quelques semaines, un pot de miel au gingembre pour lequel on vous sera reconnaissant tout l’hiver…

Et puis, suivez bien ce Blog ces prochains temps parce que là, si tout va bien, je vais vous offrir bientôt deux recettes absolument irrésistibles ! Réservées aux adultes, je ne vous dis que ça...

Lire la suite

LA MAGIE… DE LA VIE !

18 Juin 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Bonheurs, #Coups de Coeur, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Fruits, #Gourmandises..., #Sans lait ni gluten, #12 mois par an !, #Bien-être

LA MAGIE… DE LA VIE !

Notre délicieux petit blog fête ses deux ans ce week-end ! Pour célébrer l’événement, je vous emmène dans l’un de mes jardins préférés : celui de Fouzia. C’est elle qui nous a préparé cet irrésistible dessert, qui devient franchement inoubliable lorsque l’on y a goûté. Et pour cause…

La recette d’abord ? C’est parti :

  • Pelez 3 ou 4 oranges blondes et retirez soigneusement les « fils » blancs.
  • Coupez en tranches très fines.
  • Arrosez d’eau de fleur d’oranger du Maroc.
  • Saupoudrez d’un peu de sucre blanc et de cannelle.
  • Parsemez de quelques feuilles de menthe finement ciselées.

Encore quelques traits de sucre glace pour décorer, et le tour est joué !

Simplissime à préparer, et de surcroît sans gluten et sans lait, une valeur sûre pour se dépayser et se régaler !

LA MAGIE… DE LA VIE !
LA MAGIE… DE LA VIE !
LA MAGIE… DE LA VIE !
LA MAGIE… DE LA VIE !

Tout cela sent vraiment bon le Maroc, et vous vous demandez sans doute où se trouve ce fabuleux jardin. Surprise… Si vous connaissez la Suisse, vous risquez d’être franchement étonné : il se situe dans la Broye, à deux pas d’Avenches ! Ou comment la rencontre entre Pierre-Yves, agriculteur, et Fouzia a donné naissance à un lieu aussi inattendu qu’envoûtant, « La Magie de la Ferme » !

En pleine campagne fribourgeoise, sous une somptueuse tente marocaine, (oui, oui, avec tapis d’orient au sol), ou alors dans une belle salle digne des mille et une nuits et parfois en plein air, Fouzia fait table d’hôte chaque fin de semaine, jusqu’en fin octobre. Buffets marocains, tajines à se relever la nuit, couscous… je ne vous en dis pas plus. L’eau vous monte à la bouche ? C’est par-là : http://www.magiedelaferme.ch

Cuisine du terroir et produits locaux, brunchs du 1er août, nuitées sur la paille font aussi partie du programme, mais nous… c’est pour le Maroc que l’on y va !

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C'EST LA FÊTE...

Les Jardins d’Alice fêtent leurs 2 ans le 21 juin. Ils enregistraient en mai dernier plus de 10 000 pages visitées. À vous qui êtes de plus en plus nombreux(ses) à venir y passer un moment, Merci ! Et surtout… continuez ! Pour ma part, j’adore vous y retrouver et je promets de venir encore plus souvent partager des recettes, des trucs et des astuces santé, beauté et bien-être, toujours sympas et naturels !

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

LA MAGIE… DE LA VIE !
Lire la suite

CULTIVEZ À LA FOIS VOTRE JARDIN… ET VOTRE BEAUTÉ !

16 Juin 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Coups de Coeur, #Dans les Jardins Amis, #Éte, #Fleurs, #Plantes, #Peau (Soins de la), #Visage, #Cheveux (Soins des), #Bourrache

CULTIVEZ À LA FOIS VOTRE JARDIN… ET VOTRE BEAUTÉ !

Rien de fantastique côté météo en ce moment ? Il nous en faut plus pour se laisser aller ! De toute manière, on va vers l'été, alors voici, en passant, de quoi vous occuper de votre peau et de vos cheveux...

