Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesjardinsdalice.ch

beaute

La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!

16 Juillet 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Elixirs & Vins, #Menthe, #Boissons sages, #Sirops, #Bien-être, #Dans le jardin, #Lotions & Co, #Plantes Aromatiques, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Visage, #Été, #Beauté

Vive la Menthe,

 

pour se rafraîchir ou se faire belle

L'été est là, le thermomètre commence à grimper ! Que boire quand il fait chaud, très chaud ? Rien ne vaut un bon sirop de menthe, pas trop sucré mais bien froid pour se rafraîchir !
Un seul hic : si vous fuyez les "E" et autres additifs en tous genres, vous aurez remarqué qu'il n'est pas toujours facile de trouver un sirop à la menthe vraiment naturel ! Alors finalement... pourquoi ne pas le faire soi-même, vite fait, bien fait !
- Placez une quinzaine de branches de menthes, coupées en gros morceaux, dans une casserole.
- Ajoutez 600 g de sucre et 6 dl d'eau, portez le tout à ébullition, puis laissez cuire 10 minutes à tout petit bouillon.
Comme il était déjà très tard dans la soirée lorsque j'ai fait mon premier sirop de menthe, j'avais laissé le tout dans le casserole, et passé mon sirop le lendemain. Résultat plus que concluant : je ne procède dorénavant plus que comme ça !
5 dl ce n'est pas beaucoup, et ce bon sirop va vite disparaître ! Qu'à cela ne tienne : il est si rapide et facile à préparer que quand il n'y en a plus... il y en a de nouveau très vite!
L'astuce en plus ? Pour plus de saveurs, de parfums, de surprises, mélangez les variétés de menthe, c'est encore meilleur !

Rafraîchissante... pour la peau aussi !

Côté beauté, si vous avez de la menthe dans votre jardin, et dans ce cas c'est souvent à profusion, profitez-en.
La menthe offre en effet ses qualités antiseptiques, anti-inflammatoires, astringentes et cicatrisantes aux peaux normales et grasses, ainsi qu'à celles qui souffrent d'acné.
Si vous avez facilement les pores dilatés, vous apprécierez cette fumigation pour les resserrer :
- Versez dans une casserole d’eau bouillante des feuilles de mélisse, de menthe, de persilet de thym, en proportions égales.
- Maintenez le visage au-dessus des vapeurs 5 minutes, et profitez des bienfaits des plantes !
Pour une lotion parfumée à la menthe, toujours appréciée des peaux grasses, c'est archi-simple :
- Préparez une infusion de menthe, laissez refroidir, filtrez... appliquez.
-Conservez le reste au réfrigérateur si vous souhaitez en profiter quelques jours !
Et ce n'est qu'un avant-goût de tout ce que la menthe fraîche peut faire pour vous. À suivre...

(Billet republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Encore plus de suggestions autour de la menthe ? Par ici...

Envie de plus d'idées, de bien-être ou de beauté, faciles à préparer et à offrir, autour de la menthe ou des autres plantes de l'été ? C'est par ici...
La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!La menthe, pour se rafraîchir... dehors et dedans!

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Mauve : la douceur faite fleur

2 Juillet 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #Dans le jardin, #Dans les champs, #Éte, #Fleurs, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Visage

 

Madame la Mauve

 

en ses jardins...

Plaisir des yeux, de la peau ou du palais... laissez la douce mauve enchanter votre été ! 
Toujours élégante et colorée, à l’état sauvage, le long des chemins, dans les champs ou alors dans les jardins, la mauve est l’un des discrets mais grands bonheurs de l’été ! Cette belle vivace est peu exigeante puisqu’elle se plaît à peu près partout, mais elle offre en revanche beaucoup.
Adoucissante, calmante, émolliente, pectorale et antitussive, anti-inflammatoire, diurétique, elle aide à calmer de nombreux troubles : en infusion, elle est par exemple recommandée pour soulager toux et bronchite, mais pas seulement…
Ses propriétés apaisantes en font tout naturellement l’alliée des peaux sèches, sensibles ou irritées. Cependant, toutes apprécient et peuvent profiter des qualités de la mauve avec cette lotion adoucissante :
- Versez une grosse tasse d’eau bouillante sur une poignée de fleurs et de feuilles de mauve.
- Portez à nouveau à ébullition, couvrez, retirez du feu et laissez infuser jusqu’à refroidissement complet. Filtrez.
- Utilisez-la matin et soir, aussi bien en lotion que pour la préparation de vos masques et autres soins "maison".
- Cette eau florale, une fois versée dans un petit flacon, se conserve une semaine au réfrigérateur. C’est d’ailleurs un très bon plan, du moins pour les peaux normales, car elle profiteront ainsi en plus des effets du froid !
Astuce : une petite cuillère de miel liquide ajoutée à la préparation en train de refroidir rendra votre lotion encore plus adoucissante. Secouez bien avant chaque emploi !
Problème de couperose ? La mauve est toujours votre alliée, mais préférez-la alors en décoction :
- Versez 1 cuillère à soupe de mauve dans un quart de litre d’eau, portez à ébullition et laissez cuire 15 minutes.
- Attendez que la décoction refroidisse, filtrez, trempez une compresse ou un tissu fin… appliquez !
Vous pouvez procéder de la même manière, avec les fleurs de sa cousine, la guimauve : elles partagent l’art d’apaiser toutes les inflammations de la peau, du visage ou d'ailleurs…
Si vous avez de la verveine au jardin, le mélange mauve et verveine convient aussi très bien !

 

Et côté bien-être ?

L’infusion de mauve est excellente à plus d’un titre, et pas seulement pour votre beauté…
- Versez une tasse d'eau bouillante sur 1 à 2 cuillères à café de fleurs et de feuilles de mauve.
- Laissez infuser entre 10 et 15 minutes, filtrez.
- Buvez à petites gorgées une tasse plusieurs fois dans la journée pour calmer le mal de gorge, la toux, la bronchite.
Vous l’apprécierez aussi en gargarismes, en cas d'aphtes, d'angine et autres maux de gorge.
J’ai même entendu dire que cette infusion était aussi recommandée après un traitement aux antibiotiques, pour aider à rétablir l'équilibre de la flore intestinale. À tester, mais sans en abuser… car la mauve a aussi des propriétés laxatives !
En cas de refroidissement, de maux de gorge et autres enrouements, elle est bien sûr excellente en sirop : pour le préparer, suivez le lien publié en fin d'article 😉 .
Si vous souffrez de conjonctivite, elle est toujours votre amie...
- Versez alors l’équivalent d’une tasse d’eau sur une cuillère à soupe de mauve, portez à ébullition, maintenez une minute et laissez infuser 10 minutes.
- Jetez l’eau, mais gardez les fleurs que vous appliquerez humides et tièdes directement sur les yeux pendant une vingtaine de minutes.
Toujours en version cataplasme direct, l’application des feuilles et fleurs cuites de mauve encore chaudes est recommandée en cas de furoncles, de gerçures, de démangeaisons, chaque fois que la peau a besoin de la plus grande douceur…
Et puis, bien intéressant à connaître aussi pour soulager une inflammation des oreilles :
- Mettez 4 cuillères à café de mauve dans un demi-litre d'eau, portez le tout à ébullition et laissez tiédir.
- Versez ensuite la préparation dans un bol, et placez l'oreille au-dessous, en vous couvrant la tête, comme pour une fumigation. Les vapeurs de mauve feront le reste !

Pour le plaisir...

Les feuilles de mauve se mélangent volontiers aux salades lorsqu'elles sont encore jeunes et se consomment ensuite en légumes ou alors ajoutées à une soupe, laquelle profitera de leur richesse en mucilage.
Les fleurs, elles, n'ont pas un goût extraordinaire, mais elles sont tellement jolies... Si vous avez la chance d'en avoir au jardin, parsemez-en vos salades ou ajoutez-en pour décorer canapés, desserts ou tous les plats que vous voudrez !
(Billet republié)
 

Mauve et verveine ? Jetez un oeil par là :

Mauve : la douceur faite fleurMauve : la douceur faite fleurMauve : la douceur faite fleur

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

ROSES - vinaigres de table ou de beauté

18 Juin 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #Bobologie, #Bains, #Cheveux (Soins des), #Dans le jardin, #Fleurs, #Gastronomie sauvage, #Été, #Produits "maison" et naturels, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Printemps..., #Rose, #Visage, #Beauté au naturel

 

Vinaigres Roses

 

Conjuguez les plaisirs !

ROSES -  vinaigres de table ou de beauté
C’est l’été, il fait chaud… pas question de se lancer aujourd’hui dans du trop compliqué ! Comme les roses sont magnifiques, voici une nouvelle idée facile et rapide à réaliser, pour un plaisir à apprécier dans quelques semaines. 
Une fois de plus, le plaisir de la table commence par celui des yeux : un simple flacon de vinaigre de roses, et nous voilà déjà presque en plein contes de fées !
Côté gustatif, le vinaigre de roses apporte saveur et poésie à la plus simple des salades.
Pour le préparer, rien de plus simple :
  • Remplissez un bocal de pétales de roses non traitées, recouvrez lentement de vinaigre, blanc de préférence, laissez reposer 3 semaines à l’abri de la lumière en retournant souvent, filtrez afin de retirer toutes les éventuelles impuretés et versez dans de jolis flacons.
Et voilà comment apporter à votre table une touche d’originalité colorée et délicate, qui fera le bonheur des yeux et des papilles, les vôtres et celles de vos invités !
Votre beauté, c’est leur spécialité !
Pour la beauté et le soin de la peau, le procédé pour préparer un vinaigre de roses est presque le même. À ceci près que j’ai utilisé du vinaigre de cidre bio, lui-même bourré de belles qualités. On récapitule ?

 