Mauve, capucine ou bourrache, sur ConsoGlobe, faites votre choix !
Lire la suite

En direct du Mexique : ALOE VERA ET BIJOUX en argent

18 Janvier 2015 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Dans les Jardins Amis, #Hiver, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Produits "maison" et naturels, #Plantes, #Visage, #12 mois par an !, #Coups de Coeur

En direct du Mexique : ALOE VERA ET BIJOUX en argent
Aujourd’hui je vous emmène dans un jardin très loin du mien : départ chez Nicolas, au Mexique ! L’aloe vera y est roi, et avec lui une recette traditionnelle transmise par Santos, la grand-maman de l’épouse de Nicolas…

Voici donc comment préparer une crème hydratante super efficace….

Choisissez un aloès suffisamment grand pour pouvoir le priver d’une demi-feuille sans qu’il ne s’affaiblisse. Puis :

  • Retirez ensuite la peau de la feuille afin de ne garder que le gel contenu à l'intérieur. Attention : La peau verte étant toxique, il est important de bien retirer toute la peau.
  • Coupez ensuite le gel de la plante en fines lamelles.
  • Mélangez ces dernières à une crème hydratante bon marché et laissez reposer le mélange durant deux jours.
  • Il restera probablement des morceaux de gel : mixez ou écrasez, mais mélangez ensuite bien le tout avant de l’utiliser en application sur le visage.

L'inconvénient d'une telle crème, précise Santos, est que son odeur n’est pas forcément très agréable : pour compenser cet inconvénient, choisissez une crème hydratante de base parfumée.

Mon conseil : ou ajoutez simplement 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat… (ou de lavande, par exemple, si vous êtes un homme).

Deux recommandations encore : le gel de l’aloe vera accélère la guérison de nombreux soucis cutanés, mais n’appliquez en revanche pas cette crème sur une plaie.

Peu de personnes sont allergiques aux plantes naturelles, mais pour vous en assurer, déposer un peu de cette crème sur votre bras. Pas de réaction ? C’est tout bon !

Si vous aimez presque autant les beaux bijoux en argent que les recettes de beauté naturelles...vous allez être comblé(e) !

bracelet de bras en argent  , reproduction fidèle d'un bijou grec datant de 2300 ans.
bracelet de bras en argent , reproduction fidèle d'un bijou grec datant de 2300 ans.

Sous l’enseigne Vivalatina, Nicolas propose des bijoux aztèques, des bijoux mayas et des bijoux contemporains, tous en argent. Son site offre en plus de bien utiles infos et conseils pour en prendre soin. Et puis, si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi lui demander de réaliser le bijou de vos rêves… Très joli choix, service impeccable, prix aussi, et le sourire en plus !

Et puis qui sait, à l’approche de la St-Valentin, ça peut donner des idées !

N.B. le superbe bracelet de bras de la photo est une reproduction fidèle d'un bijou grec datant de 2300 ans.

Envie d'en (sa)voir plus ?

Lire la suite

DIETETIQUE CHINOISE : QUE MANGER EN CE MOMENT ?

28 Novembre 2014 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Automne, #Dans les Jardins Amis, #En cuisine..., #Forme, #Garder la forme, #Hiver, #Infos sympas, #Legumes, #Sans lait ni gluten, #Bien-être

DIETETIQUE CHINOISE : QUE MANGER EN CE MOMENT ?
Selon la saison, son influence parfois sur notre humeur, mais assurément sur notre organisme, la médecine traditionnelle chinoise préconise de privilégier certains aliments et modes de préparation. Histoire de maintenir, toujours, ce fameux équilibre que l’on appelle la santé !

Démonstration par l’exemple, avec deux recettes et explications offertes par Antoine Wegmüller, praticien en médecine traditionnelle chinoise. Loin de se résumer exclusivement à l’acupuncture, la M.T.C donne une place important à la diététique, tandis que notre homme, lui, ne néglige pas les plaisirs de la table…

Dés de courge à la vapeur aux effluves de gingembre

Ingrédients : en accompagnement pour 2 à 3 personnes
500 g de courge (verte, Butternut ou orange) pelée et coupée en cubes de 1,5 à 2 cm,
3 ou 4 grosses tranches de gingembre

Préparation :

  • Mettre les ingrédients dans un bol et disposer le tout dans un panier à la vapeur.
  • Dès que l’eau bout, cuire à feu vif entre 15 et 30 min, selon la variété de courge choisie.
  • Retirer le bol du panier vapeur et servir.