 
  • Remplissez un bocal impeccablement propre de pétales de roses fraîches et non traitées, dont vous aurez pris soin de retirer les parties blanches.
  • Faites chauffer du vinaigre de cidre bio, et versez lentement ce dernier, de manière à bien recouvrir les pétales.
  • Laissez macérer entre 15 et 21 jours au soleil.
  • Filtrez, en pressant bien les roses, et mettez en petits flacons qui sont, eux, à garder à l’abri de la lumière.
🌹 Vous apprécierez ce vinaigre de roses en usage externe, pour calmer irritations et piqûres d’insectes ainsi que bien d’autres soucis de peau, démangeaisons, éruptions, mycoses… La bonne formule ? Un part de vinaigre et une part d’eau !
🌹Toujours dilué et appliqué localement en compresses, il aide à soulager coups de soleil et brûlures. En cas de maux de tête, imbibez un tissu de coton de ce vinaigre et gardez-le un moment sur le front.
🌹 En eau de rinçage pour les cheveux, en déodorant, en petite quantité dans le bain pour un effet tellement rafraîchissant ou, dilué avec de l’eau, en gargarisme si vous souffrez d’aphtes, vous ne pourrez que vous féliciter d’en avoir préparé !
🌹 Sans oublier un soin que l’on aime toujours bien : astringent, le vinaigre convient particulièrement aux peaux grasses, les roses lui apportent ses propriétés adoucissantes et anti-âge … et voilà une excellente lotion pour le visage !
Faut-il le préciser, vinaigre gourmet ou vinaigre de beauté, plus les roses choisies (et, petit rappel, impérativement non traitées) seront parfumées et d’une belle couleur soutenue, plus le résultat vous enchantera.  Il m'arrive de mélanger des roses de couleur rouge, rose, saumon et jaune : toutes bios et toutes très odorantes, toutes sont bienvenues 😊 !
Au charme de la cueillette, ajoutez la poésie de la préparation, le plaisir des yeux et des sens, et à vous toute la magie de cette douce et belle alchimie… bien au-delà de ce que durent les roses !

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Envie de plein d'autres folies avec vos merveilleuses roses ? Voici encore une idée simple et, sirop, gelée, crème de beauté... vous en trouverez plein d'autres en vous baladant sur ce Blog, dans Les Jardins d'Alice 😊 !
ROSES -  vinaigres de table ou de beautéROSES -  vinaigres de table ou de beautéROSES -  vinaigres de table ou de beauté

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

EAU DE ROSE : c'est le moment de la préparer !

4 Juin 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Coups de Coeur, #Dans le jardin, #Fleurs, #Peau (Soins de la), #Printemps..., #Produits "maison" et naturels, #Lotions & Co, #Rose, #Soins du corps, #Visage, #Beauté au naturel, #Été

Envie de fraîcheur et de bonne humeur ?

 

À vous l'Eau de Rose !
EAU DE ROSE  : c'est le moment de la préparer !
Chaque année, c'est le même plaisir...😄
Vous êtes fan des eaux florales, ces lotions faciales rafraîchissantes et respectueuses de votre peau ? Alors vous allez aimer celle-ci,  très naturelle et parfumée avec la fleur du moment, qui est aussi celle qui sied si bien à toutes les femmes…
Le mot d’ordre dans les jardins d’Alice, c’est la simplicité. Et si certaines petites potions sont magiques, leur préparation n’a vraiment rien de sorcier. En voici une nouvelle fois la preuve :
  • Versez 5 dl d’eau distillée dans un gros bocal.
  • Ajoutez 20 g de sel marin, remuez bien.
  • Pour finir, déposez encore 3 belles poignées de pétales - ou plus, bien sûr 😉 - des plus belles et surtout plus parfumées roses de votre jardin (bio naturellement), dont vous aurez préalablement détaché les parties blanches ou sèches. Immergez-les doucement, par exemple avec une cuillère en bois, dans la préparation de base.
  • Laissez reposer 4 jours, filtrez, et versez sans tarder votre eau aux jolies nuances désormais rosées dans des petits flacons de verre, si possible opaques.
Parfait après le démaquillage du soir, et le matin pour mettre votre peau de bonne humeur dès le réveil !
  • Petit conseil : veillez à ce que tous les pétales soient progressivement bien recouverts par l’eau, n’hésitez pas à agiter votre bocal. Humez son contenu chaque jour : c’est déjà un petit bonheur.
En plus, c’est si simple à préparer que si vous avez la chance d’avoir des rosiers, vous et vos amies aurez de l’eau de rose 100 % maison et naturelle pendant toute la belle saison !
Pratiquement : frais ou séchés, tous les pétales de roses, pourvu qu’elles soient bio, conviennent : l’expérience a même montré que l’on obtient des couleurs bien plus vives en mélangeant des roses rouges, orangées, blanches…
Pour une plus petite quantité : une grosse poignée de pétales séchés dans 2,5 dl d’eau distillée, avec 10 g de sel marin.
Les astuces en plus ?
  • Vous en avez préparé beaucoup, avec par exemple l'intention d'en offrir autour de vous :  gardez en attendant l' eau de rose au réfrigérateur, c'est ainsi qu'elle se conservera le mieux !
  • Mettez-en un peu dans des bacs à glaçons : parfait pour une remise en beauté éclair lorsque c’est nécessaire…
Et maintenant... à vous de jouer !
(Article republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Et puis, si les roses vous les aimez aussi en sirop, alors voilà comment préparer non pas un, mais deux sirops de Contes de Fées...

Vous aimez quand c'est si joli, si simple et si respectueux de votre peau ? Faites-vous plaisir et découvrez plein d'autres idées dans mes livres wink. C'est par là...:

EAU DE ROSE  : c'est le moment de la préparer !EAU DE ROSE  : c'est le moment de la préparer !EAU DE ROSE  : c'est le moment de la préparer !

 oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Macérat fleuri : apprivoisez les "Fées du Jardin" !

16 Avril 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #Bobologie, #Bonheurs, #Dans le jardin, #Fleurs, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Plantes, #Produits "maison" et naturels, #Soins du corps, #Visage, #Printemps...