Propriétés :

La courge possède un Qi neutre ; sa saveur est douce et fade. Elle tonifie le foyer moyen, favorise le poumon et les intestins et active la circulation des liquides.

Côtes de chou chinois au tofu et champignons parfumés. La recette ci-dessous...

Côtes de chou chinois au tofu et champignons parfumés. La recette ci-dessous...

Côtes de chou chinois au tofu et champignons parfumés

Ingrédients pour 2 à 3 personnes
5 à 8 feuilles de choux chinois, 100 à 150 g de tofu souple, 5 champignons parfumés Shitaké, 5 dl de bouillon de poule, 100 g de jambon de campagne, 1 cuillère à soupe de crevettes séchées


Préparation et cuisson :

  • tremper les champignons séchés durant 30 à 60 min dans un peu d’eau tiède.
  • laver et couper les côtes de chou ; couper le jambon en lamelles et le tofu en cubes.
  • disposer tous les ingrédients en couches dans une petite marmite en terre cuite (voir photo) ou un caquelon et mouiller avec le bouillon.
  • porter à ébullition, réduire le feu, mijoter 15 à 20 minutes et servir.

Propriétés :
Le chou et le champignon parfumé sont de tempérament neutre et de saveur douce et favorisent l’estomac. Le tofu est de saveur douce, et il favorise aussi l’estomac. Le jambon de campagne et la crevette sont salés et vont au rein. Nous avons donc ici une préparation très digeste qui soutient et favorise le Qi de l’estomac et du rein en hiver. Un excellent accompagnement avec d’autres plats.

Plein d'autres conseils pour une fin d'année en forme ? Par ici :

Lire la suite

NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !

6 Novembre 2014 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Automne, #Bonheurs, #Coups de Coeur, #En cuisine..., #Forme, #Gourmandises..., #Infos sympas, #Dans les Jardins Amis, #Bien-être, #12 mois par an !

NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !

Ce n’est pas pour vous faire envie. Encore que… pourquoi pas ? Faire son pain, il n’y a rien de meilleur ! Tout comme celui aux mirabelles, proposé il y a quelques semaines, celui-là est l’histoire d’une belle rencontre. Je vous avais promis de vous la raconter, alors la voici…

De Compostelle aux Pains de son chemin

Vous aimez ce qui est beau, ce qui est bon, et ce qui est sain ? Si en plus vous êtes gourmand, vous allez être comblé ! Même les allergiques (attention : les allergiques, pas les intolérants !) peuvent se laisser tenter…

Il était une fois un jeune boulanger, propriétaire à 25 ans d’un commerce qu’il allait rapidement rendre prospère. Travailleur, marié, père de famille, il vivait la vie de nombreux boulangers, et tout semblait aller bien. Et pourtant ! Au tournant de la quarantaine, c’est la crise, le ras-le-bol, l’heure des grandes remises en questions. Et un changement de vie radicale.

Travail sur soi, développement personnel… la métamorphose a commencé.

Quelques années plus tard, on retrouve Marc Haller, autrefois « fantôme de son mal-être », introverti et timide comme il se décrit lui-même, sur les marchés d’Yverdon. Rayonnant, chaleureux, passionné, il y propose des pains tout à fait différents de ceux qu’il vendait alors dans sa boulangerie.

À l’enseigne des Pains de mon Chemin, l’allusion est évidente. Depuis la lecture du « Pèlerin de Compostelle » de Coehlo, Marc Haller découvre et alimente sa légende personnelle. En 2006, la décision est prise. « Ma priorité absolue à ce moment-là était de partir à Compostelle. Je cherchais une nouvelle direction à mon existence, et il n’y avait que ce départ qui pouvait m’apporter une réponse parce que je devais la trouver au fond de moi ».