 

Pourquoi pas un Macérât

 

 

 

« Fées du Jardin » ?

Macérat fleuri : apprivoisez les "Fées du Jardin" !
À chaque saison ses petits plaisirs, à plus forte raison si vous aimez la beauté au naturel ! Côté fleurs, la nature a été plus que généreuse ces dernières semaines. J’en ai choisi trois, pour leurs douces qualités et aussi l’harmonie des couleurs. Nul doute qu’après avoir égayé le jardin elles vont donner ensemble naissance à la plus agréable de huiles pour le corps  !
 
La pâquerette d’abord, apaisante en cas de chutes, de contusions ou de douleurs, est surtout très douée pour raffermir la peau… partout où elle a besoin de l’être ! Réputée depuis l’Antiquité, elle n’a pas son pareil pour booster votre buste (intéresséewink ? Jetez un œil ci-dessous ! )
 
Les fleurs du forsythia cet arbuste qui illumine les jardins aux premiers signes du printemps, ont elles aussi de très jolies propriétés : non seulement elles calment rugosités, rougeurs et sensations de tiraillement, mais en plus elles stimulent la circulation et la régénération cutanée. Que demander de plus !
 
Quant à la violette, savez-vous qu’elle est aussi une grande amie de la peau ? J’en raffole, au propre et au figuré…
Utilisée seule, elle permet de préparer une huile de soin délicate, qui offre ses vertus adoucissantes et protectrices à la nuque, au visage et à toutes les peaux très sèches qui demandent à retrouver du confort.

 

 

Réunir les qualités des unes et des autres, et se composer ainsi un véritable bouquet de printemps à offrir à votre peau à chaque occasion est un jeu d’enfant !
 
  • Récoltez donc un peu de chacune de ces fées du jardin, et laissez sécher 24 heures pour les fleurs de forsythia, et une petite journée pour les autres.
  • Placez-les toutes dans un bocal de verre et recouvrez-les d’une belle huile végétale, choisie selon votre peau et votre budget :  sésame (ma préférée !) pépins de raisin, légère, sans odeur et bourrée de vitamine E, olive, amande, argan ou encore un mélange sésame/tournesol. 
  • Laissez macérer pendant 21 jours, à la lumière et si possible quelques heures par jour au soleil. 

     

  • Filtrez et conservez à l’abri de la lumière et du soleil, dans une bouteille teintée
Appliquez où vous voulez, quand et aussi souvent que vous en avez envie !
PS - et rien ne vous empêche, évidemment, d'ajouter quelques gouttes d'une huile essentielle fleurie que vous aimez et que vous connaissez bien !
(Billet republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Plus autour de la pâquerette ? C'est par là...
Macérat fleuri : apprivoisez les "Fées du Jardin" !
Macérat fleuri : apprivoisez les "Fées du Jardin" !
Macérat fleuri : apprivoisez les "Fées du Jardin" !
Macérat fleuri : apprivoisez les "Fées du Jardin" !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Magnolia : splendide et... délicieux !

1 Avril 2021 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #En cuisine..., #Produits "maison" et naturels, #Lotions & Co, #Elixirs & Vins, #Fleurs, #Peau (Soins de la), #Dans le jardin, #Printemps..., #Bonheurs, #Huiles Essentielles

 

Magnolia

 

De la splendeur et… du goût !

Remarquable symbole du printemps, le magnolia en fleurs fait l’admiration de tous les regards, embaume l’air et ravit parfois aussi quelques palais. Le vôtre, bientôt, peut-être ?
 
Pour la petite histoire cet arbre, ou plutôt ces arbres et arbustes magnifiques, puisqu’il en existe plus d’une centaine d’espèces, doivent leur nom à  Pierre Magnol (1638 – 1715), botaniste et médecin français. Alors directeur du jardin botanique de Montpellier, c’est lui qui aurait eu l’idée de classer les plantes par famille.
 
Alors que certaines espèces, dont Magnolia officinalis, sont également appréciés pour les vertus de leur écorce ou de leurs bourgeons sur notre bien-être, le Magnolia de Soulange, aux énormes fleurs roses se contente de nous offrir sa splendeur, d’attirer les insectes pollinisateurs et de nous donner quelques idées…
 
La première est simplissime, mais toujours fort agréable avec des fleurs si parfumées…

 

Vin au Magnolia

 
  • Versez  4 poignées de pétales dans un gros bocal
  • Recouvrez de  2 bouteilles de vin blanc (j’aime bien doux, mais c’est comme vous préférez)
  • Ajoutez  1 bâton de vanille Bourbon coupé en morceaux
Oubliez pendant 10 jours, goûtez, ajoutez du sucre à volonté et surtout… dégustez frais et en bonne compagnie !
 

 

Apéro des îles

 

Comme je venais juste de recevoir Elixirs et boissons retrouvées de Gilbert Fabiani (*) - Merci Leila ! - , je n’ai pas résisté à son apéro des îles. Petite variante, histoire d’apprécier des différences pas si légères qu’il n’y paraît…
 
  • Versez 2 poignées de pétales dans un gros bocal.
  • Recouvrez de  ½ litre d’alcool
  • et                       ½ litre de vin rouge
  • Ajoutez  1 bâton de vanille Bourbon coupé en morceau
  • Laissez   macérer 10 jours
  • Filtrez et ajoutez  300 g de sucre
Laissez reposer 2 à 3 mois avant de déguster.
 