Au programme : 3 mois, 2000 kilomètres

En marge du cheminement intérieur, il y a des clins d’œil évidents de l’extérieur. « Le troisième jour, j’ai acheté un pain bio que j’ai pu garder 6 jours dans mon sac. Cela a été comme un déclic. J’ai pris conscience que ce pain, même consommé en petite quantité, me nourrissait réellement, m’apportait vraiment quelque chose. C’est là que j’ai décidé de me renseigner plus, d’aller chercher le meilleur. »

Sur le chemin, le meilleur se présente sous formes de belles rencontres. Fortes, authentiques. Dont une avec un Compagnon du Devoir, Vincent, qui devient un ami, sur le chemin de la vie. « On a décidé de se retrouver après le pèlerinage, et de passer 15 jours ensemble, pour chercher et visiter les boulangeries traditionnelles. »

NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !
Le levain, réveil de la vie

Fin juillet, le chemin de Compostelle est terminé. Celui des Pains de mon Chemin a commencé…

« J’avais envie de faire du pain au levain. Il y a de nombreux procédés pour cela. J’essayais, j’apprenais... ».

Cet apprentissage-là, ou plutôt cette gestation a duré 9 mois. « C’est le temps qu’il m’a fallu pour élaguer, pour aller au plus simple, pour exprimer ce que je sentais. Pour laisser, en fait, le processus se faire, sans y mettre de la force. Et je me rends compte maintenant que toute la symbolique géniale de la vie est dans ce processus ! »

Farine, eau et levain… les ingrédients sont les mêmes, et pourtant le pain de Marc a quelque chose de tout à fait particulier. À commencer par le fait que même certaines personnes allergiques au gluten ou/et au blé le supportent ! Mieux : l’apprécient et s’en régalent ! Où est la différence ?

« Je laisse le temps au pain. Le processus demande 24 heures, plutôt que les 3 ou 4 habituelles en procédé industriel ! Et puis, il y a le levain naturel, qui est le réveil de la vie : en fermentant, c’est la céréale elle-même qui redonne à la céréale sous forme de pâte sa force pour la transformation. La particularité de ce levain naturel, c’est qu’il travaille beaucoup plus en douceur qu’une fermentation à la levure de bière. Cette dernière, plus puissante, fait lever la pâte trop vite. Elle ne laisse pas le temps à la céréale de mourir. Or, la céréale doit mourir à l’état de céréale pour renaître à l’état d’aliment ».

Tout s’explique ! C’est la lenteur du processus qui permet à la fois la transformation du gluten en une substance digeste et assimilable, et une renaissance sous forme d’aliment vivant qui offre de l’énergie, de la vitalité et du bien-être !

Quant au goût d’un tel pain, préparé dans les règles de l’art et avec plaisir, qu’il soit au sésame, aux figues, aux dattes, aux noix, aux tomates séchées… je vous laisse imaginer !

Sa préparation, elle, est simple, mais demande un peu de temps. « Cela peut sembler long en temps, parce qu’on veut tous aller trop vite, on veut tout, tout de suite, immédiatement… En réalité, la préparation de ce pain et surtout de ce levain demande 4 jours au départ. Ensuite, il suffit de le nourrir, de véritablement lui donner à manger régulièrement. »

Vous aimeriez en savoir plus ? Cela aussi, c’est très simple ! Marc Haller propose le Pain de son Chemin sur les marchés d’Yverdon, ou alors directement au four, à l’Abergement. Et si vous avez franchement envie de mettre la main à la pâte, il anime régulièrement des ateliers d’un après-midi au cours desquels il partage son savoir-faire et… son levain ! La bonne humeur et le sourire de celui qui a retrouvé sa légende personnelle en plus, évidemment !

Envie d'en savoir encore plus ? Je vous comprends ! C'est par ici : http://www.lespainsdemonchemin.ch/ ou par là : 079 200 84 49

(Article que j'avais eu le réel bonheur d'écrire pour la revue Alternative Bien Être de juillet 2008)

NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !
NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !
NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !
NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !
NOURRIR SON PAIN... NOURRIR SA VIE !
Lire la suite