C’est très bon, alors ne soyez pas trop timoré : si vous ne voulez pas devoir attendre jusqu’au printemps prochain, n’hésitez pas à multiplier les quantités !
 
(*) éditions Equinoxe

 

Et côté Beauté ? 

 

L’irrésistible odeur du magnolia en fleurs donne forcément envie, sinon de s’en parfumer, au moins de capturer un peu de sa douceur et de sa senteur dans une eau florale . Au plus simple, procédez comme pour l’eau de rose. On récapitule ?
 
  • Diluez 20 g de sel marin dans 5 dl d’eau distillée.
  • Ajoutez 2 grosses poignées de pétales, en veillant à ce que tout soit bien recouvert d’eau.
  • Laissez macérer 4 jours, filtrez, et en flacon !
Petit bonus : si vous la conservez au frigo, cette lotion maison offrira en plus à votre peau les bienfaits du froid !

 

(Billet republié)

Magnolia : splendide et... délicieux !

Quant à l'huile essentielle de magnolia, issue cette fois des feuilles, si vous voulez en savoir plus, c'est par là...

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Magnolia : splendide et... délicieux !Magnolia : splendide et... délicieux !Magnolia : splendide et... délicieux !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

 

Lire la suite

LA PÂQUERETTE... dans (presque) tous ses états !

20 Mars 2021 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Dans le verger, #Fleurs, #Gastro sauvage, #Lotions & Co, #Printemps..., #Pâquerettes, #Soins du corps, #Visage, #Massages

Cueillez, faites sécher, préparez...

 

Boostez votre buste avec les Pâquerettes !

 Le printemps est arrivé ! Grâce aux pâquerettes, voici une bien jolie manière de le célébrer😊 !

Tonifiante, l'huile de pâquerette connue et appréciée depuis l’Antiquité a l’excellente réputation d’être particulièrement douée pour… booster votre buste, précisément, raffermir la peau là où elle en a besoin (cuisse, bras, ventre…), et même apaiser rapidement les bleus en cas de chutes, de contusions et de douleurs. Préparez-la sans tarder pour en profiter dans 3 semaines !
Les pâquerettes sont dans le pré : c’est le moment d’en ramasser. Cueillez 200 ou 300 fleurs et mettez-les sécher, par exemple dans du papier ménage.
Patientez un peu.
Puis, une fois les pâquerettes séchées …
- Placez-les dans un gros bocal, et recouvrez-les d’huile de pépins de raisin, légère, sans odeur et bourrée de vitamine E, ou alors d'huile d'olive.
Vous pouvez aussi prendre de l'huile d'amande ou, luxe suprême, d'argan... Quelle que soit celle que vous préférez, choisissez-la évidemment toujours bio ou de première qualité !
- Laissez macérer pendant 21 jours, à la lumière et au frais.
- Filtrez et conservez à l’abri de la lumière et du soleil, dans une bouteille teintée.
Facultatif : ajoutez, si vous le souhaitez, quelques gouttes d’huile essentielle de géranium ou de cèdre pour renforcer encore l’effet raffermissant. Dans ce cas, secouez ensuite votre flacon avant chaque utilisation pour bien mélanger.
Un petit conseil toutefois : si vous vous y lancez, ne laissez pas macérer vos fleurs plus de 3 semaines, sinon gare à la fermentation !
Les trucs en plus ?
Certaines apprécient également cette huile, en vérité ce macérât de pâquerettes, pour estomper les cicatrices, les vergetures ou même les rides : répétez patiemment pendant 2 mois…
Si vous en faites votre soin privilégié pour le buste, faites pénétrer cette huile en massages circulaires, de la base des seins jusqu’au menton.
Après l’application, une fois que l’huile a bien pénétré, vous pouvez encore optimiser en appliquant quelques secondes sur les seins une serviette préalablement trempée dans de l’eau glacée. Ou alors passez chaque jour un glaçon ainsi que le faisait, dit-on, Catherine de Russie…
Dans l'assiette...

- Saviez-vous que boutons, fleurs et petites feuilles fraîches de pâquerettes se dégustent aussi en salade, et que les fleurs sont du plus joli effet pour décorer des plats ? Elles ont un effet diurétique, alors n’en abusez pas…
- Les boutons se préparent également comme des câpres : remplissez un petit bocal de pâquerettes en boutons, recouvrez d’un mélange composé de 2/3 de vinaigre chaud et 1/3 d’eau, ajoutez une petite pincée de sel et… oubliez 2 ou 3 semaines !

Et puis c'est le printemps, la jolie saison des préparations "maison", produits de beauté au naturel compris, va commencer. Besoin d'idées ou envie de nouvelles suggestions ? C'est par là...

(Article republié)

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

CONFITS ou non... vive les CITRONS !

11 Décembre 2020 , Rédigé par Véronique Alice Publié dans #Gourmandises..., #Citron, #Epices, #Beaute, #Bien-être, #Bonheurs, #Fruits, #Garder la forme, #Boissons sages, #En cuisine..., #12 mois par an !, #Coups de Coeur, #Idées Cadeaux, #Agrumes

 

Des CITRONS CONFITS

​​​​​... ça vous dit ?

 
 
Noël approche à grands pas, et nous sommes de plus en plus nombreux à penser que rien ne vaut les cadeaux "maison" !  Si en plus on peut les partager, c'est encore mieux ! Qu'allez-vous glisser dans vos paniers garnis ou directement sous le sapin ? Voici 3 suggestions, très sages cette foiswink, autour des agrumes, citron en tête 
Rien de tel, vous le savez bien, qu’une petite cure de jus de citron pour se maintenir en forme et garder du peps, même quand il y a trop à faire, même quand le temps est gris ! Allié santé par excellence, le citron sait aussi devenir un allié plaisir sans pareil : la preuve avec les citrons confits…
Pas toujours faciles à trouver dans le commerce ? Qu’à cela ne tienne : préparez vos citrons confits vous-même ! C’est simple, c’est beau, et ça fait plaisir autant à l’œil sur le moment qu’au palais un peu plus tard.
Il vous faut pour cela un ou deux grands bocaux, 9 ou 10 citrons bio, du sel de mer fin et 3 cuillères à soupe de gros sel (marin toujours), plus quelques épices : l’équivalent d’une grosse cuillère à soupe de grains de coriandre, une dizaine de clou de girofle et un bâton de cannelle.
  • Rincez les citrons et incisez-les en croix.
  • Étalez du sel de mer fin sur une surface propre, et roulez les citrons dans le sel.
  • Glissez-les ensuite dans le bocal, sans avoir peur de bien les serrer, en alternant avec les différentes épices et le gros sel.
  • Une fois que le bocal est plein, couvrez d’eau, et fermez bien.

     

Laissez reposer pendant 6 à 8 semaines au moins, dans un endroit sombre et sec.
Vos citrons sont confits lorsque leur peau est bien tendre. Ne reste plus qu’à retirer du bocal au fur et à mesure de vos besoins et de les laisser tremper une dizaine de minutes, pour les « dessaler », avant de les ajouter à vos tadjines ou autres plats, à base de poulet, de poissons, de légumes….
Un délice, vous voilà prévenu(e) !
Question de goût… Si vous aimez le piment de Cayenne, il trouvera aussi très bien sa place dans le bocal. Grains de poivre bienvenus également.

         OoOoOoOoOoOoOoOoOo

Astuce bien-être : même si vous n’êtes pas fan du jus de citron en boisson, prenez l’habitude d’en verser sur vos crudités, ou de lui faire bonne place dans les sauces à salade.

Côté santé…

Il y aurait tant à dire sur le citron ! Nous y reviendrons, mais voilà déjà des petits trucs utiles…
Fort apprécié pour sa richesse en vitamine C et en minéraux, mais aussi pour ses propriétés antiseptiques, purifiantes, dépuratives, stimulantes et régénératrices, le citron est, sous toutes ses formes, un grand allié de la santé.
De la fameuse cure de citron, pour stimuler le système immunitaire, rester tonique et dynamique jusqu’à un âge avancé, à de nombreux coups de pouce ponctuels en cas de maladies infectieuses, il est aussi utile en cas de refroidissements, de bronchite ou de grippe que pour lutter contre les rhumatismes ou encore dans le cadre d’un régime amaigrissant.
Alors que son écorce, fraîche ou séchée, a des propriétés toniques, le fruit tout entier sert de base à la fameuse citronnade ou limonade, recommandée aussi bien en cas de fièvre que pour se désaltérer les jours de grande chaleur (bon d’accord, là on en est assez loin…).
Comment préparer la citronnade ? C’est très simple :
  • Versez deux citrons non pelés (bio, évidemment) et coupés en tranches dans une carafe. Recouvrez d’un litre d’eau, chaude ou froide, et laissez macérer quelques heures.
En usage externe, un gargarisme de jus de citron aide à soigner l’angine, les inflammations buccales et les aphtes.
… et beauté
Astringent, son jus est parfois recommandé en application directe sur la peau, pour traiter l’acné et pour resserrer les pores dilatés.
Côté beauté enfin, cette même qualité le rend précieux pour un masque purifiant à l’effet légèrement tenseur :
  • Montez un blanc d’oeuf en neige, mariez-le délicatement à un jus de citron, appliquez et laissez poser 10 minutes.
Quant aux cheveux et cuirs chevelus gras, ils profiteront eux aussi de ses propriétés antiseptiques et astringentes. Dernier conseil de beauté : un jus de citron ajouté à l’eau de rinçage assure souplesse et brillance à la chevelure.

Article republié

Citrons toujours, mais cette fois pour une irrésistible confiture à glisser, par exemple, dans un panier garni :

Toujours dans l'idée de Noël qui approche, créez la surprise avec cette véritable gourmandise :

Vous aimez les plantes, les fruits et les fleurs ? Retrouvez plein de suggestions " Côté santé … et côté beauté " sur ma page " Livres ". C'est par là :

 CONFITS ou non... vive les CITRONS !  CONFITS ou non... vive les CITRONS !  CONFITS ou non... vive les CITRONS !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Cold cream : DIY !

4 Décembre 2020 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Bien-être, #Bobologie, #Bonheurs, #Fleurs, #Automne, #Hiver, #Huiles Essentielles, #Peau (Soins de la), #Produits "maison" et naturels, #Soins du corps, #Visage

Une envie de Cold Cream ?

 

Faites-la vous-même !

 Cold cream : DIY !
Connaissez-vous la cold cream ? Un véritable régal pour la peau des mains et du visage ! Attribuée à Galien, médecin grec de l’Antiquité par ailleurs considéré comme le père de la pharmacie, cette pommade à base de cire et d’huile fait aujourd’hui encore le bonheur des peaux sèches. Voici une recette qui, en 2000 ans, n’a pas pris une ride !
Le cérat de Galien est probablement l’un des plus anciens remèdes pour la peau. Non seulement il a traversé les siècles, mais il ne cesse de faire de nouveaux et nouvelles adeptes. Dans sa version moderne, on parle aussi de cold cream, à cause de la sensation de fraîcheur que cette crème laisse sur la peau. Bonne nouvelle : vous allez pouvoir très facilement la préparer vous-même !

 

Du cérat de Galien à la cold cream

À l’origine, le cérat de Galien réunissait de la cire d’abeille, de l’huile d’amande douce, du borate de sodium et de l’eau de rose. Comme souvent pour d’aussi antiques recettes, la composition a évolué au fil du temps. À une certaine époque, elle comptait au moins 7 éléments, dont du blanc de baleine. Elle s’est cependant trouvée une nouvelle fois quelque peu modifiée, suite à l’interdiction de la pêche à la baleine adoptée dans une majorité de pays à partir de 1982.
Aujourd’hui, différentes préparations circulent, mais l’objectif et l’efficacité restent les mêmes : répondre aux exigences des peaux sèches et déshydratées, copieusement les nourrir pour les aider à rétablir le film protecteur censé les aider à se défendre contre les agressions extérieures. Dont le froid n’est évidemment pas le moindre !

 

La cold cream se prépare… à chaud !  
La formule a évolué vers une plus grande simplicité, et désormais rien n’est plus facile, même pour les débutantes, que de préparer sa propre crème personnalisée !
Pour cela, trois ingrédients suffisent :
  • De l’huile d’amande douce pour adoucir
  • De la cire d’abeille pour épaissir
  • De l’hydrolat de rose pour ses vertus hydratantes et rafraîchissantes.
Il existe de nombreuses recettes, avec beaucoup de variantes : je vous en mets une, assortie de différentes suggestions, à la fin de ce billet, histoire pour vous de varier les plaisirs 😊.  
En attendant, voici ma proposition du moment, avec une petite création très gourmande aux allures de baume plus que de crème :
Côté matériel, prévoyez une balance précise, des récipients pour chauffer au bain-marie, un thermomètre, un petit fouet, un pot de 50 ml.
  • Travaillez toujours avec les mains parfaitement propres… évidemment !
  • Commencez par stériliser votre matériel.
Pour la cold cream elle-même :
  • 26 g d’huile de sésame à la vanille (*)
  • 8 g de cire d’abeille (7 g seulement si vous préférez une consistance plus crémeuse)
  • 16,5 g d’hydrolat de géranium
  • 5 gouttes d’huile essentielle de géranium
Et maintenant… action ! 
  • Dans un petit récipient, amener au bain-marie l’huile et la cire à 70 degrés.
  • Dans un autre récipient, faites chauffer l’hydrolat, à 70 degrés également.
L’essentiel : que les deux phases huileuse et aqueuse soient à la même température. Pour info, la cire d’abeille fond à 62 °.
  • Une fois les deux phases à la même température, hors du feu versez l’hydrolat dans l’huile, et fouettez bien, jusqu’à obtention de la bonne consistance.  Laissez tiédir un peu : c’est ensuite le moment de verser l’huile essentielle ainsi que les éventuels autres ingrédients, toujours en mélangeant.
La plupart des huiles essentielles sont bactéricides ou fongicides, et quelques gouttes suffisent à bien conserver la crème.  Si vous n’ajoutez pas d’huile essentielle, en revanche, gardez alors votre préparation au frigo !
  • Il ne reste plus qu’à verser dans le pot, et à utiliser sur les mains, les pieds, partout où votre peau, sèche ou abîmée, le demande !
Un régal pour la peau, mais aussi pour les sens !
(Les deux premières photos sont signées Silviarita et Saponifier, via Pixabay. Merci à elles !)
oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo
 
Comme promis plus haut, voici encore quelques indications pour vous inviter à laisser libre cours à votre imagination. Procédez de même avec :
26 g d’huile d’amande douce (ou de noyau d’abricot bio, de rose musquée du Chili, d’argan… ou même d’olive mais cette dernière mettra plus de temps à pénétrer)
7,5 g de cire d’abeille (en granules)
16,5 g d’hydrolat de rose bio (ou de camomille, de lavande, de fleur d’oranger…)
Facultatif : 5 gouttes de vitamine E       ( anti-oxydant)               
Facultatif : 10 gouttes de teinture de benjoin, conservateur naturel (à éviter cependant si vous êtes allergique au Baume du Pérou)
Facultatif : 5 gouttes d’huile essentielle amie de la peau : camomille romaine, lavande vraie, géranium bourbon, néroli, ylang-ylang, arbre à thé, bois de hô, cèdre Atlas, encens, patchouli…
Vous avez tout en main... à vous de jouer😊

 

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

(*) L’huile de sésame, riche en lécithine et en vitamine E, possède des propriétés protectrices et régénérantes, tandis que la vanille a des qualités purifiantes et adoucissantes. Alors une huile à la vanille, vous pensez… Elle aussi, préparez-la vous-même !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite

Pommes : cédez à la tentation… pour votre beauté !

9 Octobre 2020 , Rédigé par Le Blog de Véronique Alice Publié dans #Beaute, #Automne, #Dans le verger, #Dans le jardin, #Fruits, #Lotions & Co, #Peau (Soins de la), #Soins du corps, #Visage

 

La Pomme…fruit défendu ?

 

Pas pour votre peau !

Pommes : cédez à la tentation… pour votre beauté !
Histoire de se changer les idées et de profiter des magnifiques pommes que l’on trouve en ce moment, voici quelques astuces pour en profiter en régalant cette fois … votre peau ! Parfois présentée comme le fruit de tous les dangers, la pomme est surtout celui de nombreux plaisirs ! Et plutôt deux fois qu’une. Le premier, c’est bien sûr de croquer la pomme, mais pas seulement…  À condition d’être bio, elle est aussi une belle et saine alliée beauté, à déguster, certes, mais aussi à appliquer directement sur la peau !

 

Le dicton, « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours » exagère à peine : riche en fibres, en vitamines, en minéraux et de surcroît peu calorique, la pomme représente bel et bien une tentation pour les personnes soucieuses à la fois de leur ligne et de leur forme. Laissez-vous tenter, vous avez tout à y gagner…
Croquante sous la dent, la pomme est rafraîchissante, apaisante, nourrissante, tonifiante et même raffermissante et anti-rides pour la peau. Soins du corps ou du visage, comment résister à tant de qualités ?
Les peaux grasses sont les premières à en profiter, mais elles ne sont pas les seules.La preuve par trois, avec enfin des masques un peu plus sympathiques que ceux de l’actualité… 
À vous d’abord ce petit masque aussi facile à préparer que voluptueux :
  • Râpez une pomme, et mélangez-la à une cuillère à soupe de crème liquide.
  • Étalez sur le visage et sur le cou, laissez 15 minutes et rincez à l’eau tiède.
En guise de variante, procédez de même, avec une pomme râpée puis mélangée à une grosse cuillère à soupe de yoghourt nature. Il ne vous reste plus qu’à apprécier l’effet  lifting…
Quant à ce « coup d’éclat », il convient lui aussi à tous les types de peau. Si vous l’appliquez régulièrement, vous apprécierez en prime son action raffermissante :
  • Faites cuire une pomme dans un peu de lait, puis écrasez-la, de manière à obtenir une purée.
  • Étalez ensuite cette purée encore tiède sur le visage, et gardez-la une vingtaine de minutes.
  • Retirez et rincez soigneusement à l'eau tiède.
L’automne montre le bout de son nez, et votre peau a elle aussi besoin d’un petit coup de pouce pour booster sa vitalité. À elle ce masque purifiant et adoucissant , préparé avec, le fruit du moment, de l’argile et quelques huiles essentielles :
  • Versez dans un gros bol un verre d’argile blanche et un demi-verre de jus de pomme frais.
  • Complétez avec 1 goutte d’essence de citron et 1 goutte d’huile essentielle de lavande vraie.
  • Si le mélange semble trop épais, allongez avec un peu de jus de pommes. Étalez ensuite cette préparation sur le visage en couche épaisse et gardez-la une vingtaine de minutes.
  • Rincez abondamment à l’eau froide, et terminez par une vaporisation d’eau florale.
Attention : pour bien préparer l’argile, versez-la dans un récipient ou un saladier en verre, en porcelaine, en bois ou en grès, mais jamais en métal ni en plastique. Idem pour mélanger : utilisez une cuillère ou une spatule en bois, mais là non plus, jamais de métal !
La pomme est aussi une excellente alliée sous sa forme la plus simple… 
Le jus d’une pomme qui vient juste de passer à la centrifugeuse constitue une excellente lotion naturelle, dont vous apprécierez l’effet raffermissant !
Côté bien-être…
Si, ailleurs sur le corps, votre peau gratte, démange, bref, vous fait des misères, pourquoi ne pas tenter d’abord un soin ultra-naturel avant de passer à des remèdes plus sophistiqués ?
  • Selon l’importance de la zone à traiter, pelez et coupez 1 ou 2 pommes en petits morceaux.
  • Cuisez-les à l’étuvée, puis laissez refroidir.
  • Appliquez directement sur la peau, posez une compresse par-dessus, et maintenez avec une gaze.
Bon à savoir également : utilisées en cataplasme, les pommes cuites calment l’inflammation et exercent une action désinfectante.
Un dernier truc, bien utile cette fois pour dissiper les troubles du sommeil. Une seule contrainte : il faut anticiper !
  • Les prochaines fois que vous préparerez de belles tartes, réservez les pelures de pommes, et faites-les sécher. Conservez-les ensuite dans des pots en verre, hermétiquement fermés.
  • Mettez une poignée de pelures de pommes pour 1 litre d'eau.
  • Buvez cette tisane une heure avant d'aller vous coucher.
Apaisante et très calmante, elle est aussi indiquée en cas de stress ou de nervosité.

Et puis bien sûr, à vous les desserts, entremets, et nombreux plaisirs gustatifs qu’offrent les pommes, sous toutes leurs formes !

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

D'ailleurs, si vous avez manqué les suggestions de confiture pommes et gingembre, ou encore de délicieuse gelée aux pommes - facile à faire, si, si... -, c'est par là : ​​​​​​​

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>